Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 30 mars 2016

Troubles bipolaires : Sommes-nous plus touchés aujourd'hui qu’il y a 30 ans?

PSYCHIATRIE Environ 1% de la population française serait concernée par cette maladie, dont le nom actuel est apparu au début des années 80...
Publié le 

Ils seraient 600.000 en France. Peut-être beaucoup plus. Impossible de savoir précisément combien de personnes sont touchées aujourd’hui parles troubles bipolaires puisqu’aucune étude épidémiologique rigoureuse n’a jamais été menée sur le sujet, regrette Marion Leboyer, professeur de psychiatrie à l’Université Paris-Créteil et directrice de la fondation Fondamental qui suit 6.000 patients bipolaires. A l’occasion de la journée mondiale de la maladie, mercredi, les chiffres avancés par les autorités seraient de simples transpositions de ceux collectés par nos voisins européens.

Ces troubles toucheraient ainsi de 0,4 % à 1,6 % de la population adulte française ce qui en fait l’une des maladies les plus courantes dans les salles d’attentes de psychiatres. Mais de façon très empirique, la plupart des spécialistes n’observent pas d’augmentation du nombre de consultations. « Il n’y a pas plus de patients qu’avant, témoigne le docteur Raphaël Gourevitch, psychiatre à l’Hôpital Sainte-Anne à Paris. C’est la définition de la maladie qui a évolué au fil des ans. » Jusqu’en 1980, les médecins parlaient uniquement de « psychose maniaco-dépressive », avant que le terme de trouble bipolaire ne soit défini.

Aucun commentaire: