Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 21 juin 2014

Un déclin très masculin

LE MONDE | Par 


Majestueuse dans son habit vert, Simone Veil, grande dame politique, rescapée des camps de la mort, féministe et femme préférée des Français, a fait jeudi son entrée à l'Académie française sous une Coupole vibrante d'admiration pour cette sixième "immortelle" de son histoire.

La France s'est fait une spécialité de la pensée du déclin. Il y a d'abord eu La France qui tombe, de Nicolas Baverez (Perrin, 2004). Quelques années plus tard, ce fut la France qui « disparaît du monde », de Nicolas Tenzer. Il y a désormais L'Identité malheureuse (Stock, 2013), d'Alain Finkielkraut. Cette thèse du déclin de la France n'est pas uniquement portée par quelques auteurs particulièrement médiatiques, parmi lesquels on pourrait aussi ranger Pascal Bruckner et nombre d'essayistes reconnus dans le champ diplomatique, économique, voire médical. Elle inspire, ou tout du moins indexe largement le débat public, jusqu'à la manière dont se positionnent les politiques.
A y regarder de plus près, tous les auteurs concernés sont des hommes. Aucune femme.

vendredi 20 juin 2014

Le rapporteur du Conseil d'Etat se prononce contre le maintien en vie de Vincent Lambert


Le Monde.fr avec AFP | 
Par 
Le rapporteur public du Conseil d'Etat, Rémi Keller, s'est prononcé contre le maintien en vie de Vincent Lambert, vendredi 20 juin. L'assemblée du contentieux du Conseil d'Etat examine de nouveau en audience publique, à partir de 9 heures, le litige relatif à la situation de Vincent Lambert, cet homme de 39 ans tétraplégique, dans un état végétatif chronique à la suite d'un accident de voiture survenu en 2008, et sur le sort duquel sa famille se déchire.

«Ce qui m’importe, c’est le respect des volontés de Vincent»

ERIC FAVEREAU

C’est ce vendredi que le Conseil d’Etat examinera en audience publique le cas de Vincent Lambert, infirmier, 38 ans, devenu tétraplégique en état végétatif, à la suite d’un accident de moto en 2008, et dont la famille se déchire à propos de son maintien ou non en vie. Ses parents souhaitent la poursuite des soins tandis que son médecin, son épouse, son neveu, et plusieurs de ses frères et sœurs, prônent l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert, comme le permet la loi Leonetti. Ce conflit familial a été porté devant la justice administrative.
Le Conseil d’Etat aura en main les conclusions d’une expertise qu’il avait ordonnée à l’issue d’une précédente audience, en février. Les trois experts médicaux qu’il avait missionnés ont remis fin mai leur rapport qui, selon une source proche du dossier, confirme l’incurabilité de Vincent Lambert. Les experts relèvent notamment une «dégradation» de son état de conscience et de son état général. Ils confirment également le caractère irréversible et incurable de ses lésions cérébrales. Et insistent sur l’absence de liens avec le monde extérieur, notant que Vincent est dans un état végétatif, et non plus dans un «état de conscience minimale». Le Conseil avait également demandé l’avis écrit de plusieurs instances, comme le Comité national d’éthique, l’Académie de médecine, et celui du député Jean Leonetti.
Munis de toutes ces conclusions, les sages vont devoir prendre position. Et permettre ou non l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielles de Vincent.
Rachel Lambert est la femme de Vincent Lambert. Discrète, infirmière aussi, elle a toujours dit qu’elle ne faisait que défendre ce que voulait son mari en matière de directives anticipées concernant sa propre fin de vie.
Avez-vous des attentes particulières sur le Conseil d’Etat ?
Non, je ne préjuge en rien de ce qui va se passer.

Le Futur composé, avec de jeunes autistes Blanche Neige jette des ponts

19/06/2014

Des artistes aux parcours très différents - P. FRANCOIS -
Un conte de fées en forme de comédie musicale, c’est la création 2014 d’une remarquable association qui donne à de jeunes autistes les moyens de travailler avec les autres.
Festivals
Le Dr Gilles Roland-Manuelest une personnalité très originale, qui vient d’une famille d’artistes et de médecins. Psychiatre, il a un long parcours hospitalier et a toujours eu le souci d’offrir aux jeunes malades des occasions de s’épanouir par la musique, le théâtre ou d’autres formes d’expression. Ceci pour dire vite. Ainsi, c’est lui qui a veillé sur le journal « le Papotin », créé à l’hôpital de jour d’Antony (Hauts-de-Seine), qu’il a dirigé vingt-cinq années durant.
Le médecin a créé en 2000 l’association Le Futur composé. Cette association en fédère plusieurs autres et une trentaine d’institutions d’Ile-de-France qui accueillent de jeunes autistes. C’est dans ce cadre que naissent des spectacles qui réunissent des professionnels confirmés et des jeunes qui travaillent toute l’année dans des ateliers de théâtre, de musique, de danse. Les résultats cliniques sont très intéressants et, chaque année, un spectacle met en lumière ce grand travail.

Montpon : une manif contre la suppression de 35 emplois à Vauclaire

20/06/2014 


Une centaine de personnes ont manifesté, jeudi après-midi. La grève pourrait être reconduite


Montpon : une manif contre la suppression de 35 emplois à Vauclaire
Le personnel hospitalier a manifesté à l'annonce de la suppression de 35 postes© PHOTO 
FLORENCE DESMAISON

Jeudi après-midi, une centaine de personnes ont manifesté devant la salle du conseil d'administration du centre hospitalier Vauclaire, à Montpon, à l'appel de l'intersyndicale CGT-FO-Unsa.
Elles craignent la suppression de 35 postes sur les 811 de l'établissement, répartis entre les unités montponnaise, bergeracoise et périgourdine. « On a besoin de monde en psychiatrie, estime Eric Cany, secrétaire à la CGT. Ces suppressions auront un impact sur les patients, avec un personnel plus fatigué, plus stressé. C'est une annonce très brutale. »
Le déficit de l'hôpital Vauclaire est estimé à 1,48 million d'euros.
La grève pourrait être reconduite. L'intersyndicale réclame des négociations.

A Rennes, des agents de l'hôpital psychiatrique en colère

AFP

Entre 80 et 100 salariés de l’hôpital psychiatrique de Rennes, exigeant le déblocage au bénéfice de la psychiatrie en Bretagne de crédits gelés, ont investi jeudi l’Agence régionale de santé (ARS), a-t-on appris de sources syndicale et policière.

Les nominations dans le monde sanitaire du 1er au 15 juin

Différents acteurs évoluent dans la sphère sanitaire. À noter dans la 1re quinzaine de juin, le Pr Yves Lévy prend la présidence de l'Inserm, Adeline Hazan pressentie pour être le prochain CGLPL et Jacques Toubon le futur Défenseur des Droits, les cabinets ministériels s'étoffent, des changements dans les directions de plusieurs ARS...

Ministères

Les ministres et secrétaires d'État du gouvernement Valls poursuivent leur installation au cours de cette première quinzaine de juin. Au cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, sont signalées les nominations de Daniel Zielinski, directeur adjoint en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, d'Étienne Champion, directeur adjoint en charge de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie, de Gabriel Attal, conseiller en charge de la relation avec les élus, de Cécile Lambert, conseillère financière, d'Ève Parier, conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire, de Frédéric Varnier, conseiller en charge du financement des établissements hospitaliers et médico-sociaux et d'Aurore Lambert, conseillère en charge de l'autonomie. Gabriel Attal et Ève Parier sont également nommés au cabinet de Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion (lire notre sujet du 04/06/2014). Gabriel Attal est conseiller en charge de la relation avec les élus, et Ève Parier, conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire. Lors de la réunion de la Commission administrative paritaire nationale (CAPN) des Directeurs d'hôpital (DH) qui s'est tenue le 22 mai, Ève Parier a par ailleurs été nommée à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), comme directrice du GH Saint-Louis/Lariboisière/Fernard Widal (lire notre sujet du 22/05/2014).

Un tribunal spécial pour les toxicomanes bientôt à Bobigny (Seine-Saint-Denis)

Mercredi 26 février

Le concept arrive du Canada. Ces tribunaux aident les toxicomanes au lieu de les incarcérer. Après un sevrage de six mois, ils imposent aux toxicomanes volontaires un véritable programme de réinsertion. Durant un an minimum ils sont suivis par la justice avec une à deux audiences par semaine et ils sont aussi pris en charge par des associations qui luttent contre la toxicomanie.

Le tribunal pour toxicomanes est un concept canadien 
Le reportage d'Anne Fauquembergue de France Bleu 107.1 
 (01'16'')


Lecture
Partager
Ce sont les petits délinquants, ceux qui sont poursuivis pour de petits délits, possession de drogues ou vente pour financer leur consommation, qui sont concernés par ce programme. Unagent de liaison de l’administration pénitentiaire assure le lien entre les soins, les services sociaux et la justice.

Curabilis accueille ses premiers détenus

L'établissement d'exécution de mesures Curabilis, à Genève, qui offre 92 places de détention, accueille ses premiers pensionnaires. Elles sont 14 femmes se trouvant en exécution de peine dans les établissements de Riant-Parc et Champ-Dollon.

L'unité hospitalière de psychiatrie pénitentiaire (UHPP) et une unité de mesures seront également ouvertes d'ici à la fin du mois de juin, a indiqué mercredi dans un communiqué le Département de la sécurité et de l'économie (DSE).

jeudi 19 juin 2014

L'ARS Île-de-France demande aux syndicats de Paul-Guiraud de cesser leur blocage de l'hôpital

Alors que le blocage perdure au GH Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne), l'ARS Île-de-France appelle par communiqué les organisations syndicales à reprendre le chemin du dialogue et de la négociation avec la direction de l'établissement psychiatrique. L'intersyndicale CFDT, CGT, FO et Sud occupe depuis le 2 juin, en dépit d'une ordonnance du Tribunal administratif de Melun, les locaux administratifs et la cour d'honneur de l'hôpital dans le cadre d'une mobilisation contre un projet de refonte de la durée quotidienne du travail. Celle-ci doit passer le 1er août de 8 heures à 7 heures 36, engendrant une baisse du nombre de jours de RTT de 27 à 23,5 jours cette année, puis à 18 jours en 2015 (lire ci-contre).

Six nouvelles plaintes pour exercice illégal de la profession d'infirmier

AFP

L’Ordre des infirmiers a déposé six nouvelles plaintes pour exercice illégal de la profession en bloc opératoire, qui viennent s’ajouter à cinq plaintes en cours, et dénoncé une situation faisant planer une menace sur la sécurité des soins. L’Ordre national infirmier (Oni) a annoncé dans un communiqué avoir déposé jeudi ces plaintes qui concernent six établissements de soins publics et privés.

Le Livre des Tables. Les séances spirites de Jersey


Édition de Patrice Boivin
Collection Folio classique (n° 5729), Gallimard
Parution : 10-04-2014

État des connaissances sur la santé des personnes détenues en France et à l’étranger



Publié le 10/06/2014
 

RÉSUMÉ :

Les personnes incarcérées présentent un état de santé dégradé en comparaison de la population générale. Il existe cependant peu de systèmes de surveillance de leur santé. Dans ce contexte, ce rapport présente un état des lieux des connaissances épidémiologiques relatives à la santé des personnes détenues en France et à l’étranger. Une recherche bibliographique a été réalisée sur la base de données « Scopus » couvrant la période du 1er janvier 2000 au 1er septembre 2012. Sur les 5 000 références obtenues, 277 ont été sélectionnées et 83 incluses à la revue. Les résultats mettent en évidence une hétérogénéité des connaissances selon les thématiques de santé. Les maladies infectieuses, les addictions et la santé mentale ont été particulièrement étudiées, avec des résultats convergents en France et à l’étranger, révélant des prévalences en milieu carcéral plus élevées qu’en population générale. 

mercredi 18 juin 2014

Lynchage d’un jeune Rom : non à l’indifférence

LE MONDE | 
Editorial du « Monde ». La « cité des Poètes », à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), porte affreusement mal son nom. C'est à proximité de ce quartier déshérité qu'un jeune Rom de 16 ans, Darius, a été retrouvé, abandonné dans un chariot de supermarché, entre la vie et la mort, vendredi 13 juin. Avec sa famille, il vivait dans un campement de fortune, de l'autre côté de la nationale 1.
La population de ce bidonville avait brusquement augmenté depuis quelques semaines, après le démantèlement d'autres campements de Seine-Saint-Denis, un département où se concentrent près de 20 % des 17 000 Roms, le plus souvent originaires de Roumanie et de Bulgarie, qui vivent, ou plutôt survivent, en France. Depuis, l'on avait assisté à une explosion des cambriolages dans le quartier, provoquant l'exaspération des habitants, assure le maire socialiste de Pierrefitte. Darius lui-même était connu des services de police pour des faits de vol et de conduite sans permis. Selon les enquêteurs de la police judiciaire, c'est à la suite d'une nouvelle tentative de cambriolage que des habitants du quartier auraient décidé de régler l'affaire eux-mêmes.

CONCOURS IFSI Concours 2014 : en attendant les résultats, quelques sujets d'oraux...

 par 

Les concours infirmiers sont désormais terminés, et cette année encore, les thèmes des oraux ont été divers et variés... pour le plus grand plaisir des candidats ? En attendant les résultats, petite sélection des sujets du concours infirmier 2014... pour mieux se préparer pour les prochains !

Vous avez été nombreux, sur Facebook, à partager avec la communauté vos sujets de concours infirmier. Les oraux sont certes, derrière vous, mais qu'auriez-vous répondu à ces quelques questions ?
Au vu de certaines questions, on pourrait presque croire à un sujet de philosophie :
  • L'intelligence a-t-elle un sexe ? Commentez.
  • Perdre est une bonne chose. Commentez.
  • Les voyages forment la jeunesse.
  • Le « mariage pour tous » est entré dans les mœurs, cependant « la famille pour tous reste » illusoire. Commentez.
  • Que représente pour vous le terme de responsabilité? Argumentez.
  • Sommes-nous tous immortels ?
  • En vérité le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout. Commentez.
  • La confiance en soi, est-ce un atout dans la vie ?


Loi de santé : la CGT redoute l’austérité et la privatisation des soins

18/06/2014

La fédération santé et action sociale de la CGT a présenté ce mercredi des propositions pour réformer la protection sociale et le système de santé, à la veille de l’annonce par Marisol Touraine des orientations de sa loi de santé.
Très critique, la CGT santé redoute que ce projet de loi ne se traduise par de nouvelles mesures d’austérité et une « privatisation du système de soins ». Elle demande que soit sanctuarisé le service public hospitalier et que les dépenses de protection sociale soient érigées en priorité nationale.
La CGT plaide par ailleurs pour un service public ambulatoire de proximité (s’appuyant notamment sur les centres de santé) et demande de sortir du « tout paiement à l’acte » en ville, inflationniste à ses yeux.

Hôpital de Lavaur : rappels les jours de repos, manque d'effectif, pressions... le personnel du service de soins de suite en grève pour dire sa colère

le 17/06/2014

Rassemblé dans la cour d'honneur du centre hospitalier de Lavaur, le personnel gréviste écoute Patrick Estrade, délégué CGT faire le point sur les discussions avec la Direction.
Rassemblé dans la cour d'honneur du centre hospitalier de Lavaur, le personnel gréviste écoute Patrick Estrade, délégué CGT faire le point sur les discussions avec la Direction.
Les personnels du service de soins de suite et de réadaptation (SSR) du Centre Hospitalier de Lavaur ont fait grève mardi 17 juin. Le mouvement portait sur les conditions de travail et a été largement suivi. En milieu de matinée, au moment de se rassembler dans la cour de l’établissement, infirmièr(e)s et aides-soignant(e)s du SSR ont été rejoints par d’autres hospitaliers (mapad, longs séjours…) solidaires. ils sont allé rencontrer la Direction.
Les personnels du service de soins de suite et de réadaptation (SSR) du Centre Hospitalier de Lavaur ont fait grève mardi 17 juin pour exprimer leur colère liées aux conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent, les effectifs ayant été « mis à mal courant mai suite à divers redéploiements ou congé maternité » et les appels au domicile les jours de repos ou pendant les congés étant fréquents.  La façon de procéder des cadres - "ils manquent de respect, font parfois un chantage à la notation", assurent plusieurs infirmier(e)s ou aidez soignant(e)s du SSR ou d'autres services - est aussi en cause. Dans un tract commun, les syndicats FO-Santé et CGT du Centre hospitalier les recensent, indiquant que « les personnels excédés :

Le Péché et la Folie Psychopathologie des 7 péchés capitaux







de JEAN ADÈS 

Qu’a donc à voir avec la psychiatrie la notion chrétienne de péché ? Plus qu’on ne le pense, car les péchés capitaux sont une manière d’expliquer la folie. La gourmandise, l’orgueil, l’avarice, la paresse, l’envie, la colère et la luxure sont des passions que le psychiatre rencontre dans sa pratique. 


La femme est un homme comme les autres

LE MONDE | Par 

Diana, à Durrës, sur l’Adriatique.

Derrière la vitre blindée, le douanier italien hésitait. Avait-il mal lu ? Non, le passeport albanais ouvert devant lui était bien celui d'une femme. Mais la main qui le lui avait tendu était celle d'un vieil homme. Etrange personne, en vérité, avec ce visage buriné, ces cheveux argentés coiffés d'un béret repoussé sur le côté, façon militaire, et cette voix grave. Mettant fin à ses atermoiements, le fonctionnaire déclara ce qui s'imposait : « Il y a un problème, monsieur, c'est un passeport de femme, alors que vous êtes un homme. »
Une semaine plus tard, Diana (son prénom a été changé) raconte la scène avec un mélange d'amusement et d'indignation. Pour qui se prenait-il, ce douanier italien ? Elle a insisté : « Si, c'est bien moi. » Et le fonctionnaire s'est excusé. « Passez, madame. Enfin, monsieur. »
Madame ou monsieur ? La question se pose. Diana est une burnesha, une des dernières « vierges jurées » albanaises, des femmes ayant choisi de vivre en homme pour échapper à la domination d'un système patriarcal. De devenir socialement des hommes, au prix d'un vœu de virginité et de célibat. Socialement seulement : le fait n'a aucun rapport avec une sexualité lesbienne ou une transformation physique.

Michel Foucault, la pensée en actions

LE MONDE CULTURE ET IDEES | 
Par 
Michel Foucault.
 « J’imaginerais plutôt mes livres comme des billes qui roulent. Vous les captez, vous les prenez, vous les relancez »déclarait Michel Foucault en 1975. Trente ans après sa disparition prématurée, le 25 juin 1984, beaucoup de lecteurs ont entendu le message. Cette figure majeure de la pensée leur fournit en effet des clés plus utiles que jamais pour appréhender les défis du XXIsiècle : la marchandisation du vivant, l’évaluation dans le travail ou à l’école, le développement des luttes d’usagers, le traitement des Roms…

Sexe et amour à Saint-Emilion

BLOGS 
Par Ruwen Ogien
Du 14 au 18 mai 2014 se tenait à Saint-Émilion, en Gironde, la 8ème édition de l’excellentFestival Philosophia. Cette année le thème (qui n’intéressait évidemment pas que les philosophes), c’était l’amour. Les lecteurs de Platon ont dû penser que l’endroit était particulièrement bien choisi, puisque comme dans Le Banquet, on entendit surtout des éloges de l’amour prononcés par des philosophes un peu pompettes.
3470790179_a5216ca9e5_z
Aphrodite, Pan et Eros, découvert à Delos, en 1904. Photo Certains droits réservés par Tilemahos Efthimiadis

Vers la fin des débats, deux spectateurs visiblement étonnés sont venus me demander pourquoi dans un colloque consacré à l’amour presque aucun conférencier n’avait parlé de sexe, comme si l’un n’avait absolument rien à voir avec l’autre. Je leur ai fait remarquer qu’avec Alain Badiou au programme, il ne fallait pas s’attendre à un exercice de Kama Sutra ou à une leçon de libertinage.
En fait, ces deux spectateurs avaient sans doute oublié que même à gauche, l’amour a pris une fonction conservatrice, puritaine, anti sexuelle. Il faut dire que l’éloge de l’amour, enrobé d’une couche épaisse de sentimentalisme kitsch, a toujours été un genre apprécié des philosophes. Mais sa signification a varié.
Ce que l’éloge de l’amour semble exprimer aujourd’hui, c’est le rejet de l’individualisme moderne ou «néolibéral». Cette forme d’individualisme aurait contribué à la destruction du lien social, à l’anéantissement du souci pour autrui, à l’affaiblissement général de la volonté de vivre ensemble, et à la disparition progressive du respect pour l’art et la pensée dans leurs formes les plus exigeantes.
Pour certains philosophes, cet état supposé du monde appelle une réponse urgente. Il faut retrouver ce qui peut faire «lien» avec les autres, revaloriser les mouvements de l’âme «désintéressés», renforcer ce qui pourrait remettre dans le cœur des citoyens le goût des belles choses, de la constance, de la durée, de la fidélité, de la communauté.