Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 7 juillet 2018

Vera Ligeti La dernière freudienne





7 juillet 2018


Résultat de recherche d'images pour "Vera Ligeti"
A 88 ans, la psychanalyste d'origine hongroise consulte toujours. Epouse du compositeur György Ligeti, elle a participé au renouveau de la psychanalyse en Autriche et perpétue l'héritage du " maître " à Vienne


A Vienne, en Autriche, on l'appelle " die Freudianerin ", " la freudienne ". Dans son cabinet perché sur les hauteurs de la ville, Vera Ligeti pratique la psychanalyse depuis plus d'un demi-siècle. Très discrète, n'accordant que de rares entretiens, l'épouse du compositeur György Ligeti, mort en  2006, est pourtant l'une des dernières héritières de Sigmund Freud (1856-1939).

Les "perchés" de l'hôpital psychiatrique du Havre plus que jamais déterminés

Résultat de recherche d'images pour "france bleu"
Par Christine WurtzFrance Bleu Normandie   4 juillet 2018
Sept grévistes de l'hôpital Pierre Janet du Havre campent sur le toit de l'établissement psychiatrique depuis le 26 juin. Ils dénoncent les conditions de prise en charge des patients, réclament des postes supplémentaires, mais surtout la visite de la directrice de l'Agence Régionale de Santé.
Les sept grévistes vivent sur le toit de l'hôpital nuit et jour depuis plus d'une semaine
Les sept grévistes vivent sur le toit de l'hôpital nuit et jour depuis plus d'une semaine © Radio France - Christine Wurtz

      Lire la suite ...

Montpellier : suppression de lits en psychiatrie à la Colombière


2018

En supprimant 19 lits d’intra-hospitalier, ainsi que deux secteurs d’extra-hospitaliers -antennes délocalisées-, le pôle psychiatrie du CHU de Montpellier à l’hôpital de la Colombière, décide de tourner le dos à nombre de patients, le tout sans la moindre concertation avec les personnels médicaux et paramédicaux -aides soignants, infirmiers, psychologues, agents de service hospitalier, etc.- accusent les syndicat hospitaliers. En réalité, c’est un service entier qui est sacrifié, celui de l’Uttad, l’unité de traitement des troubles anxieux et dépressifs.

Hôpital psychiatrique à Caudan. A Charcot, « le personnel s’épuise »

05/07/2018
En 2017, 230 groupes thérapeutiques pour enfants et adolescents et 417 prises en charge individuelles ont été annulés au pôle de pédopsychiatrie (0-12 ans) de l’hôpital Charcot.
En 2017, 230 groupes thérapeutiques pour enfants et adolescents et 417 prises en charge individuelles ont été annulés au pôle de pédopsychiatrie (0-12 ans) de l’hôpital Charcot. | Catherine Jaouen
Après la CGT, c’est au tour des cadres d’alerter sur la situation de la pédopsychiatrie à l’Etablissement public de santé mentale Charcot (Caudan). « Au bord du gouffre », s’alarment-ils.
Des arrêts de travail en nombre, du personnel épuisé et rappelé sur ses jours de congé, des prises en charge annulées, des conditions de travail qui se dégradent…
Lire la suite ...

Perpétuité pour un meurtrier malade psychiatrique

L’homme avait tué un restaurateur et une avocate. Il souhaitait la prison, pas l’hôpital.
LE MONDE |  Par 

Plusieurs centaines d’avocats avaient manifesté devant le palais de justice de Marseille, le 6 décembre 2012, pour rendre hommage à Raymonde Talbot.
Plusieurs centaines d’avocats avaient manifesté devant le palais de justice de Marseille, le 6 décembre 2012, pour rendre hommage à Raymonde Talbot. GERARD JULIEN / AFP

L'Art sans exclusion s'expose.

Le lancement d'une collection d'oeuvres créées par des artistes handicapés ou exclus du système, destinée à être exposée par toutes les structures qui le souhaitent, fait entrer sur le marché de l'art des créateurs encore marginalisés.

   Un vent nouveau souffle sur le milieu de l'art brut ou singulier : le fonds de dotation #ArtSansExclusion vient d'être lancé avec la présentation de sa première exposition itinérante, Extra-Ordinaire(s). Son objectif : "soutenir les artistes en situation d'exclusion - handicap mental, psychique, isolement, précarité... - à travers une collection d'art brut et d'art actuel." Les oeuvres composant ce fonds sont acquises auprès d'artistes ou de galeries qui les exposent, et destinées à alimenter des expositions dans des institutions culturelles, collectivités territoriales, mutuelles, entreprises, etc. Une démarche ouverte pour faire découvrir et valoriser le travail d'artistes qualifiés de "différents" faute de trouver meilleur terme. Mais qui témoigne une fois encore de la vitalité du mouvement mutualiste à l'origine de ce fonds, le groupe MGEN et la Matmut alliées à la société Inter Invest et à l'association Egart


"Ce qu'on fait en ce moment, c'est qu'on est en train de faire de la psychiatrie ce qu'elle était à une époque révolue, c'est à dire à l'époque de l'asile"

Résultat de recherche d'images pour "bfm avec rmc"
Résultat de recherche d'images pour ""Ce qu'on fait en ce moment, c'est qu'on est en train de faire de la psychiatrie ce qu'elle était à une époque révolue, c'est à dire à l'époque de l'asile""

Lire la suite et écouter la vidéo ...

Le concours d'infirmier va disparaître

Les Echos
SOLVEIG GODELUCK Le 05/07 

Le gouvernement a dévoilé, jeudi, les premières mesures de la réforme des études de santé. Les examens classant avant l'internat de médecine vont être supprimés.

Le lancement du plan de transformation du système de santé a été reporté à septembre. Mais le gouvernement en a dévoilé un fragment ce jeudi. La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ont annoncé les premières mesures de leur réforme des études de santé. Le concours infirmier sera supprimé l'an prochain, et les examens classants nationaux (ECN) préalables à l'internat de médecine, disparaîtront eux aussi en 2019 pour les nouveaux externes.
Chaque année, 31.000 étudiants se pressent aux concours organisés par 326 instituts de formation en soins infirmiers, qui recrutent des bacheliers, des étudiants en prépa, et des professionnels en reconversion. Le coût de l'organisation de ces concours s'élève à 25 millions d'euros par an. Leur suppression permettra aux étudiants de formuler leurs voeux directement sur Parcoursup, aides-soignants et auxiliaires de puériculture conservant une voie d'accès spécifique. Ils seront donc sélectionnés sur dossier, avec un meilleur accompagnement dans leur projet d'orientation dès le lycée, ont promis les ministres.

Les bases théoriques et conceptuelles de la génétique doivent être repensées

RTFLASH   05/07/2018 

De la découverte de la structure de l’ADN par Watson et Crick en 1953 à la première carte complète du génome humain en 2003, il a fallu 50 ans d’efforts et de recherches, tant les difficultés scientifiques et techniques à surmonter étaient immenses. Et lorsqu’au début de notre siècle, cette entreprise pharaonique de décryptage de l’ensemble du génome humain fut enfin achevée, une partie de la communauté scientifique fut tentée de croire que les gènes de notre espèce, à présent entièrement répertoriés et cartographiés, allaient livrer rapidement l’essentiel de leurs secrets.
Pourtant, il faut nous résoudre à admettre que, depuis 15 ans, la montée en puissance de la génomique, puis de l’épigénétique, est venue considérablement enrichir et élargir la vision « mécaniste » que l’on pouvait encore avoir de la génétique à la fin du siècle dernier et ne cesse de dévoiler la prodigieuse complexité du vivant. En voici quelques exemples récents, loin d’épuiser ce foisonnant champ disciplinaire qu’est devenue la génétique.

Microsoft vise l'ordinateur quantique en 2023

RTFLASH  02/07/2018 
Microsoft a profité de sa conférence Build 2018 pour annoncer qu'au rythme actuel de progression de ses recherches, elle disposera d'un ordinateur quantique d'ici cinq ans. L'informatique quantique, au lieu d'utiliser les traditionnels bits (d'une valeur binaire de 0 ou 1), utilise des "quantum bits", ou qubits. Chaque qubit se compose d'une superposition de deux états de base qui correspondent à des amplitudes de probabilité. En augmentant le nombre de qubits, on augmente exponentiellement la puissance de calcul de l'ordinateur quantique.
Mais ce qui différencie l'informatique quantique des probabilités classiques, c'est que ces amplitudes peuvent interférer les unes avec les autres (et se détruire mutuellement) lorsqu'elles ne sont pas mesurées. On peut donc faire en sorte que les calculs menant à des résultats erronés se détruisent tandis que ceux menant à la bonne réponse se renforcent. Il est possible par ce biais de résoudre certains problèmes spécifiques qui sont hors de portée des ordinateurs conventionnels.
Les cas d'usage les plus souvent cités sont la recherche de nouveaux processus chimiques (par exemple pour créer des fertilisants à basse température et basse pression), la science des matériaux (pour obtenir un supraconducteur à température ambiante) ou encore l'intelligence artificielle (pour créer de meilleurs modèles et les entraîner beaucoup plus vite).

Colloque Ethique et Psychiatrie - ouverture des inscriptions

Résultat de recherche d'images pour "centre hospitalier universitaire vaudois"

Publié par Fabrice Herrera le 05.07.2018
Nous y sommes ! Le programme du Colloque Ethique et Psychiatrie "Quels lieux d'accueil pour la souffrance psychique aujourd'hui ?", qui se tiendra à Lausanne les 9 -10 novembre 2018, est finalisé et les inscriptions sont ouvertes !
Le lieu d’accueil des personnes souffrant de troubles psychiques est une question d’une grande actualité qui s’est déjà posée dès la constitution de la psychiatrie durant le XIXe siècle.

Thomas Piketty : « L’Europe, les migrants et le commerce »

Dans sa chronique au « Monde », l’économiste explique que si l’Union européenne veut relancer sa machine à intégrer, il lui faut réapprendre à investir et à consommer.
LE MONDE  |  Par 

Chronique. Alors que les Vingt-Huit s’apprêtent à durcir les conditions d’entrée dans l’Union européenne (UE), il n’est pas inutile d’essayer d’y voir un peu plus clair sur les réalités migratoires actuelles et, plus généralement, sur le positionnement de l’Europe dans la mondialisation.

Aide aux migrants : le Conseil constitutionnel consacre le « principe de fraternité »

En réponse à Cédric Herrou, un agriculteur devenu le symbole de l’aide aux migrants, le Conseil a censuré partiellement le « délit de solidarité ».
LE MONDE  | .  Par 
Pour la première fois, le Conseil constitutionnel a consacré la valeur constitutionnelle du principe de fraternité. Dans une décision du vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême ont donné une force juridique à cette devise républicaine et considéré qu’il en découlait « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ».


« Le nombre de réfugiés quittant un pays n’a aucun lien avec l’ampleur de l’aide qu’il reçoit »

Une partie des fonds européens d’aide publique au développement sert en réalité à aider les pays de transit à bloquer les réfugiés, et non à lutter contre la pauvreté explique dans sa chronique l’économiste Thibault Gajdos.
LE MONDE ECONOMIE |  | Par 

« Thu Hien Dao a estimé à 6 000 dollars le revenu annuel par habitant à partir duquel une augmentation du PIB d’un pays entraînait une diminution de son taux d’émigration » (Migrants arrivant au port de La Valette, à Malte, le 27 juin).
« Thu Hien Dao a estimé à 6 000 dollars le revenu annuel par habitant à partir duquel une augmentation du PIB d’un pays entraînait une diminution de son taux d’émigration » (Migrants arrivant au port de La Valette, à Malte, le 27 juin). CHRIS MANGION / AP

Le plan pauvreté reporté à septembre

La déception est grande pour les associations engagées contre l’exclusion, qui rappellent que « la misère, elle, n’attend pas ».
LE MONDE |  |  Par 

Au bord de la Seine à Paris, en décembre 2017.
Au bord de la Seine à Paris, en décembre 2017. ERIC FEFERBERG / AFP
« La stratégie gouvernementale de lutte contre la pauvreté, dont la présentation était initialement prévue le 9 juillet lors du discours devant le Congrès du président de la République, sera finalement dévoilée à la rentrée en raison d’arbitrages encore en cours », a fait savoir, mercredi 4 juillet, l’Elysée, à la suite d’une information révélée par France Inter.

La psychiatrie au-delà des préjugés

Site de l'université de Franche-Comté

Article publié dans le numéro 277 de Juillet 2018

Souhaitant mieux faire reconnaître ses activités, ses moyens d’action et ses progrès, la psychiatrie était l’objet d’un colloque national, qui, en avril dernier, a réuni à Besançon cent cinquante participants autour du thème « La psychiatrie : une discipline médicale comme les autres ».

Le temps paraît bien loin des asiles d’aliénés, des traitements par électrochocs et de la lobotomie. Pourtant la psychiatrie a encore du mal à se débarrasser du carcan qui depuis des décennies, en France, la tient à l’écart : patients considérés avec suspicion voire peur dans une société peu bienveillante avec la différence et la vulnérabilité, maladies mentales associées à la violence, image réductrice d’une discipline qui ne traiterait que de pathologies lourdes. « Pourtant plus d’une personne sur quatre est susceptible de souffrir à un moment de sa vie de troubles dépressifs, de troubles psychotiques ou de conduites addictives », estime Daniel Sechter, professeur de psychiatrie à l’université de Franche-Comté et praticien au CHU de Besançon, instigateur du colloque.
Tout le monde est concerné, pour lui-même ou pour son entourage, par les troubles de l’apprentissage, du sommeil ou de l’attention, par les phobies, l’anxiété, les addictions… Aujourd’hui, malgré les avancées, on peut encore éprouver de la gêne à consulter, et il reste toujours difficile de reconnaître et d’admettre certaines pathologies comme la dépression chez l’enfant ou la personne âgée. « La souffrance psychique est encore réellement sous-estimée », témoigne Marie-Rose Moro, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, et présidente du CNUP, le Collège national des universitaires de psychiatrie.


vendredi 6 juillet 2018

Des chercheurs du MIT ont créé une « IA psychotique » qui voit la mort partout




Quelques individus inquiet ont envoyé des lettres à Norman, l’intelligence artificielle créée par le MIT, pour le supplier d’adopter une attitude plus positive.

Image: MIT

Des chercheurs du MIT ont créé une intelligence artificielle « psychopathe » pour souligner les préjugés inhérents à la recherche en matière d’IA. Lorsqu’on demande à « Norman » — c'est son nom — d’interpréter les tâches d’encre du test de Rorschach, il voit presque toujours la mort. Voici ses conclusions de Norman, comparées à celles d'une IA « standard » :

Norman est un nouveau venu important dans notre cheptel toujours grandissant d’intelligences artificielles hyperspécifiques. Cependant, certains se demandent quelle sorte d’infamie les chercheurs lui ont fait subir pour qu'il devienne aussi d4rk.