Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 2 février 2018

L’accompagnement spirituel, un outil pour se mettre à l’écoute de l’Esprit

, le 

Pour le Père Alain Mattheeuws, jésuite -auteur de L’Accompagnement spirituel, mode d’emploi (1) -, l’accompagnement spirituel doit être offert à tous les baptisés. Propos recueillis par Adrien Bail.

Que vise l’accompagnement spirituel ?

Père Alain Mattheeuws :
À chercher comment mieux correspondre à la volonté de Dieu, à grandir en sainteté. C’est pourquoi il est ouvert à tous les baptisés – pas uniquement à des prêtres, des religieuses ou à certaines catégories sociales. Parce qu’ils ont soif de Dieu, des chrétiens demandent un guide. Ce peut être à l’occasion d’une décision importante (trouver sa vocation) ou bien parce que la vie nous interpelle (après un échec, à l’approche de la mort)que l’on éprouve le désir d’une parole qui éclaire, d’une écoute plus profonde pour discerner les appels de Dieu, distinguer le bien, le mal, le mieux.
[...] Quelle différence avec du coaching ou une psychothérapie ?
P. A. M. : L’accompagnateur n’est pas un expert. Dans le coaching, il y a un but à atteindre et des critères objectifs d’évaluation. Dans l’accompagnement, on n’évalue pas la relation selon un critère d’efficacité mais selon sa fécondité dans le plan de Dieu. La psychothérapie s’attache à identifier des mécanismes de peur, des blessures, des recherches d’identité. L’accompagnement ne vise pas directement la guérison mais la sanctification.

Aucun commentaire: