Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

dimanche 28 juin 2015

Un tiers des salariés a été en arrêt de travail en 2014

19.06.2015


34 % des salariés d’entreprises de plus de 50 employés déclarent avoir eu au moins un arrêt de travail en 2014 (hors congés maternité et paternité), selon un sondage* Opinionway pour Rehalto.
Ce taux est moindre pour les employés (27 %) mais il atteint 41 % pour les ouvriers et 42 % et les employés du BTP. Le taux moyen d’absentéisme dans les entreprises françaises est de 2,5 % en 2014 et peut atteindre 4,3 % dans le secteur de la santé et de l’action sociale.

Selon ce même sondage, les salariés ont déclaré en moyenne 10 jours d’arrêts de travail l’an dernier. Plus de la moitié des arrêts (58 %) ont pour origine une « maladie ordinaire » (grippe, rhume, angine...), tandis que 29 % sont consécutifs à des troubles musculo-squelettiques, 16 % à un accident ou un traumatisme, 14 % à des troubles psychologiques et 7 % à une maladie grave (cancer, maladie neurologique).
Une majorité d’arrêts courts

Dans la grande majorité des cas, les arrêts de travail restent courts (moins d’une semaine). Seuls 3 % des salariés ont eu un arrêt supérieur à 3 mois. Mais le sondage confirme la tendance à l’allongement des IJ mis en avant par l’Assurance-maladie.

Pour 86 % des DRH, ces arrêts d’activité ont un impact jugé négatif sur l’organisation des entreprises générant une forte surcharge de travail pour les équipes en place, et des phases de déstabilisation. « Le retour d’un arrêt de travail de plus de trois mois est souvent un moment angoissant pour le salarié qui redoute des conséquences sur l’évolution de sa carrière. C’est un enjeu social pour les entreprises », analyse Christian Mainguy, directeur général de Rehalto.

* Sondage réalisé du 27 avril au 20 mai 2015 sur un échantillon de 300 DRH interrogés par téléphone et de 1 015 employés interrogés en ligne exerçant dans des entreprises françaises de plus de 50 salariés.

Christophe Gattuso

Aucun commentaire: