Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 16 mai 2013

Sainte Catherine de sienne : patronne des anorexiques ?
Jacques MAÎTRE
À partir du XIIIe siècle, le tableau clinique de l'anorexie mentale se présente sous la forme de l'anorexie mystique. L'exemple retenu est Catherine de Sienne († 1380). Une approche de psychanalyse socio-historique permet de situer sa démarche par rapport à ses conflits intrapsychiques et aux processus idéologiques de son époque. L'anorexie mystique apparaît comme liée à l'histoire personnelle de chacune dans sa constellation familiale comme à l'essor de la mystique affective féminine. On la trouve souvent marquée par une révolte personnelle contre les stratégies matrimoniales des familles bourgeoises dans les cités marchandes.

Lire le texte intégral ici


Le défi des approches non pharmacologiques pour les TDAH

Publié le 07/05/2013


Le traitement pharmacologique (psycho-stimulant) demeure la réponse classique contre les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Mais la controverse sur sa généralisation (jugée parfois abusive) confère un aspect «apprentis sorciers » aux praticiens prescrivant ce traitement à des enfants de plus en plus jeunes, sans garantie sur son efficacité ni surtout sur sa sécurité au long cours. Aussi s’efforce-t-on de proposer d’autres méthodes, non pharmacologiques, dans cette problématique courante.

Portant sur 54 études, une méta-analyse s’intéresse ainsi à l’effet d’une approche psychologique (entraînement cognitif, neurofeedback, interventions comportementalistes) et, de façon plus originale, à l’intérêt d’une approche diététique (régime, exclusion des colorants alimentaires et adjonction d’acides gras libres[1]).
Huit millions d’enfants dans des institutions

Selon l’UNICEF, environ « 8 millions d’enfants dans le monde vivent en institution. » Diverses études ont montré que ce vécu institutionnel constitue un facteur de risque en matière de psychopathologie ultérieure et/ou de retard de développement global : cognitif, social, émotionnel, etc.
OEDIPE

L'HOMME SELON LE DSM : Le nouvel ordre psychiatrique
par  CORCOS Maurice aux   Editions  Albin Michel . Paris 2011
Avec cet ouvrage écrit dans une langue mordante parfois, mais toujours accessible, Maurice Corcos fait le point sur « le DSM ou l'invention d'une notice universelle pour les machines désirantes détraquées à l'usage de médecins informaticiens phobiques de la clinique »
Nous savons qu'aucune observation n'est « objective » en tant qu'elle implique l'observateur , et qu'aucun quadrillage de la perception clinique ne peut se laisser prendre dans une grille car tout savoir est une histoire . Or le DSM, qui se veut « scientifique », se prévaut d'une approche a-théorique, « purement descriptive de la maladie mentale privilégiant une vision physicaliste du patient sans aucune interface psychique »
M. Corcos souligne que le symptôme, tel qu'en lui-même il se présente « est un « récit » de ses origines historiques, de sa prise en charge psychique et corporelle par l'effet en avant, c'est-à-dire de son inscription physique ou psychique ici et maintenant et de sa fonction néo-organisationnelle en aval – visant à gérer au mieux (psycho somatiquement parlant) des relations que le sujet va devoir entretenir avec son environnement. »

L'idéologie et l'inconscient font noeud
Pratiques Sociales


Dossier Journées d’Etude 2013
Travail, management, performance : entre contraintes et inventions

Les Journées d’Etude 2013 porteront sur cette thématique difficile et actuelle.

Les processus de travail connaissent de vertigineuses mutations dans leur organisation et leur fonctionnement. Des dispositifs gestionnaires et évaluatifs
sont à la fois hégémoniques et fréquemment mis en cause. Diriger n’est pas évident. Consentir aux consignes non plus. Deviennent récurrents la précarisation, le harcèlement, le sentiment d’impuissance. Au sein et au-delà de la sphère professionnelle.
Les établissements sociaux et médico-sociaux n’y font nullement exception. Procédures, idéaux de prise en charge, visées cliniques, ont cessé d’aller de soi. Les professionnels sont soumis à des impératifs qui se répercutent sur le service dû à leurs publics, ces derniers ne détenant plus le monopole des diffi cultés et des impasses…

IL Y A DONC À REPÉRER LES ENJEUX DES INTERVENTIONS SOCIALES ET MÉDICO-SOCIALES
forger des analyses plurielles, stratégiques, concertées ;
dépasser la résignation, le désabusement, la résistance souvent romantique ;
dégager une éthique collective qui soit aussi celle de chaque sujet dans l’exercice
de métiers toujours indispensables.

BREF IL S’AGIT, IMPÉRATIVEMENT, DE DÉGAGER DES PERSPECTIVES

Elles auront lieu à Paris les 18, 19 et 20 novembre 2013.


dimanche 12 mai 2013




SYNOPSIS

Si le service d'urgences psychiatriques de Nanterre et la clinique privée de Garches ont la même mission, un monde les sépare. Taille des effectifs, type de clientèle, rythme des consultations : la liste des différences est longue. D'un côté, un quotidien confortable dans un cadre reposant et verdoyant. De l'autre, la frénésie des rendez-vous dans des locaux anonymes. A Nanterre comme à Garches, les psychiatres reçoivent des patients aux pathologies douloureuses et socialement handicapantes. Comment les malades mentaux, riches ou pauvres, y sont-ils soignés ?

Mardi 14 mai 23:50 au mercredi 15 mai 00:55 sur France 2


50 000 personnes ont servi de cobayes en ex-RDA pour des groupes pharmaceutiques

Le Monde.fr avec AFP | 
Plus de 50 000 personnes de l'ex-Allemagne de l'Est communiste ont servi de cobayes pour les groupes pharmaceutiques occidentaux, souvent à leur insu et certains y laissant la vie, selon un article de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel paru dimanche 12 mai.
Au total ce sont plus de 600 études dans 50 cliniques, qui ont été menées jusqu'à la chute du Mur de Berlin en 1989, détaille Der Spiegel, qui se base sur des documents inédits du ministère est-allemand de la Santé, ainsi que de l'Institut allemand des médicaments.
Ces dossiers font apparaître deux morts à Berlin-est lors d'essais concernant le Trental, un produit améliorant la circulation sanguine développé par le groupe ouest-allemand Hoechst (fusionné depuis avec Sanofi), ou encore deux morts près de Magdebourg lors d'essais d'un médicament contre la tension pour Sandoz, racheté depuis par le groupe suisse Novartis.