Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 15 décembre 2016

Loi sur les psychothérapeutes Pas de traitement préférentiel pour les psychologues

LUXEMBOURG   16 décembre 2016


Le Conseil Scientifique pour la Psychothérapie ne souffre pas de népotisme, assure son président Gilles Michaux.

Face aux énormes retards dans le traitement des demandes d'agrément en tant que psychothérapeute, le psychiatre Jean-Marc Cloos avait écrit une lettre ouverte au ministère de la santé.



Le docteur Gilles Michaux, président du Conseil Scientifique pour la Psychothérapie, l'institution censée traiter ces demandes, a tenu de réagir. Il explique le conseil a une structure paritaire, qu'il est composé de trois médecins et de trois psychologiques qui prennent des décisions selon le principe de la majorité. S'il n'y a pas de majorité, le président ou le vice-président n'ont pas de voix prépondérante, assure-t-il.


Le psychiatre Jean-Marc Cloos avait critiqué l'absence d'une réponse à sa demande plus d'un an après l'avoir envoyée. Seulement les psychologues auraient jusqu'ici obtenu l'agrément en tant que psychothérapeute, mais pas les médecins comme lui, ce qui pourrait suggérer un traitement préférentiel par les psychologues membres du conseil.

Aucun commentaire: