Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 10 novembre 2018

Mineurs non accompagnés : les départements se disent dépassés

Par Kim Hullot-Guiot — 
Dans les escaliers d'un foyer de la Marne, des mineurs isolés tuent l'ennui.
Dans les escaliers d'un foyer de la Marne, des mineurs isolés tuent l'ennui. Photo Cyril Zannettacci pour Libération

Les départements, dont dépend la protection de l'enfance, estiment ne pas avoir les moyens financiers d'organiser la prise en charge des mineurs isolés. Pour les associations, ces adolescents payent une politique de «non-accueil» qui dépasse le cadre départemental.

PARIS PHOTO, «ELLES» DU DÉSIR

Par Clémentine Mercier  — 

Dans une sélection stimulante, la foire internationale dédiée à la photographie présente 100 artistes femmes pour (re)découvrir toutes les autres, et innove avec Curiosa, nouvel écrin consacré au corps. Repérage et focus sur trois d’entre elles.

Dans «Bouzbir», quartier de Casablanca réservé à la prostitution pour l’armée française, Fatima Mazmouz recompose des cartes postales d’époque avec des photos d’utérus malades pour dénoncer l’exploitation coloniale.
Dans «Bouzbir», quartier de Casablanca réservé à la prostitution pour l’armée française, Fatima Mazmouz recompose des cartes postales d’époque avec des photos d’utérus malades pour dénoncer l’exploitation coloniale. Photo Fatima Mazmouz. Courtesy Galerie 127
Cherchez les femmes, pardieu, vous les trouverez… C’est avec cet esprit que s’est ouvert jeudi Paris Photo, la foire internationale de la photographie au Grand Palais. Sur l’affiche, le sex-appeal d’une femme noire devant l’objectif queer de l’Américaine Mickalene Thomas affirme un glamour black power et féministe. Alors que le magazine spécialisé Fisheye avait lancé, en 2017, un manifeste dénonçant la sous-exposition des femmes photographes, le plus grand salon international dédié à la photo montre, pour sa 22e édition, que les femmes photographes sont partout : aux murs des 168 galeries, chez les 31 éditeurs, dans le nouveau secteur Curiosa - dédié cette année à la photo érotique - et dans les institutions parisiennes. Pas d’invité d’honneur en 2018, mais 100 femmes pointées par un fléchage, une journée de débats et une publication sous la mention «Elles X Paris Photo» à l’initiative conjointe du salon et du ministère de la Culture, engagé sur les questions de parité.

Trois ans après les attentats du 13 novembre, la culpabilité d'un psychiatre dont le patient a été tué

09.11.2018

« Si je ne l'avais pas traité, il serait encore vivant. »  Le Dr Bruno Boniface, psychiatre, a soigné un jeune homme agoraphobe afin qu'il retrouve le goût de sortir à Paris. Son patient y est parvenu, le 13 novembre 2015, avant d'être tué sur l'une des terrasses lors des attentats revendiqués par Daech.

Focus, le fou dessinant aux Beaux-Arts de Paris

Résultat de recherche d'images pour "connaissance des arts logo"
  • Focus, le fou dessinant aux Beaux-Arts de Paris
  • Focus peignant dans une galerie (détail) ; verso : texte de Focus. Dim. : H. 0,45 ; L. 0,30 m. Paris, collection particulière, pl. 6 © Beaux-Arts de Paris
    Les Beaux-Arts de Paris révèlent, jusqu'au 6 janvier, les délires inédits de Georges Focus, peintre du temps de Louis XIV et aliéné mental.
    Focus dans sa chambre aux Petites Maisons, plume et encre brune ; verso : texte de Focus. Dim. : H. 0,45 ; L. 0,30 m. Paris, collection particulière, pl. 4
    Tout se présentait pourtant pour le mieux ! Élève d’un brillant portraitiste, Ferdinand Elle, et du fameux Israël Silvestre, dessinateur et graveur, Georges Focus (1644-1708) avait parfait sa formation à Rome pendant trois ans. De retour à Paris, il avait été reçu en 1675 à l’Académie royale de peinture et de sculpture. Son « morceau de réception », aujourd’hui perdu, était un paysage champêtre avec un château et une chute d’eau. Une belle carrière commençait. Mais à partir de 1683, sa signature disparaît des registres des séances de l’Académie. Et nous apprenons par le célèbre collectionneur Mariette qu’il « mourut aux Petites Maisons », le joli nom qu’on donnait alors à l’asile d’aliénés de Charenton…

« 60 millions de consommateurs » alerte sur les dangers des somnifères

Dr Irène Drogou
| 08.11.2018



  • somnifere

    « 60 millions de consommateurs » alerte sur les dangers des somnifères

Crédit Photo : PHANIE

Qu'ils soient disponibles sur ordonnance, en vente libre ou au rayon des compléments alimentaires comme la mélatonine, les somnifères de consommation courante sont « loin d'être anodins », met en garde « 60 millions de consommateurs » dans son hors-série « Bien dormir » décembre 2018-janvier 2019, sorti en kiosque ce jour.
Durées de prise trop longues
Le travail de sensibilisation est salutaire car 10 millions de Français consomment des hypnotiques. Alors que « 4 semaines suffisent pour créer une dépendance (physique et psychique) », rappelle le magazine de l'Institut national de la consommation, la durée de prise moyenne frise les 7 mois pour les somnifères sur prescription et de 6 mois pour ceux en vente libre. Le sevrage qui s'en suit peut être laborieux et émaillé d'un rebond des insomnies avec cauchemars et terreurs nocturnes.

Harcèlement : les filles deux fois plus exposées que les garçons, selon l'UNICEF

Anne-Lucie Acar
| 08.11.2018



  • harcellement

    Harcèlement : les filles deux fois plus exposées que les garçons, selon l'UNICEF

Une fille sur 10 déclare avoir subi une forme d’insulte ou de...
Crédit Photo : SEBASTIEN

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, UNICEF France publie les résultats de sa 4e consultation nationale des 6-18 ans. Une mine d'enseignement pour les chercheurs.
26 458 enfants de France métropolitaine et de Guyane, âgés de 6 à 18 ans, ont accepté de répondre à 165 questions sur le harcèlement. Il en ressort que 32 % d'entre eux déclarent subir des attaques et des moqueries blessantes à l’école. Leurs réponses, passionnantes, ont été analysées par Serge Paugam, sociologue, et Édith Maruéjouls, géographe du genre, et ont donné lieu à un rapport foisonnant, rendu public ce jeudi 8 novembre.

Pauvreté : des seniors de plus en plus précaires

Elsa Bellanger
| 08.11.2018


Dans son dernier rapport sur la pauvreté, publié ce jeudi 8 novembre, le Secours Catholique-Caritas s’alarme d’une « précarisation des séniors » depuis une dizaine d’années. Si les enfants restent les principaux bénéficiaires de l’aide de l’association, sur les 1,4 million de personnes accueillis par l’association en 2017, les plus de 50 ans représentent désormais « un tiers » des personnes, « contre un peu plus d’un quart en 2010 » souligne le rapport.

La hausse du budget de l'AME enflamme l'Assemblée nationale

08.11.2018

La hausse en 2019 du budget de l'aide médicale d’État (AME) ne passe pas auprès députés de droite et de l'extrême droite. Ce budget qui permet aux étrangers en situation irrégulière résidant en France depuis plus de 3 mois de bénéficier d'un accès aux soins, augmentera de 53 millions d'euros en 2019 pour atteindre près de 943 millions d'euros. Le dispositif soutenu par le gouvernement a été adopté dans le cadre du projet de loi de finances, avec le soutien des élus de gauche.

Ex-interne révoltée, Sabrina Ali Benali sonne l'alarme sur les conditions de travail à l'hôpital

Marie Foult
| 09.11.2018



  • Sabrina Ali Benali

    Ex-interne révoltée, Sabrina Ali Benali sonne l'alarme sur les conditions de travail à l'hôpital

Crédit Photo : AFP

Douze millions de vues, des dizaines de passages à la télé et la radio… Le 11 janvier 2017, Sabrina Ali Benali, alors interne en médecine générale, devenait la porte-parole (malgré elle) des soignants à l'hôpital en dénonçant dans une vidéo virale leurs conditions de travail et leur manque de moyens, à l'occasion d'une communication de Marisol Touraine sur l'épidémie de grippe.

Économies, tarifs, transports : le cri d'alarme collectif des fédérations hospitalières

Anne Bayle-Iniguez
| 06.11.2018



  • conf federations
Crédit Photo : S. Toubon
Les quatre grandes fédérations hospitalières (FHF, FHP, FEHAP, UNICANCER) ont décidé de hausser ensemble le ton pour alerter le gouvernement sur la dégradation des conditions d'activités de soins dans leurs établissements, dont les compteurs virent au rouge vif.

Consommation de drogue : la réduction des risques à distance interrompue faute de financements

Damien Coulomb
| 09.11.2018



  • carte de France RDR à distance
A ce jour, 6 régions ne disposent d'aucun financement pour leur...
Crédit Photo : Association

Depuis le 1er octobre, l’association SAFE, association de Réduction des Risques liés à l’usage des drogues, a été contrainte pour la première fois depuis 29 ans de cesser la distribution de seringues à distance, suite à des carences de financements. Inclus dans le dernier Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et conduites addictives, ce programme permet d’accueillir par téléphone ou par e-mail les usagers de drogues, de leur proposer un conseil personnalisé et de leur adresser par voie postale les seringues, les pipes à crack et tous les matériels de prévention nécessaires et adaptés à leurs besoins afin de réduire les risques infectieux : VIH, hépatite C, mais aussi bactériologiques et virales

Infertilité : l’Agence de biomédecine lance un appel aux dons d’ovocytes et de sperme

Elsa Bellanger
| 06.11.2018


L’Agence de biomédecine lance une nouvelle campagne d’information et d’appel aux dons de gamètes (spermatozoïdes et ovocytes).

Au Japon, le suicide des enfants au plus haut depuis 30 ans

franceinfo:
09/11/2018 

Au Japon, les suicides d’enfants entre 6 et 19 ans ont atteint leur plus haut niveau depuis 30 ans, selon des chiffres dévoilés le 5 novembre par le ministère japonais de l’Éducation.

Au Japon, le suicide des enfants au plus haut depuis 30 ans

Le chiffre est glaçant : 250 japonais de moins de 18 ans ont mis fin à leur jour entre avril 2017 et mars 2018 (période qui couvre l’année administrative au Japon), soit 5 décès de plus que l’an passé.
Si les motivations derrière le suicide n’ont pas été recensées pour la majorité cas, l’information est disponible pour 74 victimes : désespoir face à l’avenir professionnel à l’issue des études (33 cas), problèmes familiaux (31 cas), et harcèlement scolaire (10 cas). Selon des données plus anciennes, le début de l’année scolaire serait associé à un pic du nombre de suicides chez les mineurs au Japon.
Lors de la présentation de ces données, la responsable du centre de prévention du suicide, Yukata Motohashi, a évoqué devant la presse japonaise la mise en place prochaine d'un système de détection des enfants à haut risque. De son côté, un représentant du ministère de l'Éducation a rappelé l’importance "d'enseigner aux enfants comment obtenir de l'aide dès que possible", car "il devient de plus en plus difficile de trouver de l'aide une fois qu'ils souffrent déjà."

ANDRÉ ROBILLARD, FRANC-TIREUR

Par Marie Ottavi Photo Jérôme Bonne —   Photo Jérôme Bonnet pour Libération

Figure de l’art brut, le sculpteur continue de créer ses fusils déjantés et géniaux dans l’hôpital psychiatrique où il vit depuis huit décennies.

Premier ouvrage de psychanalyse traduit en arabe en Algérie

08 NOVEMBRE 2018



Le psychanalyste Heitor O’Dwyer de Macedo, heureux d’exhiber son ouvrage traduit en arabe, en Algérie

C’est une première en Algérie. Un ouvrage de psychanalyse traduit en langue arabe. Et ce sont les éditions Dar El Hikma qui publient le livre d’Heitor O’Dwyer de Macedo, intitulé Lettre à une jeune psychanalyste.
C’est un psychanalyste tout sourire, attentif et disponible que nous avons rencontré, lundi après-midi, à la librairie «Le 88» de la rue Didouche Mourad, à Alger. Il signait son ouvrage Lettres à une jeune psychanalyste,paru déjà aux éditions Stock. Sa traduction aux éditions Dar El Hikma en langue arabe titre : Rassaïl ila mohallila nafsiya cheba. Cette adaptation en arabe a été effectuée par le traducteur Ben Tlemcen Mohamed.
Un dur et complexe labeur de 246 jours. Une traduction la plus fidèle possible. Entre une signature, une gorgée de café, un souvenir de Pelé, une nostalgie, un but extraterrestre contre la Suède en 1958 et un commentaire sur Jaïr Bolsonaro, le nouveau président brésilien, le «Trump» de l’Amérique latine, Heitor O’Dwyer de Macedo ne nous parle pas sur un ton doctoral ou autre ex cathedra technique. Au contraire, il explique, vulgarise et devise avec ses lecteurs, avisés ou des rats de librairies, curieux de voir ce septuagénaire, à la tête chenue, exhibant un ouvrage en arabe. Bien sûr, sans les analyser.

vendredi 9 novembre 2018

CARNETS DE SOLIDARITE

Résultat de recherche d'images pour "ulule"

Financer une Web Série Documentaire sur la solidarité & la fraternité



L’individualisme et la tentation du repli sur soi gagnent du terrain. Et si pourtant nous étions tous solidaires ? Et si nous avions tous cette capacité en nous ? Qu'est ce qui fait que, parfois, cette solidarité innée peut être éteinte par notre indifférence ou par nos peurs ? A 36 ans, je n’avais jamais ralenti mon rythme de vie pour tendre la main. Jusqu’à une rencontre qui a bouleversé mon quotidien. C'est le point de départ de ma web série documentaire: "CARNETS de Solidarité". Une exploration des ressorts de l'empathie et de l'entraide.
   
Je vis en banlieue parisienne avec mon mari Cédric. Nous hébergeons Abdelhaq, un jeune demandeur d'asile. Cette cohabitation a commencé il y a un an. A l’époque, je ne savais rien de lui, si ce n'est qu'il a fui le Tchad et passé 5 ans en Libye. Le jour de son arrivée, mon mari était en reportage. J’étais seule avec cet inconnu et je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit. Je me suis posée beaucoup de questions. Certaines étaient totalement irraisonnées.



Des mots, pour quoi faire ?

LA GRANDE TABLE IDÉES par Olivia Gesbert
06/11/2018
35 MIN

Elle ouvre une nouvelle réflexion sur la dimension performative du langage à l’ère de la post-vérité. La philosophe-académicienne Barbara Cassin est notre invitée à l’occasion de la parution de "Quand dire, c’est vraiment faire" (fayard, 2018).
"Ulysse et Nausicaa", Robert Smirke, c1772-1845
"Ulysse et Nausicaa", Robert Smirke, c1772-1845 Crédits : Heritage Images - Getty
Barbara Cassin est philosophe et philologue, spécialiste en rhétorique et sophistique grecques. Au printemps dernier, succédant au musicologue Philippe Beaussant, elle a fait son entrée à l’Académie française avant d’être - à la rentrée - médaillée d’or du CNRS, qui a salué « son œuvre traversée par la question du pouvoir des mots et du langage », mais aussi son engagement en faveur du plurilinguisme.
[Le locuteur] se transforme en parlant, il transforme celui qui l’écoute, et il transforme un petit peu le monde. (…) C’est cette dimension là que le performatif met en lumière.          
(Barbara Cassin)

Grégoire Chamayou: «Pour se défendre, le néolibéralisme a fait refluer le trop-plein de démocratie»


Par Sonya Faure — 

Confrontés à l’activisme des années 70 puis aux exigences éthiques des consommateurs, penseurs libéraux et directions d’entreprises ont mis au point des guides de management et des théories politiques pour défendre le capitalisme contesté. En disséquant ces discours, le philosophe dresse une brillante saga du libéralisme autoritaire.

L’art préhistorique est plus vieux qu’on ne le croit

En Indonésie, des datations font remonter à 40 000 ans les premières représentations animales, soit plusieurs millénaires avant celles de Chauvet.
LE MONDE  |  Par 

Panneau peint d’une grotte de Bornéo représentant des animaux, daté d’au moins 40 000 ans.
Panneau peint d’une grotte de Bornéo représentant des animaux, daté d’au moins 40 000 ans. LUC-HENRI FAGE
Les grottes indonésiennes redessinent la préhistoire de l’art. Il y a quatre ans, des représentations de deux animaux, dont un cochon doté de défenses, découvertes sur les parois calcaires d’une caverne de Sulawesi (Célèbes), en Indonésie, étaient datées de 35 000 ans environ – ce qui en faisait les contemporaines des gravures rupestres de la première phase d’occupation de la grotte Chauvet (Ardèche).
La même équipe de chercheurs présente, dans Nature daté du 8 novembre, de nouvelles datations de gros mammifères dessinés cette fois dans une grotte de la partie indonésienne de l’île de Bornéo : ces représentations remonteraient au minimum à 40 000 ans, ce qui en fait les plus anciens vestiges d’art rupestre figuratif connus à ce jour.

Leïla Slimani : « Emmanuel Macron aurait pu défendre les immigrés avec plus de vigueur »

L’écrivaine franco-marocaine revient, dans une tribune au « Monde », sur l’échange entre un ancien combattant et le président, symptomatique du rejet ordinaire des étrangers en France, selon elle.
LE MONDE Par 

Emmanuel Macron rend hommage aux morts à la nécropole de Verdun, à Douaumont (Meuse), le 6 novembre.
Emmanuel Macron rend hommage aux morts à la nécropole de Verdun, à Douaumont (Meuse), le 6 novembre. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE / FRENCH-POLITICS POUR LE MONDE