Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 20 juin 2014

Les nominations dans le monde sanitaire du 1er au 15 juin

Différents acteurs évoluent dans la sphère sanitaire. À noter dans la 1re quinzaine de juin, le Pr Yves Lévy prend la présidence de l'Inserm, Adeline Hazan pressentie pour être le prochain CGLPL et Jacques Toubon le futur Défenseur des Droits, les cabinets ministériels s'étoffent, des changements dans les directions de plusieurs ARS...

Ministères

Les ministres et secrétaires d'État du gouvernement Valls poursuivent leur installation au cours de cette première quinzaine de juin. Au cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, sont signalées les nominations de Daniel Zielinski, directeur adjoint en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, d'Étienne Champion, directeur adjoint en charge de la famille, des personnes âgées et de l'autonomie, de Gabriel Attal, conseiller en charge de la relation avec les élus, de Cécile Lambert, conseillère financière, d'Ève Parier, conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire, de Frédéric Varnier, conseiller en charge du financement des établissements hospitaliers et médico-sociaux et d'Aurore Lambert, conseillère en charge de l'autonomie. Gabriel Attal et Ève Parier sont également nommés au cabinet de Ségolène Neuville, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion (lire notre sujet du 04/06/2014). Gabriel Attal est conseiller en charge de la relation avec les élus, et Ève Parier, conseillère en charge des ressources humaines du système sanitaire. Lors de la réunion de la Commission administrative paritaire nationale (CAPN) des Directeurs d'hôpital (DH) qui s'est tenue le 22 mai, Ève Parier a par ailleurs été nommée à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), comme directrice du GH Saint-Louis/Lariboisière/Fernard Widal (lire notre sujet du 22/05/2014).

Par arrêté du Premier ministre et de la ministre des Affaires sociales et de la Santé en date du 6 juin 2014, Dominique Huon de Penanster, médecin général de santé publique, est nommée directrice de projet (groupe III), à la direction générale de la santé (DGS), pour une période de trois ans. Elle est chargée de la coordination de l'ensemble des actions concourant à l'amélioration de la prise en charge sanitaire et sociale des personnes placées sous main de justice. 

Par arrêté en date du 5 juin 2014, Anne Bisagni-Faure a été nommée conseillère technique enseignement supérieur et recherche au cabinet du Premier ministre Manuel Valls. Depuis octobre 2013, cette dernière était inspectrice générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) de 1re classe. De mai 2012 à octobre 2013, Anne Bisagni-Faure a été conseillère diplomatique auprès de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso (lire son parcours plus complet dans notre sujet du 05/06/2014). 

D'autre part, Matthieu Niango est ainsi nommé, selon le JO du 11 juin, conseiller études et prospective au cabinet de Geneviève Fioraso, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Romain Raquillet devient, selon la même édition du JO, conseiller mutations économiques et entreprises au cabinet de François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social. 

Au cabinet de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique sont signalées au JO du 14 juin les arrivées d'Alain Bucquet, directeur adjoint du cabinet, de Pierre Berges, conseiller budgétaire en charge de l'accompagnement des fusions de collectivités et de Séverine Leguillon, conseillère en charge de l'innovation publique territoriale.

Selon un arrêté paru le 4 juin, Bénédicte Genin a été nommé conseillère technique eau, risques naturels et santé, à compter du 12 mai 2014, de la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Ségolène Royal. Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, Bénédicte Genin était jusqu'alors chef du bureau des agences et offices de l'eau au ministère de l'Écologie, qu'elle a rejoint en janvier 2012 (lire notre sujet du 04/06/2014).

Ancien conseiller chargé de l'organisation et de l'animation de la politique de santé publique et de la sécurité sanitaire au cabinet de Marisol Touraine, Olivier Obrecht a été nommé en mai conseiller auprès de la ministre de la Santé, de la Protection sociale et de la Fonction publique de Polynésie, Béatrice Chansin, a-t-il fait savoir via les réseaux sociaux. Il avait fait partie du cabinet de Marisol Touraine de mars 2013 à janvier 2014 (lire notre sujet du 07/01/2014). Appelé à d'autres fonctions, il avait succédé dans ces attributions à Laurent Chambaud, parti prendre la tête de l'École des hautes études en santé publique (EHESP). Médecin de santé publique et diplômé d’économie de la santé, de droit social du travail et d'éthique des soins en milieu carcéral, Olivier Obrecht a exercé plusieurs fonctions : praticien à l'AP-HP, chef de service au CH Sud-Francilien, médecin-chef à la prison de Fleury-Mérogis, conseiller technique au sein de plusieurs cabinets ministériels, chef de service des études de l'Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé (Anaes, ex-Haute Autorité de santé, HAS), chef de service des affectations de longue durée et des accords conventionnels de la HAS. Il a aussi exercé en qualité de contrôleur délégué du Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL). 

Missions, instances et organes officiels 

Le Pr Yves Lévy a été nommé le 11 juin en Conseil des ministres président de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH), il avait rejoint en mai 2012 le cabinet de Geneviève Fioraso, alors ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en qualité de conseiller spécial en charge de la santé. Il remplace à ce poste André Syrota. PU-PH depuis 1996, Yves Lévy devient chef du service d'immunologie clinique à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (AP-HP). Vice-doyen de l'Université Paris-Est-Créteil (2010-2012), il a aussi été responsable de la recherche vaccinale contre le VIH à l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS). Ce spécialiste en immunologie a travaillé au sein de différentes unités de recherche de l'Inserm depuis son doctorat et dirige depuis 1999 l'équipe "Développement lymphoïde normal et dans l'infection par le VIH". Président du comité scientifique de l'association Sidaction, il a fait partie de l'entourage de Vincent Peillon, membre en charge de l'Éducation, l'Enseignement supérieur et de la Recherche au sein de l'équipe de campagne de François Hollande en 2012.
Adeline Hazan, magistrate et ancienne maire socialiste de Reims, vient d'être proposée par François Hollande pour devenir le prochain Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL, lire notre sujet du12/06/2014). Les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat ont donc été saisis pour se prononcer sur cette candidature. Elle remplacerait à ce poste Jean-Marie Delarue, nommé en juin 2008, et dont le mandat vient d'arriver à échéance. En effet, d'une durée de six ans, le mandat de CGLPL ne peut être ni révoqué ni renouvelé. Une décision parue au JO du 12 juin signale par ailleurs plusieurs plusieurs départs et arrivées au sein de l'équipe du CGLPL. 
Le président de la République envisage d'autre part de nommer Jacques Toubon, actuellement président du conseil d'orientation de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, en qualité de Défenseur des droits. Il remplacerait à ce poste Dominique Baudis, décédé en avril dernier. Les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat viennent donc également d'être saisis pour se prononcer sur cette nomination (lire notre sujet du12/06/2014). 
Par arrêté de la ministre des Affaires sociales et de la Santé et du secrétaire d'État chargé du Budget paru au JO du 12 juin, Agathe Dénéchère est désignée en qualité de secrétaire générale du Conseil supérieur de la Mutualité, en remplacement de Marie Daudé. Agathe Dénéchère avait été nommée en mars dernier sous-directrice des retraites et des institutions de la protection sociale complémentaire à la direction de la sécurité sociale (DSS). Inspectrice des affaires sociales de 1re classe, elle était auparavant conseillère chargée du budget, des finances et de l'assurance maladie au cabinet de Marisol Touraine (lire notre sujet du 26/03/2014). 
Par ailleurs, la composition de la Commission nationale du dispositif de vigilance relatif à l'assistance médicale à la procréation (AMP), pour une durée de quatre ans renouvelable est précisée par arrêté au JO daté du 11 juin. Rachel Lévy est nommée présidente de la commission etGéraldine Porcu-Buisson, vice-présidente.
Par arrêté paru au JO daté du 3 juin, outre son président, la composition du conseil d'administration de la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades) est précisée. Au titre des représentants du ministre chargé de la Sécurité sociale sont notamment nommés Thomas Fatome, titulaire, et Jean-François Chadelat, suppléant, ainsi que Jonathan Bosredon, titulaire, et Arnaud Jullian, suppléant.
Comme annoncé par la conférence des présidents réunie mi-mai à l'Assemblée nationale, une nouvelle mission d'information sur la mise en œuvre du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) a été installée (lire notre sujet du 05/06/2014). Cette mission d'information, annoncée comme composée de 30 députés répartis entre les groupes à la proportionnelle et présidée par un membre de l'opposition, a tenu sa réunion constitutive le 4 juin. Elle a désigné Olivier Carré (UMP, Loiret) président et Yves Blein (SRC, Rhône) rapporteur de la mission d’information. 
Par ailleurs, suite à sa nomination par le conseil d’administration (CA) de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) le 17 avril dernier, François Beck a pris le 2 juin ses fonctions de directeur du groupement d’intérêt public (lire notre sujet du 02/06/2014). Sa candidature a été retenue par le CA après l’audition de différents candidats dans le cadre d’un jury de sélection présidé par François Bourdillon, président du CA, et Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca, anciennement appelée MILDT).

Au JO daté du 5 juin, par décret et sur proposition de la CFE-CGC, sont nommés membres de l'assemblée plénière du Conseil commun de la fonction publique (CCFP), en qualité de représentants des organisations syndicales, Serge Hérard, membre titulaire, en remplacement de Vincent Hacquin et Brigitte Bouquet, membre suppléant, en remplacement de Dominique Zaug.

Par arrêté du Premier ministre en date du 5 juin 2014, sont nommés membres du Haut Conseil du dialogue social, plusieurs représentants des employeurs et des salariés, ainsi que différentes personnalités qualifiées et représentants du ministère du Travail. 

Par arrêté du ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social paru au JO du 3 juin, ont été nommés plusieurs membres du conseil d'administration de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), en qualité de représentants des employeurs, sur proposition du Mouvement des entreprises de France (Medef) et de représentants des salariés sur proposition de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC). 

ARS, instances régionales

Le 5 mai dernier, Thomas Talec a pris ses fonctions de directeur de l'offre de soins de l'ARS Champagne-Ardenne (lire notre sujet du10/06/2014), succédant à Jean-Paul Houlier, parti prendre la direction du CH d'Ajaccio, comme confirmé par la CAPN réunie le 22 mai dernier. Diplômé de l'École nationale de santé publique (ENSP, désormais École des hautes études en santé publique - EHESP) en 2003, Thomas Talec a occupé en 2005 le poste de directeur des affaires médicales et de la coopération médicale régionale au CHU de Clermont-Ferrand. Il rejoint l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) en 2009 en tant que directeur des affaires financières puis directeur adjoint au CH Sud Essonne en 2012. 

L'équipe de direction de l'ARS de Lorraine se renouvelle. Trois nouveaux directeurs ont en effet pris leur poste le 10 juin : Wilfrid Strauss comme directeur de l'offre de soins et de l'autonomie, Simon Kieffer en tant que directeur de l'accès à la santé et aux soins de proximité et Annick Dieterling au poste de directrice de la santé publique. Consulter leurs parcours dans notre sujet du 13/06/2014.

L'ensemble des régions a engagé le renouvellement des membres de leurs Conférences régionales de la santé et de l'autonomie (CRSA) après quatre années d'un premier mandat. En Champagne-Ardenne, c'est désormais chose faite depuis le 10 juin. Philippe Gillery, professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au CHU de Reims, président sortant, a été réélu (lire son parcours plus complet dans notre sujet du12/06/2014).

Fédérations hospitalières

La FHP Auvergne s'est réunie lors de son conseil d'administration le 10 juin pour élire son nouveau bureau pour la période 2014-2017. À cette occasion, le Dr Jean-Luc Meyer a été reconduit dans ses fonctions. Président depuis 2010, il souhaite maintenir un "dialogue ouvert et constructif avec les tutelles" (lire notre sujet du 12/06/2014). Il sera épaulé dans ses fonctions par deux vice-présidents : Bernadette Guitard, directrice de la Clinique de la Châtaignerie (groupe Vitalia) à Beaumont (Puy-de-Dôme) et Jannick Lemmet, directrice de la Clinique des Six-Lacs (groupe Orpéa) à Chamalières (Puy-de-Dôme). Le secrétariat général sera quant à lui confié à Catherine Miffre, directrice générale du groupe Fontalvie, groupe propriétaire de la Clinique du Souffle les Clarines à Riom-ès-Montagnes (Cantal). Le poste de trésorière a été confié à Anne-Laure Puvinel, directrice adjointe de la Clinique de la Châtaignerie à Beaumont. 

Établissements de santé 

Le nouveau maire de Nancy, Laurent Hénart, a été élu le 6 juin président du conseil de surveillance du CHRU de Nancy (lire son parcours dans notre sujet du 10/06/2014). Il assurera cette fonction durant cinq ans. Pierre Mutzenhardt, président de l'Université de Lorraine a quant à lui été reconduit au poste de vice-président. Sur proposition de Laurent Hénart et avec l'accord unanime du conseil de surveillance, André Rossinot, président de la Communauté urbaine et humaine du Grand Nancy, sera chargé du suivi et du développement des coopérations hospitalières. 

Le directeur de l'Établissement de santé privé d'intérêt collectif (Espic) pédiatrique de la fondation Lenval de Nice, Arnaud Pouillart, devient directeur général de la fondation au 30 juin, en remplacement de Bernard Lecat. Il a été nommé par le conseil d'administration, renouvelé en date du 12 juin. Avant d'occuper la direction du CH de Dole (Jura) entre septembre 2012 et décembre 2013, le parcours d'Arnaud Pouillart l'avait déjà conduit à Nice, puisqu'il occupait de 2009 à 2012 les fonctions de directeur des finances et du système d'information du CHU (lire son parcours dans notre sujet du 13/06/2014). Le bureau du conseil d'administration se compose de Philippe Pradal, président, Emmanuel Bouvier-Muller, vice-président, François Bazinet, trésorier et de Chantal Pasqualini, secrétaire. Le collège des membres fondateurs rassemble : François BazinetJean-Paul CessonJean-François ComasChantal Pasqualini et Jacques Tournayre. Le collège des membres de droit regroupe quant à lui : Christian Estrosi, maire de Nice ou son adjoint à la santé Olivier GuérinEmmanuel Bouvier-Muller, directeur général du CHU de Nice, Philippe Paquis, président de la Commission médicale d'établissement (CME) du CHU de Nice, Frédérique Vidal, présidente de l'Université Nice-Sophia Antipolis, Patrick Baque, doyen de la Faculté de médecine de Nice. 

Le 10 juin, la CME de l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine), Espic géré par l'association Hôpital Foch, s'est dotée d'un nouveau président. Le Dr Brigitte Bonan, chef du service de pharmacie, a été élue à la présidence, succédant à ce poste au Dr Charles Cerf, lequel occupait cette fonction depuis trois ans (lire notre sujet du 12/06/2014). Le Pr Marc Fischler, chef du service d'anesthésie, occupera pour sa part la vice-présidence en lieu et place du Pr Jean-Marc Ayoubi. Enfin, le Dr Anne Boulin a été reconduite dans ses fonctions de secrétaire de la CME.

Patrick Merlin, ancien président du collège de Basse-Normandie de la FHP Normandie (lire notre sujet du 26/05/2014) et directeur de la Polyclinique du Cotentin à Équeurdreville (Manche), a pris en avril la direction de la Polyclinique de Limoges (Haute-Vienne), ont indiqué début juin à Hospimedia des sources concordantes (lire notre sujet du03/06/2014). C'est Béatrice le Goupil qui a pris pour le remplacer en juin la direction de la Polyclinique du Cotentin (lire notre sujet du 05/06/2014). Diplômée de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (Essec), Béatrice le Goupil était jusqu'alors directrice d'exploitation de la Cité de la Mer, un complexe culturel scientifique, à Cherbourg. 

Élodie Marchand a été nommée en mai directrice de la clinique gériatrique Clinéa-Orpéa située à Saint-Rémy-lès- Chevreuse (Yvelines), a informé début juin l'intéressée sur les réseaux sociaux (lire notre sujet du03/06/2014). La clinique Saint-Rémy est entièrement dédiée aux personnes âgées et possède une capacité d'accueil de 20 lits d'hospitalisation de médecine gériatrique et 40 lits d'hospitalisation de SSR gériatriques. Avant de prendre la direction de cet établissement, Élodie Marchand était depuis novembre 2012 directrice adjointe des soins au CH privé de l'Europe du groupe Vivalto Santé, situé au Port-Marly (Essonne). 

Réuni fin avril, le conseil d'administration de la Fondation Caisses d'épargne pour la solidarité (FCES) a nommé Patrick Lambruschini, secrétaire général pour prendre la succession d'André Aoun à la tête de la fondation. Petite différence : André Aoun avait été nommé il y a trois ans au titre de directeur général. Il a donc quitté ses fonctions le 2 juin laissant sa place à Patrick Lambruschini (lire notre sujet du 03/06/2014).

Le directeur du CH Fleyriat de Bourg-en-Bresse (Ain), Gilles Naman, a pris sa retraite le 7 juin dernier (lire notre sujet du 16/05/2014). Directeur de cet établissement depuis 2006, Gilles Naman était également à la tête des hôpitaux d'Hauteville et Pont-de-Vaux, et des Ehpad de Cerdon et Montrevel-en-Bresse. Ces hôpitaux liés par direction commune ont constitué en 2013 la Communauté hospitalière de territoire (CHT) Bresse/Haut-Bugey, à laquelle a été associé l'Ehpad de Cerdon. L'Ehpad de Montrevel-en-Bresse s'y est également joint en mars dernier. Auparavant, Gilles Naman avait dirigé le CH de Coulommiers (Seine-et-Marne), établissement dans lequel il est resté une dizaine d'années, après avoir passé seize ans à l'AP-HM à occuper différents postes de direction. Suite à la réunion de la CAPN le 22 mai dernier, la direction du CH de Bourg-en-Bresse a été confiée à Corinne Krencker, auparavant directrice adjointe aux Hospices civils de Lyon (HCL). 

EHESP

Les noms des candidats admis, au titre de l'année 2014, au cycle préparatoire au concours interne d'admission à la formation des élèves directeurs d'hôpital figurent dans un arrêté publié au JO en date du 11 juin. 

Le bureau d'EHESP Conseil, association d'élèves fonctionnaires en santé publique réalisant des missions d'audit auprès des établissements du secteur, a été renouvelé lors de l'AG du 29 avril dernier tenue à l'EHESP à Rennes, a indiqué l'association à Hospimedia fin mai. Le bureau élu pour l'année 2014-2015 est notamment constitué de :
  • Caroline Grégoire, élève directrice d'hôpital, présidente,
  • Pauline Maisonneuve, élève directrice d'établissement sanitaire, social et médico-social, vice-présidente,
  • Dimitri Sanchez, élève directeur d'hôpital, trésorier.

Universités, facultés

Le Pr Patrick Hautecœur a été élu comme nouveau doyen de la faculté libre de médecine (FLM) de Lille (Nord, lire notre sujet du 04/06/2014). Il prendra ses fonctions dès le 1er juillet prochain et remplacera à ce poste le Pr Gérard Forzy, doyen de la faculté depuis 2005. Âgé de 56 ans, Patrick Hautecoeur a effectué son internat aux hôpitaux de la Charité en 1982. Cinq ans plus tard, il devient chef de clinique assistant à l'hôpital Saint-Philibert et Saint-Vincent de Paul du Groupement des hôpitaux de l'institut catholique de Lille (GHICL). Il y devient en 1992 chef du service de neurologie et obtient deux ans après l'agrégation pour cette spécialité. Concernant son investissement à la FLM, il a d'abord été en 1999 responsable de l'internat. En parallèle, il est aussi vice-président du comité médical d'établissement du GHICL. Depuis 2005, il est responsable du 1er cycle puis du 2e cycle. 

Académies 

Le Pr Franck-Emmanuel Roux, professeur de neurochirurgie au CHU deToulouse, a été élu à l'Académie nationale de chirurgie. "À 46 ans, il en devient ainsi le plus jeune de ses membres", précise-t-il. Le médecin "a été choisi tout à la fois pour son action humanitaire et ses quinze ans de recherche sur le cerveau", a annoncé le CHU (lire son parcours plus complet dans notre sujet du 05/06/2014).

Fédérations professionnelles, syndicats

Les 12es Universités d’été de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi) se sont déroulées à Carcans-Maubuisson (Aquitaine) du 22 au 25 mai derniers. À cette occasion, le bureau de la Fnesi a été renouvelé. La liste "Porter la voix des étudiants, imposer leur vision, préparer l'avenir", menée par Loïc Massardier, a remporté la majorité des voix. Le nouveau président de la Fnesi, qui succède à Karina Durand, est actuellement étudiant à Saint-Étienne (Loire). Consulter la liste des membres du bureau dans notre sujet du 05/06/2014.

Mélanie Marquet, interne en médecine générale dans la subdivision de Montpellier-Nîmes, a été élue vice-présidente de l'Intersyndicat national des internes (Isni) en charge de l'insertion professionnelle. L'élection a eu lieu lors de l'assemblée générale de l'intersyndicat les 14 et 15 juin derniers. Mélanie Marquet prend ainsi la succession de Stéphanie Haddad, interne en chirurgie oro-faciale à Bordeaux, à ce poste depuis octobre 2013. Mélanie Marquet était chargée de mission pour l'Isni sur ces questions d'insertion professionnelle depuis environ deux mois. Le mandat de Mélanie Marquet court jusqu'à la prochaine université de rentrée de l'Isni qui est prévue à la mi-novembre à Marseille. 

Associations

L’Association médicale d’assistance et de prévoyance (Amap) a tenu son assemblée générale annuelle le 21 mai dernier, a-t-elle annoncé dans un communiqué le 2 juin. Le CA a élu le Dr Claire de Montchalin, médecin dermatologue retraitée, présidente de l'Amap. Elle succède ainsi au DrXavier Laqueille, démissionnaire.  

Fondations

Michel Sirven, nommé directeur général délégué de la Fondation de l’Avenir, a pris ses fonctions le 2 juin, a fait savoir la fondation dans un communiqué. Âgé de 49 ans, Michel Sirven a un parcours de banquier mutualiste de l’économie sociale. Après 13 ans passés dans le groupe Caisse d’Épargne en tant que responsable de l’économie sociale, il rejoint la Banque française mutualiste en 2001, où il a occupé différents postes de direction. Son parcours lui a permis de côtoyer l’environnement mutualiste, le secteur de la santé et plus généralement, celui de l’économie sociale et solidaire, et depuis deux ans, il assurait la fonction de vice-président du directoire de la fondation.

Entreprises

France Biotech, l'association française des entrepreneurs en sciences de la vie, a tenu le 12 juin son assemblée générale et annoncé à cette occasion la constitution de son nouveau CA présidé par Pierre-Olivier Goineau. Le CA accueille 3 nouveaux administrateurs, précise France Biotech dans un communiqué Sarah AnkriHervé Balusson et Damian Marron, respectivement directrice financière de Theraclion, PDG du groupe Olmix et directeur général de TxCell. Pierre-Olivier Goineau a adressé ses remerciements aux administrateurs sortants actifs durant l'exercice 2013, à savoir à André Choulika, ancien président, Lison ChourakiFranck GrimaudJérôme Fortineau et Sacha Loiseau. 

Le 4 juin, le CA du Syndicat de l'industrie du diagnostic in vitro (Sidiv) a élu les membres de son bureau directeur, a annoncé dans un communiqué le Sidiv, qui rassemble 80 sociétés de fabricants, fournisseurs de réactifs de laboratoire, d'automates et de software. Yves Quinchard a été reconduit dans son mandat à la présidence du syndicat. Il siège par ailleurs au Comité exécutif de la Fédération française des industries de santé (Fefis). 
Ce bureau est ainsi composé : 
  • président : Yves Quinchard (Bio-Rad)
  • vice-président : Christian Parry (Diagnostica Stago) 
  • secrétaire général : Christophe Vergne (A. Menarini Diagnostics) 
  • trésorier : Marc Berendes (Abbott) 
  • membres : Denis Andrieu (bioMérieux) ; Isabelle Barber (Ortho-clinical Diagnostics) ; Alain Baverel (Sysmex) ; Anne-Sophie Degryse(Diagast) ; Franck Leenhardt (Roche Diagnostics) ; Fabrice Masson(Diasorin) et Arnaud Plechot (Siemens Healthcare Diagnostics).

Disparitions

La secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et la Recherche, Geneviève Fioraso, a rendu hommage à la mémoire de François Kourilsky, immunologiste renommé. "Avec lui, c’est une grande figure de la recherche française qui s’éteint", a-t-elle souligné dans un communiqué le 2 juin. Au-delà de ses activités de chercheur, François Kourilsky "a également été un grand bâtisseur", a-t-elle souligné. Directeur de l'unité Inserm de l'hôpital Saint-Louis, puis du Centre d'Immunologie Inserm-Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de Marseille, dont il fut le fondateur, il devient de 1988 à 1994, directeur général du CNRS. Scientifique "engagé", François Kourilsky dirige ensuite l’Institut fédératif de recherche Inserm-CNRS de l’Institut Gustave Roussy, dont il fut le directeur honoraire de la recherche, avant de présider de 2000 à 2003 Méditerranée Technologies. Le parcours de François Kourilsky traduit "également son attachement au développement des liens entre recherche et industrie". Ainsi, en 1981, François Kourilsky fonde Immunotech SA, avec Michel Delaage et Antoine Béret et en devient président du conseil scientifique jusqu’en 1985. Dans le même temps, Il est nommé vice-président du Conseil supérieur de la Recherche et de la Technologie de 1983 à 1986.

Aucun commentaire: