Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 2 avril 2016

Limoux - "Un psychiatre n’est-il pas le cache-misère du monde ?"

Le 01 avril 2016 


Pierre Sans : « Un bon psychiatre ne doit pas perdre son temps dans des réunions et il ne doit pas nécessairement obéir à sa direction ».
Pierre Sans : « Un bon psychiatre ne doit pas perdre son temps dans des réunions et il ne doit pas nécessairement obéir à sa direction ». PHOTO/LIMOUX BRUNO COINCE

Pierre Sans a exercé la psychiatrie à Limoux. Il vient de publier un livre sur Amazon Ebook dans lequel il décrit son « itinéraire libertaire ». Il a déjà été lu. Très lu...
"On soigne la folie mais on ne soigne toujours pas la folie du monde". Pierre Sans sourit. Son constat pourrait être repris comme sujet du baccalauréat de philosophie. Ce qui ne manquerait pas d’une certaine ironie : « Je me voyais devenir professeur de philosophie mais mon beau-père, qui était médecin, m’a conseillé d’étudier la médecine ». Et par amour pour la fille du futur beau-père praticien, Pierre Sans a suivi une autre voie.
Le corps plutôt que la pensée ? Oui et non car les deux sont liés, n’en déplaise à Descartes. De toute façon, en devenant psychiatre, il a rejoint les deux en restant médecin. L’esprit du corps en gardant l’esprit de corps. On ose le jeu de mot car le langage y a ses maux à dire, via Lacan dont Pierre Sans a lu les « Écrits », en 1966, une époque où il ne savait pas encore qu’il deviendrait psychiatre. Du moins pas en...corps.

Aucun commentaire: