Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

dimanche 24 avril 2016

Le fonds Antin Infrastructure Partners acquiert le groupe de cliniques psychiatriques Inicea




Le fonds d'investissement Antin Infrastructure Partners (AIP), qui se décrit comme "l’un des premiers fonds européens indépendants dans les infrastructures", annonce l’acquisition du groupe de cliniques psychiatriques Inicea auprès de La Financière patrimoniale d'investissement (LFPI). Selon le communiqué daté du 12 avril, la transaction est néanmoins soumise à l'approbation de l'Autorité de la concurrence. "Avec dix sites comptant près de 1 170 lits d’hospitalisation à temps complet et places d’hospitalisation de jour, Inicea est le premier opérateur privé dédié aux soins des pathologies mentales en France", souligne le fonds acquéreur. Pour rappel, en juillet 2013, Inicea a procédé au rachat du pôle psychiatrie du groupe Korian (sept établissements) et est devenu le numéro trois français de la psychiatrie privée.


Cette opération s’inscrit dans le "prolongement des investissements réalisés par Antin Infrastructure Partners dans le domaine des infrastructures sociales" ces dernières années, explique AIP. Cité dans le communiqué, Alain Rauscher, président d'AIP se réjouit de soutenir l'équipe de direction d'Inicea "dans le développement des services de soins du groupe" et estime que "le traitement des pathologies psychiatriques est une priorité de santé publique, à laquelle doivent répondre des acteurs forts et spécialisés comme Inicea". Également cité dans le communiqué, Gilles Briquet, cofondateur d'Inicea en 1982 et actuel président du groupe, annonce que c'est "un nouveau chapitre du développement du groupe" qui s'écrit actuellement. Il estime que "l'expérience et les succès" d'AIP seront de "précieux atouts pour soutenir la croissance d’Inicea et l’expansion de [ses] services, au bénéfice de nos patients et de l’ensemble de la communauté médicale dans le domaine de la santé mentale". Enfin, Fabien Bismuth, président de LFPI Gestion, rappelle que son groupe a pu accompagner la transformation d’un acteur régional composé de deux établissements, au moment de leur entrée au capital il y a six ans, en un groupe "national et structuré de dix établissements", pour lequel s'ouvre une"nouvelle étape de développement".



Sollicité ce 18 avril par Hospimedia sur les perspectives de croissance, Gilles Briquet annonce notamment qu'Inicea ouvrira en août prochain la "nouvelle" Clinique Jeanne-d'Arc à Saint-Mandé (Val-de-Marne), établissement "complètement refait à neuf". Des chantiers de rénovation-extension débuteront par ailleurs en juin à la Clinique Maylis à Narrosse (Landes) et dans les cliniques Vontes et Champgault à Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire). Le groupe porte également des projets "novateurs" d'hôpitaux de jour ouverts dans des centres-villes, non rattachés à une clinique dont l'offre porte essentiellement sur une hospitalisation complète. "En matière de croissance externe, nous restons attentifs aux opportunités qui pourraient se présenter", confie le président, alors que l'arrivée du nouveau fonds "réactive une dynamique d'acquisition".
Caroline Cordier



Tous droits réservés 2001/2016 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: