Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 15 juillet 2016

Soins palliatifs : la HAS veut favoriser le maintien à domicile

Anne Bayle-Iniguez  12.07.2016


La Haute Autorité de santé (HAS) propose aux professionnels de santé hospitaliers et libérauxdeux fiches pédagogiques afin de favoriser la sortie de l’hôpital et le maintien à domicile des patients relevant des soins palliatifs. L'enjeu est d'améliorer le parcours de soins et le transfert entre l'hôpital et la ville de ces patients fragiles, en identifiant les différentes étapes de la prise en charge et ainsi éviter les réhospitalisations.
80 % des patients souhaitent finir leur vie chez eux alors que seulement 27 % sont décédés à domicile en 2010, relève la HAS.

Check-list systématique
Dans la première fiche sur la sortie d'hôpital, l'institution met l'accent sur la nécessité d'anticiper toutes les étapes du parcours de soins. Le repérage de patients relevant de soins palliatifs doit être le plus précoce possible. La HAS livre aux médecins et soignants un outil d'identification (la série d'indicateurs SPICT-FR).
Le jour de la sortie, la vérification de la check-list doit être « systématique », insiste la HAS. Prévenir les professionnels libéraux et les aidants de la date et de l'heure précise de sortie, rédiger à l'attention du médecin traitant la lettre de liaison et faxer l’ordonnance au pharmacien du patient en ville évitent par exemple les ruptures de soins et de traitements. Le document fournit également la liste des ressources disponibles pour les aidants (aides médicales, associations, prestations sociales).
La seconde fiche s'adresse aux professionnels du domicile ou de l'établissement médico-social du patient. « Leur coordination de proximité est essentielle », rappelle la HAS. L'institution identifie les conditions à réunir pour un maintien à domicile optimal mais aussi et surtout les écueils à éviter.

Aucun commentaire: