Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 5 octobre 2011





MARDI 27 SEPTEMBRE 2011


Clinique de la déshumanisation - Le trauma, l'horreur et le réel

Jean-Richard Freymann (dir.)
9782749214535FS
Septembre 2011 – Erès – Coll. Hypothèses – 25 €
Quels sont les effets sur les sujets de ce que de nombreuses voix dénoncent comme des faits flagrants de "déshumanisation" affectant notre monde contemporain ? Des psychanalystes mais aussi des politiques, des médecins, des philosophes, des professeurs, des psychiatres, des psychologues, des sociologues analysent les conduites collectives et les événements les plus significatifs de cette destruction de l'humanité de l'homme et les répercussions cliniques qui en résultent.

Lire la suite ici

mardi 4 octobre 2011


“La Gueule de l'emploi”, un documentaire diffusé en exclusivité sur Télérama.fr


Le 27 septembre 2011

Le dimanche 2 octobre toute la journée, regardez en exclusivité “La Gueule de l'emploi”, un documentaire de Didier Cros sur l’obscénité du processus de recrutement et la violence du monde du travail.






Psychiatrie: comme à la radio...nuit de garde


Il y a des semaines ou il faut écouter la radio, par exemple cette semaine sur France Culture une série de reportage de 28 mn chaque jour à 13h30 ce mardi 4 octobre...

" Nuit de garde" 

Infirmière en psychiatrie à l'hôpital de Villejuif, Sylvia tente d’apaiser les angoisses nocturnes de ses dix-huit patients à grand renfort de tisanes, laits chauds et cigarettes plutôt que de neuroleptiques.
Reportage : Pauline Maucort
Réalisation : Alexandra Malka


30.09.2011

Psychanalyste Paris : Psychanalyse et transmission des droits de l'homme

psychanalysteLa psychanalyse découvre, derrière la scène manifeste du théâtre de notre vie, une force inconsciente et cachée qui nous détermine et qui peut nous empêcher d'exister et de désirer. Notre inconscient est un lieu de la singularitéqui toutefois s'ouvre à l'universel par le relais des métaphores.
Il échappe à toute écriture, mais il est appelé à se dire et à se manifester par des paroles et des gestes créateurs.
Le travail de l'analyste et celui de l'artiste permettent de déjouer les effets d’un certain déterminisme inconscient et de bâtir un lieu humain de liberté, propice à notre action et à notre vie. De la même façon, l’action d’une politique de l’esprit devrait viser à maintenir vivant le flambeau agissant de la liberté, une force inscriptible qui trouve sa source dans un « universel qui s’humanise dans le singulier », et trouve son statu dans la Déclaration des droits de l’homme.
Lire la suite et voir les vidéos ici

Auch. Psychiatrie : "C'est une judiciarisation en trompe-l'œil"

psychiatrie

Le psychiatre Olivier Labouret en 2009./Photo DDM, Sébastien Lapeyrère
Le psychiatre Olivier Labouret en 2009
./Photo DDM, Sébastien Lapeyrère
Le Dr Labouret est président de l'union syndicale de la psychiatrie qui dénonce la nouvelle loi sur l'hospitalisation d'office.
Que contestez-vous dans cette loi ?
Il s'agit d'une judiciarisation en trompe-l'œil. Seuls les patients concernés par les hospitalisations longue durée passent devant le juge des libertés et de la détention (JLD), c'est-à-dire une minorité infime. Cela ne résout pas le problème des soins sans consentement.
Quel problème pose ce type de soins ?
Celui du droit des patients !

Lire la suite ici


Psychiatrie: les dérapages se succèdent

30 Septembre 2011
 Par Yves Gigou

Les dérapages se succèdent depuis le 1er août, date de l'application sur les soins sans consentement en psychiatrie. Je propose au débat cet article de 2 amis, je dis bien au débat, à vous lire.
Loi du 5 juillet : entre criminalisation des patients et refus de soins
Les dérapages se succèdent depuis le 1er août, date de l'application sur les soins sans consentement en psychiatrie.
Opérations de police pour forcer des malades à se rendre à l'hôpital, ou au contraire, refus d'hospitalisation pour des personnes en très grande difficulté. C'est un système totalement emballé et absurde qui semble s'activer, au
détriment des patients.
Une mère appelle à l'aide le collectif des 39 contre la nuit sécuritaire suite à l'opération de "police médicale" que sa fille schizophrène a subie. Cette jeune femme de 27 ans, sous le coup d'une obligation de soins, a prévenu l'hôpital qu'elle se rendrait depuis la gare, accompagnée de sa soeur, pour y faire une injection retard. A son arrivée à la gare, le train avait été bloqué par une équipe de 10 personnes dont des policiers, infirmiers, ambulanciers afin de l'emmener de force à l'hôpital. La mère de la jeune femme ne conteste pas la nécessité d'une hospitalisation pour sa fille, mais ne peut accepter la méthode employée, totalement démesurée et traumatisante pour celle-ci. Elle compte porter plainte.
Lire la suite ici




Janvier 2007

L'hôpital en mouvement

EDITORIAL

  Dépolitisation et privatisation

L'HÔPITAL EN MOUVEMENT

CREMIEUX François
  Silence, on bouge ! (Introduction) (en accès libre)

Des révolutions en série

HALLUIN Jean-Pierre (d'), MAURY François, PETIT Jean-Claude et SINGLY Chantal (de)
  Pouvoirs et organisations à l'hôpital
CREMIEUX François et DEUGNIER Marie
  Principes de régulation des dépenses hospitalières. (Encadré)
DUBIN Jacques
  La place du patient
DREYFUSS Didier, GARAPON Antoine, LE BLANC Guillaume et MORIN Jean-Marc
  Médecine-justice : quelle responsabilité ? (Table ronde) (en accès libre)

Les redéfinitions du métier

SAINT-ANDRE Jean-Paul et RICHARD Isabelle
  La crise de la démographie médicale : une illusion ?

Articles accessibles en ligne ici