Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 11 novembre 2016

Relaxe pour un octogénaire qui a aidé sa femme à mourir

Jean Mercier, 88 ans, avait aidé son épouse gravement malade à se donner la mort, le 10 novembre 2011.
Le Monde.fr avec AFP
Jean Mercier, octogénaire qui a aidé sa femme a mourir, a été relaxé en appel le 10 novembre 2016.
Jean Mercier, octogénaire qui a aidé sa femme a mourir, a été relaxé en appel le 10 novembre 2016. PHILIPPE DESMAZES / AFP
Il avait été condamné à un an de prison avec sursis en première instance, Jean Mercier vient finalement d’être relaxé en appel, jeudi 10 novembre. Cet homme de 88 ans, était jugé en appel à Lyon pour avoir aidé sa femme dépressive à mourir en 2011. L’octogénaire n’était pas présent au rendu du délibéré de la cour d’appel.
Une « peine de principe » d’un an de prison avec sursis, comme en première instance le 27 octobre 2015 devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, avait été requise à son encontre, le 8 septembre.
Plus de 200 militants de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), dont son président Jean-Luc Romero, étaient venus apporter leur soutien au prévenu et réclamer une « vraie loi pour la fin de vie ».

Aucun commentaire: