Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 12 mai 2017

Les durées de séjour en Ehpad varient grandement selon les patients

09.05.2017
Deux ans et sept mois : c'est la durée médiane de séjour dans un Ehpad pour un parcours typique de patient qui vient de son domicile et dont le séjour se terminera par un décès. La dernière étude du service statistique du ministère de la Santé (DREES) montre néanmoins que, dans ce cas de figure le plus fréquent (47 % des parcours), les durées de séjour peuvent être très variables : un quart des séjours de ce type dure en effet moins d'un an, et un autre quart plus de 5 ans et 4 mois.

Les personnes les moins âgées à leur arrivée, mais aussi les femmes ayant des durées de séjour en moyenne plus longues : "les chances que le séjour dure moins de six mois sont de 63% plus importantes pour les hommes que pour les femmes", relèvent les experts de la DREES, qui observent aussi qu'elles "augmentent avec l'âge d'entrée, de 3% pour chaque année supplémentaire."
La Drees donne aussi des renseignements sur les autres types de séjour. Les parcours concernant des patients en provenance d'un autre Ehpad, d'un service de soins de suite et de réadaptation ou d'une unité de court séjour sont en effet plus brefs avant le décès. 40% des séjours au retour d'une hospitalisation s'achevant dans les six mois.
À noter aussi que la moitié des séjours se concluant par un retour à domicile dure moins de deux mois. Mais ce sont des événements qui n'arrivent guère que dans les six premiers mois de présence en Ehpad; ensuite ils sont très peu fréquents (moins de 1 %). Plus on est "jeune", plus on a des chances d'effectuer ce come-back, la probabilité se réduisant de 6% à chaque année d'âge supplémentaire. Et bien sûr, moins on est dépendant et plus on est mobile pour retrouver le domicile. A noter que les chances de retour chez soi sont près de deux fois plus importantes dans le privé lucratif que dans le public ou le privé non lucratif. Enfin, la moitié des séjours se traduisant par un transfert du résident vers une autre Ehpad dure moins de six mois.

Aucun commentaire: