Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 14 juin 2016

Prise en charge de la douleur: la fracture Europe/Etats-Unis



La douleur chronique affecterait environ un tiers des Américains. Elle constitue à ce titre, un des motifs les plus fréquents de consultation et ce n'est donc pas tout à fait un hasard si les dirigeants du "World Institute of Pain" ont choisi la ville de New York pour leur congrès annuel qui s’est tenu du 20 au 23 mai 2016. Un congrès de haut niveau comme de coutume et un taux de participation stable par rapport aux années antérieures avec 2500 spécialistes de divers pays et horizons, rhumatologues, neurologues, oncologues, diabétologues etc.
Les opioïdes étaient initialement indiqués dans les douleurs sévères d'origine cancéreuse. Mais peu à peu les indications se sont étendues aux douleurs d'origines non cancéreuses, ostéo-articulaires et neuropathiques. La conséquence est aujourd'hui une augmentation spectaculaire du mésusage et de la toxicomanie aux Etats-Unis au point que certains experts emploient le mot épidémie.

Il faut admettre qu'à l'échelle du continent américain, suivre quelques millions de patients traités par opioïdes n'est pas chose aisée pas plus que la maîtrise de la toxicomanie et de la circulation des substances illicites. En Europe par contre, le problème n'a pas la même acuité. Les distances sont moins grandes et les systèmes de sécurité sociale permettent un contrôle des prescriptions dans la majorité des pays mais surtout les patients sont aussi mieux encadrés. A charge maintenant pour les experts, la difficile mission de concevoir des recommandations ni trop laxistes ni trop restrictives en terme d'indications ….

Un Belge président du WIP

Le Pr Kris C.P. Vissers a étudié en Belgique avant de s'installer en Hollande et d'être appelé à la présidence du "World Institute of Pain" (WIP). Dans son allocution d'ouverture du congrès, il a plaidé pour une standardisation des recommandations sur le traitement de la douleur et une approche multidisciplinaire du patient. Il a exhorté les participants à travailler main dans la main, quelle que soit leur langue, leur culture ou leur nationalité, pour élaborer un véritable consensus mais aussi explorer de nouvelles voies thérapeutiques, considérant que les options actuelles sont insuffisantes pour la plupart des patients. A peine 30% se disent soulagés. L'éducationnel est aussi la mission du WIP. Le programme comportait cette année des sessions de "Best medical practices", des "Meet the experts" et des démonstrations en live de l'intérêt des ultrasons dans le traitement de la douleur, à l'initiative de la "World Academy of Pain Medicine Ultrasonography". Suivre ces sessions permet d'accéder à une forme d'accréditation reconnue internationalement. Dans ce contexte, des Awards ont été décernés dont un dans le domaine "Comprehensive multidisciplinary pain practice" au Pr J. Van Zundert directeur de la Clinique de la douleur au Ziekenhuis Oost-Limburg de Genk.
Dr Claude Biéva
8th World Congress of the World Institute of Pain (New York, USA) : 20-23 mai 2016

Aucun commentaire: