Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 30 avril 2016

Paraître plus vieux que son âge

Dr Lydia Archimède 29.04.2016

Le gène MC1R explique pourquoi certains paraissent plus vieux que d'autres au même âge
femme visage
Effets de l'âge. A gauche sur la photo : mélange de 12 femmes de 47 ans.
« Pour la première fois, on a trouvé un gène qui explique en partie pourquoi certaines personnes paraissent plus âgées tandis que d'autres font plus jeunes que leur âge », explique Manfred Kayser, de la faculté de médecine de l'Université Erasmus à Rotterdam aux Pays-Bas, dont les travaux sont publiés dans « Current Biology » (« Celle Press »).
Faire plus vieux que son âge s'expliquerait en partie par une variation génétique, selon une étude publiée jeudi qui, pour la première fois, établit un lien entre la perception du vieillissement et un gène spécifique.
Des études antérieures avaient déjà montré que l'âge perçu dépendait presque autant que de facteurs environnementaux que de facteurs génétiques. Plus intéressant, selon les chercheurs, des travaux ont montré que cet âge perçu était lié à l'état de santé et à l'espérance de vie et donc à l'âge biologique.

Des résultats confirmés dans 3 cohortes de patients

Manfred Kayser et David Gunn ont voulu aller plus loin en étudiant plus de 8 millions de variations (SNPs polymorphisme) du génome de plus de 2 700 participants d'une cohorte de patients néerlandais âgés en moyenne de 65 ans. L'âge chronologique a été comparé à l'âge perçu (d'après des photos en fonction des rides et de l'aspect de la peau) et aux variations génétiques.
Conclusion, les variations du gène MC1R (récepteur de la mélanocortine de type 1) étaient le plus fortement liées à la perception de l'âge. Les résultats ont été confirmés sur 2 autres cohortes en Allemagne (599 patients) et au Royaume-Uni (cohorte de jumeaux, 1 173 personnes).
Le gène MC1R est bien connu pour son rôle dans la coloration des cheveux roux et le teint pâle. La présence de certains variants du même gène explique que certaines personnes semblent plus âgées de 2 ans en moyenne que leur âge biologique.
L'association est indépendante de l'âge, du sexe, de la couleur de la peau, de l'exposition solaire. Outre son rôle dans la production de mélanine (couleur des cheveux et teint), le gène MC1R est impliqué dans d'autres processus biologiques comme l'inflammation et la réparation de l'ADN, ce qui pourrait expliquer le lien avec l'âge perçu. La poursuite de ces travaux devrait aider à mieux comprendre le processus du vieillissement

Aucun commentaire: