Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 28 mars 2016

Pression sur l’hôpital psychiatrique

ALGERIE TIZIOUZOU 28.03.16




 
 L’hôpital de Oued Aïssi a été mis en service en 1972
L’hôpital de Oued Aïssi a été mis en en service en 1972...


L’établissement hospitalier spécialisé (EHS) en psychiatrie de Oued Aïssi, doté d’une capacité d’accueil de 330 places, est saturé. Le taux d’occupation des lits est de 94,35%.

La demande en matière de soins est supérieure aux capacités humaines, organisationnelles et financières de cet hôpital mis en service en juillet 1972.
Pas moins de 19 846 journées d’hospitalisation ont été dénombrées en 2015, alors que 6368 urgences de psychiatrie ont été prises en charge. Autres chiffres étayant la pression exercée sur cet EHS durant la même année : 686 patients admis, 676 sortants, 309 restants à la fin du trimestre précédent pour une durée moyenne d’hospitalisation de 29 jours. «La capacité en lits est insuffisante pour répondre à la demande d’hospitalisation.
Vu la spécificité de la maladie mentale, il est très difficile, voire impossible, d’identifier le statut social du patient, car ce dernier se présente souvent à nos services dans un état de santé qui ne nous permet pas de communiquer avec lui ne disposant d’aucun papier telles la carte nationale d’identité ou la carte professionnelle», a indiqué à El Watan le directeur de l’EHS de Oued Aïssi, Lounès Bounous.

Aucun commentaire: