Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 6 mars 2017

Opération délire

BooKs  



Un procès contre l’armée va s’ouvrir bientôt aux États-Unis. Il est le fait d’anciens militaires qui ont subi lors de la guerre froide des expériences de guerre chimique. Ils sont défendus gratuitement par le cabinet Morrison & Foerster, de San Francisco, qui a déboursé des millions de dollars pour le préparer, rapporte Raffi Khatchadourian dans une enquête ébouriffante parue dans le New Yorker. Ce pourrait être le dossier pro bono le plus cher de l’histoire. Près de 5 000 soldats ont servi secrètement de cobayes à Edgewood Arsenal, sur la baie de Chesapeake. Ces « volontaires » étaient pour la plupart en service commandé et signaient un formulaire d’acceptation suffisamment vague pour qu’ils ne puissent comprendre ce qu’on allait leur infliger. On les a exposés à de fortes doses de gaz lacrymogènes mais aussi de LSD et surtout d’agents potentiellement mortels agissant sur le système nerveux central. Le principal témoin est un psychiatre avec rang de colonel, James S. Ketchum.


Aucun commentaire: