Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 10 juin 2016

Addictions : quand les médecins prônent la dépénalisation

Une saisie de cannabis, lors d'un contrôle routier./Photo DDM illustration Sébastien Lapeyrere
Une saisie de cannabis, lors d'un contrôle routier./Photo DDM illustration Sébastien Lapeyrere
La MJC d'Empalot accueillait hier soir une conférence grand public sur le thème des addictions en lien avec le 114e congrès de neurologie et psychiatrie organisé à Purpan. La fédération française d'addictologie a clairement parlé de dépénalisation.
Le plus ancien congrès de psychiatrie et de neurologie de langue française (CPNLF) fait étape à Toulouse jusqu'à ce soir pour sa 114e édition. Plus de 500 professionnels y échangent sur les thérapies, les addictions, le burn-out ou encore les outils de recherche, notamment l'imagerie fonctionnelle qui permet de mettre en évidence les circuits intracérébraux. «L'enjeu, pour nos disciplines, c'est la collaboration : la maladie mentale est une maladie du cerveau. Pour les personnes âgées (Alzheimer), neurologues et psychiatres ne travaillent pas assez ensemble en France», résume le Pr Christophe Arbus (CHU Touloude), co-président du comité d'organisation du CPNLF avec les Pr Laurent Schmitt et Jean-Philippe Raynaud (CHU Toulouse).

Aucun commentaire: