Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 16 décembre 2016

Les psychoses, la schizophrénie et la psychothérapie institutionnelle (suite)

16 décembre 2016

L'expérience de l'École expérimentale de Bonneuil, lieu de vie, «institution éclatée», a montré que l'autisme, s'il était irréversible, peut quand même être soigné, évoluer et il peut même trouver un débouché social.
Les ouvrages de Maud Mannoni en témoignent. L'enfant arriéré et sa mère, L'enfant, sa maladie et les autres, Éducation impossible, Le psychiatre, son «fou» et la psychanalyse, publiés au Seuil, dans la collection dirigée par Jacques Lacan. Tous ses livres témoignent d'une pratique «antipsychiatrique», en référence à la psychothérapie institutionnelle, à la psychanalyse et, particulièrement, à la théorie de Lacan. La psychanalyse n'est pas pratiquée en tant que telle dans l'institution, confirmant une avancée théorique de Lacan: «Il n'y a pas d'analyste dans l'institution, il n'y a que des analysants.»
Maud Mannoni poussera le plus loin possible cette avancée lacanienne. S'il n'y a que des analysants dans l'institution, les soignants sont aussi des analysants, ni psychanalystes ni psychothérapeutes. Ils sont donc analysants auprès des élèves, les patients. Les autistes, les enfants psychotiques, les adolescents en crise deviennent ainsi des analystes potentiels, auprès desquels les soignants se révèlent à eux-mêmes. 

Les articles de Chawki Azouri ...


Aucun commentaire: