Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

dimanche 5 juin 2016

POURQUOI LA MDMA FAIT-ELLE SON RETOUR CHEZ LES JEUNES ADULTES ?

Par Virginie Ballet — 3 juin 2016 à 16:49
Très présente dans les années 90, cette drogue a été progressivement délaissée dans les années 2000. Sa consommation est de nouveau en hausse en Europe, en particulier chez les moins de 35 ans.
Ce n’est certes pas la plus consommée, mais elle est clairement en train de faire son retour en Europe : la MDMA (méthylènedioxyméthamphétamine), molécule de la famille des amphétamines présente dans l’ecstasy, est de plus en plus consommée ces dernières années, en particulier par les moins de 35 ans, selon le rapport annuel de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Ainsi, le cannabis reste la drogue la plus utilisée en Europe (51,4 millions d’hommes et 32,4 millions de femmes entre 15 ans et 64 ans y ont goûté au moins une fois dans leur vie). Viennent ensuite la cocaïne (17,1 millions d’adultes en ont déjà pris), puis la MDMA, déjà testée par 13 millions d’Européens adultes. Et sur les 2,5 millions d’utilisateurs de cette substance, au cours de l’année passée, l’écrasante majorité (2,1 millions) a entre 15 ans et 34 ans. 1,7% de cette tranche d’âge a déjà essayé la MDMA. En France, ce taux atteint 2,3%, voire 3% chez les 15-16 ans.
Pourtant, cette «drogue de l’amour», aujourd’hui de plus en plus présente, était pratiquement tombée en désuétude au cours des années 2000. Mais depuis 2010, la tendance semble s’inverser. Ainsi, dès 2013, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) observait une «timide réapparition observée dès 2011-2012 dans plusieurs zones géographiques (Bretagne, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais et surtout, de l’autre côté de la frontière belge, dans les megadancings fréquentés par de nombreux Français)». Ce retour en grâce s’est poursuivi depuis. Comment l’expliquer ?

Aucun commentaire: