Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 10 août 2018

Culpabilisante, la nouvelle campagne de promotion du préservatif ne passe pas

NEON  par   8 août 2018




Le Ministère de la Santé a dévoilé une nouvelle campagne pour l’usage du préservatif, relayée par le site OnSexprime.fr. Mais un visuel, jugé culpabilisants pour les jeunes, a créé la polémique : pourquoi le sexe doit-il rester un tabou ?

« Ça t’évitera d’annoncer à l’infirmière/le médecin que tu as eu un rapport non protégé ». C’est l’une des « 7 raisons d’avoir un préservatif sur soi », selon la nouvelle campagne digitale du gouvernement pour le port du préservatif. Lancée le 18 juillet dernier sur OnSexprime.fr, site qui évoque la sexualité et la prévention contre les IST (infections sexuellement transmissibles), les MST (maladies sexuellement transmissibles) et le VIH pour les jeunes, elle a été relayée par le Ministère des Solidarités et de la Santé le 7 août et suscité un tollé sur les réseaux sociaux. En cause : la culpabilisation des jeunes par la campagne qui sous-entend qu’ils devraient avoir honte de ne pas mettre de préservatif… et qu’il vaudrait alors mieux ne pas en parler.

jeudi 9 août 2018

Lou Andreas-Salomé Une vie à la première personne

AVOIR RAISON AVEC LOU ANDREAS-SALOMÉ par Géraldine Mosna-Savoye
06/08/2018
29 MIN


Comment conduire sa vie à la première personne ?


Lou Andreas-Salomé (1861-1937)
Lou Andreas-Salomé (1861-1937) Crédits : Heritage Images / Contributeur - Getti

Pour ma part je ne connais que le "je". Je ne peux conformer ma vie à des modèles, ni ne pourrai jamais constituer un modèle pour qui que ce soit.                          
Ma vie (posthume)
Née en 1861, disparue en 1937, Lou Andreas-Salomé était romancière, essayiste, psychanalyste. 

Lou, esprit totalement libre

AVOIR RAISON AVEC LOU ANDREAS-SALOMÉ par Géraldine Mosna-Savoye
07/08/2018
29 MIN


Qu’est-ce qu’être libre veut dire ?

Lou Andreas-Salomé, Paul Rée and Friedrich Nietzsche, 1882.
Lou Andreas-Salomé, Paul Rée and Friedrich Nietzsche, 1882. Crédits : Heritage Images / Contributeur - Getty

La vie humaine – ah ! La vie en elle-même – est poésie.  
Inconscients, nous la vivons, jour après jour,  
Étape par étape, - mais dans son intangible  
Unité, elle vit, elle nous fait poésie.  
Loin, bien loin de l'ancienne formule : « Faire de sa vie une œuvre d'art »,  
Nous ne sommes pas notre œuvre d'art  

Lettre ouverte à Freud (1931)
Lou Andreas-Salomé (1861-1937) était romancière, essayiste, psychanalyste. D’elle, pourtant, que sait-on aujourd’hui ? 
Sait-on qu’en 1882 elle a formé, libre et à rebours de l’époque, un trio amoureux avec les philosophes Friedrich Nietzsche et Paul Rée ? 

Érotisme et féminisme

08/08/2018
29 MIN


Amour des hommes et combat féministe, faut-il se libérer du désir des autres ?

La femme émancipée par Pietro Saporetti (1832-1893)
La femme émancipée par Pietro Saporetti (1832-1893) Crédits : DEA / BIBLIOTECA AMBROSIANA Getty

Les "moitiés" se sentent toujours, l'une autant que l'autre, mal à leur aise et à l'étroit dans leur demeure, si minutieusement qu'elles se soient adaptées l'une à l'autre ; sans doute elles disent désormais "nous" au lieu de "moi", mais ce "nous" n'a bientôt guère les épaules plus larges, pour porter un morceau d'existence, que ne les avait le "moi".  

Eros (1910), "Réflexions sur le problème de l'amour"

Profession psychanalyste

AVOIR RAISON AVEC LOU ANDREAS-SALOMÉ par Géraldine Mosna-Savoye
09/08/2018
29 MIN

Et si on abandonnait notre obsession pour la mort pour miser sur la pulsion de vie ?
Lou Andrea-Salomé au congrès de Weimar en 1911, avec Sigmund Freud (entre autres)
Lou Andrea-Salomé au congrès de Weimar en 1911, avec Sigmund Freud (entre autres) Crédits : ullstein bild / Contributeur - Getty
La psychanalyse n'est rien d'autre qu'une mise à nu, opération que l'homme encore malade évite parce qu'elle lui arrache son masque, mais que l'homme guéri accueille comme une libération.    
Lettre ouverte à Freud (1931)
Lou Andreas-Salomé (1861-1937) était romancière, essayiste et psychanalyste. De sa pratique de la psychanalyse et de sa connaissance de Freud, que reste-t-il aujourd’hui ? De leur rencontre en 1912 à ses écrits sur le narcissisme en passant par ses réflexions sur la névrose, sait-on qu’en elle, l’inventeur de l’inconscient a vu une disciple, une amie, et même une alliée ? 

Fleury-Mérogis : inquiétante vague de suicides dans le plus grand centre pénitentiaire d'Europe

Marianne

Publié le 07/08/2018

La maison d'arrêt de Fleury-Mérogis a enregistré depuis le début de l'année la mort de onze détenus, dont dix suicides. Un record inquiétant.

A la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, la série noire ne s'arrête pas. En six mois, le plus grand centre pénitentiaire d'Europe a dénombré onze décès… soit autant que l'ensemble des prisons de la région parisienne l'année passée. La situation est d'autant plus préoccupante que sur ces onze morts, dix sont des suicides. Sept des défunts avaient moins de 23 ans. Aujourd'hui, le personnel de la prison et les familles des défunts peinent à comprendre les raisons de cette vague de décès.
La principale raison pourrait se trouve dans le cruel manque d'effectifs. Dans cette prison où sont enfermés 4.300 détenus et dont le taux d'occupation s'élève à 143%, le nombre de surveillants peut ainsi sembler dérisoire, avec seulement un gardien pour 80 détenus. Dans ces conditions, difficile pour le personnel d'effectuer son travail dans les meilleures conditions et de surveiller chacun des détenus. Résultat : le manque d'accompagnement, criant, peut entraîner un isolement et un manque de prise en charge individuelle. En partie livrés à eux-mêmes, les détenus sont ainsi plus vulnérables.

Alzheimer : quelles perspectives

 
 
Quelles solutions pour une meilleure prise en charge des malades ? Le Dr Bautrant, médecin psychiatre spécialisé en géronto-psychiatrie, présente ce que pourrait être l’Ehpad de demain.

A l’heure où les personnels des établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes (Ehpad) dénoncent leurs conditions de travail et les conséquences sur les patients, à l’heure du déremboursement des médicaments anti-Alzheimer, quelles solutions existe-t-il ? Le Dr Thierry Bautrant (1), médecin psychiatre spécialisé en géronto-psychiatrie, spécialiste des troubles du comportement dans la maladie d’Alzheimer, directeur d’Ehpad, livre des pistes de réflexion.
En tant que directeur d’Ehpad, quels principaux problèmes rencontrez-vous au quotidien ?
« De plus en plus de personnes âgées (les plus de 60 ans devraient représenter 28 % de la population en 2025), vivent plus longtemps et mieux. Mais lorsqu’elles viennent en maison de retraite, en moyenne à 85 ans, c’est souvent avec une dépendance physique très forte ou une détérioration cognitive importante. Dans les Ehpad, il y a environ 70 % de malades Alzheimer, lesquels présentent, dans environ 96 % des cas des troubles du comportement qui peuvent devenir très invalidants (opposition, fugue, agressivité, agitation, violence verbale ou physique). »

La CNRACL soutient l'association France Alzheimer et maladies apparentées

Accueil

ClimatsAout2018_aff_journée_mondiale_FrAlzheimer_Moyen.jpg

La 25ème Journée mondiale Alzheimer, qui aura lieu le 21 septembre 2018, sera l'occasion de rappeler qu'en France, trois millions de personnes, (malades et entourage) sont aujourd'hui directement concernées par la maladie et ses contraintes.

Avant, pendant et après le 21 septembre, pour sensibiliser le grand public mais aussi envisager les enjeux de la prise en soin, le réseau France Alzheimer et maladies apparentées (99 associations départementales) proposera plus de 300 actions événementielles en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer : événements sportifs, culturels, festifs, stands d'animations, conférences-débats ...


mercredi 8 août 2018

Pourquoi les psychanalystes devraient lire Spinoza

MAISON DE LA RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES
CONFÉRENCES
31.10.2017 (MIS À JOUR LE 25/07/2018

La philosophie de Spinoza comme la psychanalyse relèvent d’une éthique du désir, concept clé pour l’une et pour l’autre. Elles se rejoignent dans la thèse que l’homme n’est pas "causa sui", autrement dit, il méconnait ce qui cause son désir…
L'éthique du désir en philosophie et en psychanalyse
L'éthique du désir en philosophie et en psychanalyse Crédits : selimaksan - Getty

Ainsi, une éthique du désir implique une pensée déterministe : ce qui détermine structurellement le sujet est inconnu par le désir. C’est dire que la saisie de soi d’un sujet en passe nécessairement par ce que Lacan nomme "s’égaler à la structure".

mardi 7 août 2018

Surchauffe en psychiatrie

07/08/2018 

Au centre psychiatrique Pinel, la vétusté des bâtiments ne facilitent pas la prise en charge des patients en période de canicule./ Photo DDM, archives.
Vétuste, délabré et mal isolé : le centre psychiatrique Philippe-Pinel est indéniablement le parent pauvre de l'hôpital de Lavaur. Et le résultat est accablant.
Dimanche, selon nos informations, dans les bureaux infirmiers le thermomètre est monté à 31 degrés. Même température dans une pharmacie, et jusqu'à 33 degrés dans certaines chambres.
«Ce n'est pas parce que les patients n'expriment pas leur mécontentement qu'il ne fait pas chaud», confiait, hier, un infirmier.

 

Un tutoriel d’assistance à l’éducation de jeunes enfants autistes

02/08/2018

Depuis plusieurs années (voire quelques décennies), on observe une augmentation considérable du nombre de sujets atteints d’autisme. Face à cette expansion insolite des troubles du spectre autistique (TSA), le fossé se creuse entre l’ensemble des sujets recevant ce diagnostic et ceux pouvant bénéficier d’une assistance spécialisée pour améliorer leurs capacités de communication. Parents ou éducateurs ne sont pas toujours formés aux méthodes (d’inspiration comportementaliste) de l’éducation dite structurée[1] des enfants autistes. En particulier, les enfants avec TSA ont souvent du mal à réaliser les activités routinières de la vie courante, rythmée par la prise des repas, la toilette, les activités, le sommeil... Outre leur propre intérêt, ces routines peuvent aussi représenter des renforçateurs naturels, transposables parfois dans d’autres situations sociales. Un essai contrôlé réalisé aux États-Unis[2] a évalué l’efficacité d’un outil en ligne (tutoriel), susceptible d’aider les parents d’un enfant autiste à l’impliquer dans ces activités quotidiennes, d’accroître ses compétences en matière de communication sociale, et de réduire en parallèle le stress parental. Cette étude a porté sur 104 enfants avec TSA, âgés de 18 à 60 mois, répartis aléatoirement en deux groupes : 52 dans le groupe où est intervenu le recours au tutoriel en ligne (groupe « didacticiel »), et 52 dans le groupe témoin. Tous les parents ont rempli trois questionnaires : le premier (T1) au départ de l’étude, le second (T2) un mois plus tard, et le dernier (T3) deux mois après T1. 

26ème journées nationales des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire "Une rencontre à l'Autre"

Le pôle de psychiatrie en milieu pénitentiaire de Rennes qui comprend un SMPR et une UHSA, avec le soutien de l'Association des Psychiatres en Milieu Pénitentiaire (ASPMP). Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire sur Rennes, les lundi 5 et mardi 6 novembre 2018.


congrès dédié aux unités pour malades difficiles

ICI Radio-Canada Abitibi-temiscamingue
QUEBEC
6 aout 2018

Une entreprise belge croit avoir trouvé une solution pour diminuer la charge de travail des infirmières dans les hôpitaux de la province.
Un texte de Jean-Marc Belzile
Opal Solutions a créé un logiciel nommé Careboard.
Il calcule notamment la charge de travail en temps réel, en comparant le nombre de patients et les effectifs disponibles.
Le logiciel permet aussi de connaître le degré de fatigue des infirmiers et des infirmières qui travaillent sur le terrain.
Les infirmières et les infirmiers doivent, trois fois par jour, préciser comment ils se sentent. Ils cochent vert pour une situation normale, orange quand la charge se fait lourde et rouge quand la situation devient insoutenable.
Voici à quoi ressemble l'interface de Careboard.
Ces données sont ensuite envoyées aux membres de la direction, qui prennent des décisions en conséquence.
Careboard a fait ses preuves au cours des 18 derniers mois à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles, en Belgique.

lundi 6 août 2018

Au Kerala, les vendeuses gagnent le droit de s’asseoir

Assujetties à des journées de 12 heures durant lesquelles elles n’avaient pas le droit de s’asseoir ou même de s’appuyer contre un mur, des vendeuses indiennes ont monté un syndicat pour protester contre leurs conditions de travail indignes.
M le magazine du Monde |  Par 

C’est la fin d’un long calvaire pour les employées des magasins du Kerala, un Etat du sud de l’Inde. La profession, presque exclusivement féminine, vient d’obtenir, en juillet, un « droit de s’asseoir » sur les lieux de travail. Les employeurs interdisaient aux vendeuses de se reposer sur un tabouret, de s’appuyer sur un mur ou même de s’absenter quelques minutes pour aller aux toilettes. Dans les centres commerciaux construits au cours des dernières décennies, elles ont aussi été priées de ne pas utiliser les ascenseurs : certains clients se plaignaient d’être obligés de prendre les escaliers, faute de place.

Cynthia Fleury : « Le courage est le moteur d’une entrée dans le monde »

Le Monde Festival

Bon courage ! (4|6). Il n’est pas question ici d’héroïsme, mais de cette vertu qui fait tenir au quotidien. Cette semaine, la philosophe explique comment le courage d’exister en tant qu’individu est nécessaire à la régulation de l’espace politique.

LE MONDE Propos recueillis par 
Philosophe, Cynthia Fleury est professeure au Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la chaire humanités et santé. Elle a notamment signé La Fin du courage (Fayard, 2010), puis Les Irremplaçables (Gallimard, 2015).
Dans l’idée commune, le courage se manifeste par un acte exceptionnel qui fait rupture. Est-ce toujours vrai ?
Il existe une approche historique du courage où ce dernier est effectivement exceptionnel, porteur d’un commencement. C’est le sens profond de la rupture : commencer une nouvelle histoire, celle de la liberté, celle de la justice, celle de l’amour. Non pas la rupture pour la rupture. Le courage est ainsi le moteur d’une entrée dans le monde, une façon de faire lien avec les autres. Dans La Fin du courage, j’ai essayé de montrer que cette notion recouvre un large spectre, qui va de l’acte exceptionnel de confrontation avec le « réel de la mort » à d’autres qui relèvent plus de la lutte incessante contre le découragement, de la défense d’une décence commune, etc.
Le courageux, dites-vous, a toujours peur…
L’acte du courage est une conscientisation de la peur, qui va de la considération à sa critique, et à son dépassement. Si l’individu n’a pas peur, il ne peut pas être courageux. Il sera inconscient. Le courage est indissociable d’un acte raisonnable, il relève d’un pacte avec la raison et non avec l’hubris, sinon il devient passion, orgueil, intempestivité, démesure. Dans le cas contraire, tous les passages à l’acte seraient considérés comme courageux – ce qui évidemment serait problématique.

La Troisième Population : pour en finir avec les « asiles de fous »

Benzine Magazine
 Laurent Proudhon  

Dans la clinique de la Chesnaie, une alternative thérapeutique est expérimentée pour traiter les troubles mentaux. Un reportage vivant et étonnant qui dédramatise une maladie qui fait toujours peur.

La Troisième Population - Aurélien Ducoudray et Jeff Pourquié
Pendant quelques semaines, le scénariste Aurélien Ducoudray et le dessinateur Jeff Pourquié ont partagé le quotidien des soignants et des malades de la Chesnaie, une clinique psychiatrique révolutionnaire. Dans ce lieu très ouvert, les patients sont davantage considérés comme des personnes à part entière que comme des malades. Cette BD-docu est le récit d’une expérience atypique.
La Troisième Population - Aurélien Ducoudray et Jeff PourquiéJadis, la folie faisait peur et on préférait la contenir dans des lieux cachés du monde et cernés de hauts murs. Plutôt que de tenter de les comprendre et de les insérer dans la société, on appliquait à nos « fous » des traitements radicaux qui plutôt que de les soigner, les maintenaient dans leur mal voire l’aggravaient. Les asiles étaient pour eux la destination finale, une sorte de cauchemar terrifiant pour les gens dits normaux. La Chesnaie est une clinique très particulière, qui depuis soixante ans recourt à des méthodes thérapeutiques dont les tenants souhaitaient inverser la vapeur. Ainsi, il s’agit d’un lieu ouvert, où patients et « moniteurs » partagent le même quotidien, où les blouses blanches et tous signes distinctifs sont proscrite. Les auteurs ont donc cohabité avec ces personnes pendant quelques semaines et leur expérience, si l’on en croit la BD, fut pour le moins enrichissante.

Montesson : de la Chine au Brésil, l’hôpital psychiatrique s’ouvre au monde

Marie Valantin|05 août 2018


Le centre hospitalier Théophile Roussel intensifie les échanges internationaux.

Avec son association pour le développement des échanges internationaux (ADEI), le centre hospitalier Théophile Roussel de Montesson accumule les rencontres avec le personnel soignant du monde entier.
Entre le 24 juillet et le 29 juillet dernier, un pédopsychiatre, une psychologue et une éducatrice spécialisée du centre Théophile Roussel se sont ainsi rendus à un colloque au Brésil, sur le thème de la périnatalité et l’adolescence. Ils ont notamment évoqué les questions sur le fait de devenir parents, les liens avec son enfant ou bien son développement psychoaffectif et psychomoteur. « C’est un grand plaisir de partager les expériences. On fait de la prévention mais aussi beaucoup d’accompagnement, explique le docteur Ségolène Béliard, médecin et chef du pôle de pédopsychiatrie de l’établissement. Ces échanges apportent beaucoup car la place d’un enfant change en fonction de ses origines sociales, scolaires et familiales. »
« On ne rate pas une occasion de rencontrer des personnes d’un autre environnement »
-
Montesson, le 20 juillet. Une délégation chinoise a rendu visite au personnel soignant du Centre hospitalier Théophile Roussel. DR.
Lire la suite ...

dimanche 5 août 2018

LE MÉNAGE, REMÈDE À LA DÉPRESSION ?

MAROC    
10 août 2018

L’exercice physique dont le ménage serait un très bon antidépressif et agit positivement sur la santé mentale. Une étude fondée sur des questionnaires semble en tout cas conclure ceci.
Réduire les risques de dépression à travers l’exercice physique, c’est ce que recommanderait une étude coordonnée par Adam Chekroud, chercheur en psychiatrie à Yale (États-Unis) et publiée hier dans la revue The Lancet Psychiatry. Qu’il s’agisse de pratiquer un sport, de marcher ou encore de faire le ménage, cet effort physique aurait un impact positif sur la santé mentale.
Fondé sur les réponses à des questionnaires de plus de 1,2 million d’Américains, le sondage a été mené entre 2011 et 2015. Ces questionnaires composaient une liste de quelques 75 types d’activités physiques, allant jusqu’au jardinage, la pêche et même le yoga. Ainsi il était demandé aux interrogés de préciser la régularité de ladite activité dans leur quotidien et sa moyenne de pratique à chaque fois.

Émotions esthétiques et créativité partagée dans la psychothérapie avec les personnes autistes





Poche - Psychanalyse 2018/

Dominique Mazéas, psychologue clinicienne et psychanalyste en cmp pour enfants, docteur en psychopathologie et psychanalyse, chargée de cours à Paris 7, membre de la cippa.
Certains patients autistes appellent en nous des représentations artistiques et des émotions esthétiques qui deviennent une base de communication dans le transfert. 

Spécificité des rencontres en psychothérapie avec des personnes autistes





Poche - Psychanalyse 2018/

Chantal Lheureux-Davidse, psychologue clinicienne, psychanalyste, maître de conférences hdr et responsable du du Autisme à l’université Paris-Diderot Paris-7, ufr Études psychanalytiques, crpms (Centre de recherches psychanalyse, médecine et société), membre de la cippa.
Les rencontres en psychothérapie avec des personnes autistes contribuent à la construction de leur monde interne et du lien avec le monde externe. Je propose de repérer quelques particularités de ces rencontres à partir de psychothérapies menées avec des personnes autistes de 6 à 20 ans dans le cadre d’un ime (Institut médico-éducatif) depuis vingt-deux ans. Certains de ces jeunes ont un autisme associé...

Narcisse accusé non coupable

Par Fabrice Midal

Dans cette série d’été, vous découvrirez que Narcisse est non seulement un accusé non coupable, mais ce que cache cette injuste condamnation, ce qu’elle révèle de la violence inapparente de notre temps, de la négation du sens originel de la culture.

Narcisse ou le sens authentique du désir
29 MIN
Narcisse ou le sens authentique du désir
NARCISSE ACCUSÉ NON COUPABLE
LE 29/07/2018
Désirerons-nous uniquement ce qui nous manque ? Dans ce cas, pouvons-nous choisir quoi désirer ?
Narcisse : le mythe de l’Androgyne et la quête de l’unité
29 MIN
Narcisse : le mythe de l’Androgyne et la quête de l’unité
NARCISSE ACCUSÉ NON COUPABLE
LE 22/07/2018
Zeus aurait, par jalousie, séparé les êtres humains en deux, nous abandonnant à passer le restant de nos jours à chercher l'unité perdue.
Narcisse où la nécessité de l’éducation : grandir et se métamorphoser
29 MIN
Narcisse où la nécessité de l’éducation : grandir et se métamorphoser
NARCISSE ACCUSÉ NON COUPABLE
LE 15/07/2018
Narcisse porte le nom d'une fleur, et comme elle, il nous apprend qu'il nous faut grandir, éclore et un jour peut-être, mourir.
Narcisse, de la difficulté de se reconnaître comme individu singulier
29 MIN