Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 15 septembre 2012

Les bénéfices du vélo en ville largement supérieurs aux risques

mercredi 12 septembre 2012

"UNE HISTOIRE DE L’EMPATHIE" DE J HOCHMANN APPORTE L’ESPOIR QUI MANQUE A LA PSYCHIATRIE

11 septembre 2012 Par guy Baillon

Ce livre paru chez Odile Jacob en mai survient à point, car en cet automne 2012 la psychiatrie paraît pétrifiée, comme si elle n’était pas libérée après la gifle qu’a reçu son persécuteur lors de l’élection présidentielle. La psychiatrie serait-elle encore sous l’effet de la violence de ce que celui-ci lui a légué : une stigmatisation extrême de la folie, le mépris du malade et la dévalorisation des soins psychiques réalisés en France ?

L'HAD entre dans l'ensemble des ESMS avec hébergement

10.09.12 - 14:34 - HOSPIMEDIA 
Deux décrets, n°2012-1030 et n°2012-1031 parus samedi 8 septembre au Journal officiel, élargissent à l'ensemble des Établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) avec hébergement les conditions techniques et tarifaires d'intervention des établissements d'Hospitalisation à domicile (HAD), jusqu'à présent limitées aux établissements d'hébergement pour personnes âgées. Dans un communiqué diffusé ce lundi, la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (FNEHAD) se réjouit de cette ouverture aux personnes fragilisées par le handicap et prises en charge dans des établissements spécialisées. Elle déplore néanmoins la "minoration des tarifs applicables aux établissements d'HAD lors de ces interventions", jugeant le dispositif "sans fondement et contreproductif".
P.H.

La FNEHAD veut conclure un "contrat pour l'avenir du système de soins" avec la ministre

07.09.12 - 17:05 - HOSPIMEDIA 
Reçue par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine le 5 septembre, la Fédération nationale de l'hospitalisation à domicile (FNEHAD) a proposé un "partenariat constructif", informe-t-elle dans un communiqué. La FNEHAD envisagerait de conclure un "contrat pour l'avenir du système de soins, estimant que l'HAD, très spécifique et déployée auprès de plus de 100 000 malades chaque année, relevait d'une mission au service du public". Une démarche pour accompagner l'évolution de l'hôpital en accompagnant les patients dans une prise en charge à domicile, a précisé Olivier Paul, délégué national de la fédération.
La FNEHAD a en effet trouvé en Marisol Touraine une bonne écoute à ses problèmes car la ministre reconnaît la place de cette prise en charge. Mais ce n'est pas l'écoute qui manque depuis plusieurs années, ce sont bel et bien les actes (lire notre article du 09/12/2011 et notre brève du 21/06/2012)
P.H.

Marisol Touraine annonce une première série de mesures hospitalières avant fin 2012

07.09.12 - 17:59 - HOSPIMEDIA 
Après son premier discours au Salon Hôpital Expo, Marisol Touraine, lors de la présentation du Pacte de confiance à l'hôpital, a de nouveau encensé et défendu le secteur public. Sans pour autant dénigrer les cliniques et ESPIC. De nombreuses mesures réglementaires et législatives devraient voir le jour entre fin 2012 et début 2013, tant en matière de réorganisation des urgences, de dialogue social, que de gouvernance interne. Florilèges.

Le Pacte de confiance suscite de nouvelles réactions de fédérations et syndicats

10.09.12 - 17:24 - HOSPIMEDIA 
La présentation par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé vendredi dernier d'un pacte de confiance à l'hôpital continue à faire réagir les acteurs publics et privés de la santé (lire aussi notre brève du 07/09/2012 sur les premières réactions des fédérations hospitalières et des syndicats). Chacun déclarant vouloir rester vigilant pour ne pas être oublié par le ministère de la Santé (lire aussi notre article du 07/09/2012).

Édouard Couty dévoile sa méthode pour le Pacte de confiance

07.09.12 - 18:10 - HOSPIMEDIA 
Édouard Couty, ancien directeur des hôpitaux, à qui la ministre a confié le soin de piloter la mission Pacte de confiance (lire notre brève du 30/08/2012), a présenté dans ses grandes lignes la mission dont il a la charge ce 7 septembre, tout en ébauchant les prémices d'un discours de la méthode.

Le "Oui mais" des hospitaliers au Pacte de confiance

07.09.12 - 18:09 - HOSPIMEDIA 
Des paroles oui, mais des actes c'est mieux. L'on peut concentrer ainsi les propos des organisations hospitalières et syndicales après la présentation officielle par la ministre des Affaires sociales et de la Santé de son Pacte de confiance à l'hôpital (lire nos articles du 07/09/2012 et du 06/09/2012).
Rachel Bocher, présidente de l'Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH), "attend de juger sur pièces". La Coordination médicale hospitalière (CMH), dans un communiqué, acquiesce sur toutes les annonces de ce pacte. Elle souhaite néanmoins que ces paroles ne durent pas que le temps d'un discours et soient effectivement suivies d'actes. Elle restera donc vigilante.

Tarifs, télétransmission : les psychiatres privés font part de leur exaspération à la CNAM

Les psychiatres privés du SNPP (Syndicat national des psychiatres privés) avaient rendez-vous ce mardi après-midi au siège de l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM). Cette réunion technique, qui a duré trois heures, s’est déroulée en dehors de toute négociation conventionnelle. Le syndicat souhaitait exprimer le sentiment d’exaspération que ressent la profession depuis plusieurs mois et faire état du désir d’une partie des praticiens de se déconventionner.

Le CHU de Caen suspend le paiement de ses cotisations et des fournisseurs

Le Monde.fr avec AFP | 
Le CHU de Caen a "suspendu" le versement de ses cotisations patronales et "décalé" le paiement de ses fournisseurs en raison de difficultés financières, a annoncé mardi 11 septembre la direction de l'établissement de santé le plus amianté de France. La mesure constitue une première pour un CHU, selon la CGT.

Une enquête de l'ISNIH sur les gardes des internes entraîne un rappel à la loi du ministère

11.09.12 - 18:07 - HOSPIMEDIA 
Une large enquête de l'ISNIH sur les gardes et astreintes, rendue publique le 10 septembre, alerte sur les conditions de travail des internes dans les hôpitaux. L’intersyndicat a demandé a minima la stricte application des dispositions légales, quand une circulaire ministérielle aux ARS allant dans ce sens a été opportunément publiée le même jour.

La FNI propose de reconnaître la place des infirmiers comme des offreurs de soins clés dans le système de santé

11.09.12 - 17:33 - HOSPIMEDIA 
La Fédération nationale des infirmiers (FNI) a publié un livre blanc* intitulé "Horizon 2030 : vision pour les soins infirmiers ambulatoires" dont l'objectif est de mettre en lumière "la valeur ajoutée qualitative et financière que pourraient apporter les compétences des infirmiers si elles étaient exploitées et approfondies", notamment au regard des prochains défis du système de santé, indique la fédération dans un communiqué. Elle propose donc en une centaine de pages des solutions sur les sujets liés à la santé publique mais aussi sur l'évolution du rôle de l'infirmier, les champs privilégiés d'exercice des infirmiers libéraux en 2030, les coopérations interprofessionnelles, la formation initiale et continue et l'amélioration de la qualité des soins.
Élections professionnelles : Pénurie d’infirmières... dans les urnes !
Les élections du 20 octobre dernier ont bien confirmé, par le taux d’abstention, le marasme qui règne depuis de longs mois dans les hôpitaux.
Une démobilisation « record » !
Les infirmières, peu attirées par ce type d’évènement, ont une fois de plus boudé les urnes en battant tous les records… d’abstention. Dans les grandes structures, la participation dans la catégorie A atteint péniblement les 40% avec des niveaux pouvant descendre au-dessous des 20%. Les petites structures semblent, d’une manière générale, moins touchées par le phénomène. Si la palme du désintérêt revient sans conteste aux infirmières, toutes les catégories professionnelles sont touchées, y compris la catégorie C habituellement assidue à ce scrutin.

Comment initier les étudiants à la recherche, alors que les enseignants eux-mêmes n'y sont pas formés? Par Céline Pierre Émery, cadre de santé, formateur en Ifsi.

Lire la suite ...

Le système scolaire français «se dégrade par le bas»

11 septembre 2012
71% des jeunes français non-scolarisés se retrouvent souvent sans emploi ou inactifs.
71% des jeunes français non-scolarisés se retrouvent souvent sans emploi ou inactifs. (Photo Martin Bureau. AFP)

L'OCDE dévoile aujourd'hui ses indicateurs sur l'éducation. Un chiffre attire l'attention : en France, le taux de scolarisation des 15-19 ans est en baisse.

Par SYLVAIN MOUILLARD
C’est l'étude comparative qui fait référence dans le domaine de l'éducation. Comme tous les ans, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dévoile ce mardi ses indicateurs 2012 consacrés aux 34 pays membres de l’organisation. Une base statistique élargie qui permet de comparer de nombreux systèmes éducatifs. Dans les douze pages de la note consacrée à la France, un élément attire particulièrement l’attention : l'évolution du taux de scolarisation des 15-19 ans.
Alors que cet indicateur a progressé de 10,4 points, en moyenne, dans les pays de l’OCDE entre 1995 et 2010, il régresse en France. Durant ces quinze années, le taux de scolarisation des Français âgés de 15 à 19 ans est passé de 89% à 84%. Une évolution qu’il va falloir «surveiller», selon Eric Charbonnier, auteur de la note de l’OCDE.
Car ces jeunes non-scolarisés se retrouvent bien souvent sans emploi ou inactifs. C’est le cas pour 71% d’entre eux en France, un chiffre au-dessus de la moyenne de l’OCDE (57%). Et les inégalités ont tendance à durer, puisqu’un quart des 20-24 ans qui ont un niveau de formation inférieur à la fin du secondaire (autrement dit, la fin du lycée) sont au chômage. Chez les 25-29 ans, la proportion demeure élevée, à 22%. A chaque fois, ces chiffres sont supérieurs à ceux de la moyenne de l'étude.

Aggravation de l'échec scolaire

Comment expliquer cette chute du taux de scolarisation des 15-19 ans ? Eric Charbonnier tient d’abord à la relativiser. «La France souffrait d’un retard important dans ce domaine, qu’elle a comblé au cours des 40 dernières années, avance-t-il. Notre taux de scolarisation dans cette tranche d'âge n’est pas particulièrement bas, il est même au-dessus de la moyenne.» Certes, mais avec un chiffre de 84%, la France ne domine plus que d’un point la moyenne des pays de l’OCDE (l'écart était de 16 points en 1995).
Selon Eric Charbonnier, ce renversement de tendance est «d’abord dû à l’aggravation de l'échec scolaire, comme l’avait montré l'étude Pisa. Entre 2000 et 2009, l'échec scolaire chez les élèves de 15 ans est passé de 15 à 20%.» Pour lui, le système scolaire français «se dégrade par le bas». En cause notamment, le manque de mesures pour lutter contre l'échec scolaire et une pratique du redoublement qui ne fonctionne pas bien.
Il souligne aussi la faible progression des investissements dans le primaire et le secondaire entre 2000 et 2009 : si les dépenses par élève ont augmenté en moyenne de 36% dans les pays de l’OCDE, elles ont crû de moins de 10% en France. Autant de facteurs qui risquent de perpétuer la stagnation/régression du taux de scolarisation des 15-19 ans, voire de toucher d’autres catégories, notamment celle des élèves menant des études universitaires.

La note de l'OCDE sur l'éducation en France 2012

Les compagnies d'assurance s'emparent du marché de l'angoisse scolaire

LE MONDE | 
Confiants, les parents d'élèves et les enseignants en ces temps de rentrée ? Si l'inquiétude se mesurait au nombre de contrats d'assurance souscrits, et aux garanties que ceux-ci proposent, la réponse serait sans doute nuancée.
La Matmut a enrichi son offre scolaire, lancée fin juin, d'une couverture... contre le racket.

Pharmacovigilance : le Parlement européen durcit les règles en vigueur

mardi 11 septembre 2012

Associations thérapeutiques dans la schizophrénie, ni jamais ni toujours
Publié le 23/08/2012

Dans l’approche pharmacologique de la schizophrénie, la combinaison de deux ou plusieurs molécules est fréquente, malgré « un coût plus élevé, un risque majoré d’effets indésirables » et bien qu’un gain certain d’efficacité ne soit pas « clairement documenté. » Alors, s’interroge l’éditorialiste d’Acta Psychiatrica Scandinavica, pourquoi continuons-nous pourtant à prescrire une association de deux neuroleptiques dans cette indication, et pourquoi tendons-nous même à le faire plus souvent ?
Le TDAH est « à la mode »

Publié le 05/09/2012

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH, en anglais Attention-deficit hyperactivity disorder : ADHD) continue à faire débat dans la littérature psychiatrique.
Des auteurs exerçant au Danemark s’interrogent ainsi sur l’augmentation significative du nombre de cas diagnostiqués ces dix dernières années, « non seulement chez les enfants et les adolescents, mais aussi chez les adultes », car une modification importante dans la conception actuelle du TDAH concerne la fréquence croissante de son diagnostic chez l’adulte : il ne s’agit plus d’un trouble cantonné à la pédopsychiatrie, et « au moins 2 % des adultes seraient affectés» (taux à comparer aux « 5 à 7,7 % d’enfants atteints »), certains symptômes du TDAH semblant « persister à l’âge adulte et entraîner des difficultés psychosociales. »
750 suicides supplémentaires en 4 ans : la médecine du travail doit-elle aussi s'occuper des chômeurs ?

Effet méconnu de la crise : les suicides augmentent, notamment chez les chômeurs. Faute de suivi médical, ces derniers sombrent souvent dans une détresse psychologique et sociale dont les conséquences peuvent s'avérer dramatiques.
Bientôt un observatoire national français du suicide?

Un million de personnes trouve chaque année la mort dans le monde après un suicide. Tel est le bilan global dressé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à la veille de la 10ème édition de la Journée mondiale de prévention du suicide du lundi 10 septembre.«Une personne meurt dans le monde suite à un suicide toutes les 40 secondes environ, soit plus que le nombre combiné des victimes de guerres et d'homicides», indique le rapport de l'Organisation mondiale de la Santé rendu public à cette occasion. Le nombre annuel des tentatives de suicides s’élève quant à lui à 20 millions de tentatives par an. Selon l’OMS environ 5% des personnes dans le monde font une tentative de suicide au moins une fois dans leur vie.


Le niveau de vie des Français en chute

6 septembre 2012

Crise. La baisse des revenus des ménages en 2010 n’a pas concerné les 5% les plus riches, selon l’Insee.


Par LUC PEILLON
Durs lendemains de crise. Ou comment la récession de 2009 (-3% du produit intérieur brut en France) a eu des conséquences sur le niveau de vie des Français cette année-là, mais aussi, et surtout, l’année suivante…
Selon une étude rendue publique hier par l’Insee, le niveau de vie médian (1) des ménages français (la moitié disposant de plus, l’autre de moins) n’a progressé que de 0,4% en 2009, contre 1,7% par an en moyenne entre 2004 et 2008. En 2010, il a carrément diminué, chutant de 0,5%.«Il faut remonter à 2004 pour enregistrer un tel recul», note l’Insee.

Un classique américain toujours d’actualité

Le style paranoïaque en politique

En 1964, aux Etats-Unis, le Parti républicain choisit pour porte-drapeau Barry Goldwater, un ultraconservateur qui juge son pays menacé par les complots de la gauche. L’historien Richard Hofstadter publie alors un livre sur la paranoïa en politique. Traduit pour la première fois en français, ce classique permet de resituer le Tea Party et son imaginaire conspirationniste dans une certaine tradition américaine.
par Richard Hofstadter, septembre 2012

Sciences sociales, le déclin français

LE MONDE | 
En matière de sciences humaines et sociales (SHS), les universités britanniques, ou du moins certaines d'entre elles, les plus orientées sur la recherche, sont en position de force dès qu'il s'agit de financement européen de la recherche.

Peut-on extraire des données de votre cerveau ?


Peut-on extraire des données de votre cerveau ?

Pourrait-on vous amener à divulguer votre code bancaire simplement en vous faisant penser à lui ? L’activité électrique de votre cerveau peut-elle trahir vos secrets ? C’est la démonstration qu’ont accomplie des chercheurs lors de la récente conférence sur la sécurité informatique Usenix. Pour cela, ils ont utilisé un simple casque EEG (type Emotiv, disponible dans le commerce pour 500 $), qui mesure l’activité électrique du cerveau, une technologie qui n’avait jamais été étudiée sous l’angle de ses implications en matière de sécurité, rapportent Extreme Tech et Cnet.







Les enfants partent, les parents trinquent

LE MONDE | 
Quand les enfants quittent la maison, c'est une page qui se tourne. Fini les sorties en famille, les câlins, les repas chahutés, les éclats de rire, les confidences. Fini aussi les "corvées de taxis", les sautes d'humeur et claquements de portes.
Quand les enfants quittent la maison, c'est une page qui se tourne. Fini les sorties en famille, les câlins, les repas chahutés, les éclats de rire, les confidences. Fini aussi les "corvées de taxis", les sautes d'humeur et claquements de portes. | Dessin de F. Bertrand

Il fallait bien que cela arrive un jour. Quand les enfants quittent la maison, c'est une page qui se tourne. Fini les sorties en famille, les câlins, les repas chahutés, les éclats de rire, les confidences. Fini aussi les "corvées de taxis", les sautes d'humeur et claquements de portes.
Passé un temps d'adaptation, la plupart des parents s'en accommodent, voire sont soulagés. Ils ont le sentiment du devoir accompli. Heureux d'avoir conduit leurs adolescents, devenus de jeunes adultes, aux portes de l'autonomie.

Le nombre de pauvres a augmenté de 440.000 en France en 2010

La dernière enquête de l'Insee sur les niveaux de vie, rendue publique vendredi 7 septembre, est explosive. Que constate-t-elle en effet ? Qu'en 2010, le niveau de vie médian (19 270 euros annuels) a diminué de 0,5 % par rapport à 2009, que seuls les plus riches s'en sont sortis et que la pauvreté, en hausse, frappe désormais 8,6 millions de personnes, soit 440 000 de plus qu'un an plus tôt.

Les neurosciences au tribunal : problème ou progrès ?

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 
Par Serge Stoléru, chercheur à l'Inserm
Les récents progrès des techniques d'étude du fonctionnement cérébral humain, telles que le scanner fondé sur l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), permettent de connaître avec beaucoup plus de précision les processus cérébraux qui sous-tendent nos motivations, nos prises de décision et même nos conceptions morales. Ces techniques commencent à être appliquées à des auteurs d'infractions, notamment à des psychopathes et des pédophiles, de sorte que les professionnels de la justice font de plus en plus appel aux spécialistes en neurosciences. Certains s'inquiètent de cette évolution, d'autres pensent qu'elle peut apporter un progrès sur le plan de l'éthique et de la justice. Pour ma part, je pense que ces nouvelles connaissances peuvent représenter un progrès dans ces domaines. Pour cela, il faut évidemment identifier et prévenir les usages déviants ou injustifiés qui pourraient en être faits.

Vers la fin de l'"ADN poubelle"

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 
Est-ce une nouvelle grande percée dans la connaissance du fonctionnement de notre génome ? C'est ce que porte à croire, sans doute, la lecture de la trentaine d'articles parus cette semaine dans les revues NatureScienceGenome Biology et Genome Research. Au terme de huit années de décryptage, les auteurs de cet ambitieux travail soulignent, dans l'"encyclopédie" de notre ADN, les "pages" qui gouvernent l'activité de nos gènes. En mettant ces données à la libre disposition des laboratoires du monde entier, les participants au projet international Encode (Encyclopedia of DNA Elements) assurent offrir un outil pour mieux comprendre le développement des maladies.


Santé mentale-Droits humains

La situation alarmante requiert d'urgence


«La situation alarmante de la santé mentale au Maroc exige une intervention forte, l'adoption de mesures urgentes et l'instauration d'une nouvelle politique»