Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 26 novembre 2019

Schizophrénie : une maladie favorisée par notre société ?

EchoSciences

Publié par Flavien Etheve, le 18 novembre 2019 


Xl sasha freemind
Crédit photo : Sasha Freemind
Violent, agressif, fou… La liste des stéréotypes attribués aux personnes souffrant de schizophrénie est longue et ces adjectifs ne sont pas dus à la maladie en tant que telle. Dans certains pays, les personnes atteintes de cette maladie sont même abandonnées au bord de la route, enfermées ou enchaînées car elles sont considérées comme possédées par des esprits.
Ce samedi 16 novembre 2019 a eu lieu, à la Bibliothèque Kateb Yacine de Grenoble, la conférence « Accompagner la schizophrénie » présentée par Catherine Bortolon, psychologue clinicienne et maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes dont les travaux portent sur les délires. Cette conférence s’inscrit à la fois dans le cadre du « Mois de l’Accessibilité » et dans le cycle « 1h de Psy par Mois ».
La schizophrénie est une maladie psychiatrique qui touche 1% de la population mondiale dont 600 mille personnes en France. Les symptômes apparaissent en générale entre 25 et 35 ans chez les femmes mais dès seulement 15 ans chez les hommes ce qui accentue leur handicap social. En effet, les personnes souffrant de schizophrénie sont victimes, en plus de leur handicap, de stéréotypes et discriminations. Elles sont en générales considérées comme des individus violents et agressifs alors que dans la plupart des cas ce sont ces personnes qui sont victimes de maltraitance par la société.

Aucun commentaire: