Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 11 novembre 2016

Dans l’enfer du quotidien des infirmiers

Les InRocKs  Mardi 8 novembre, infirmiers et infirmières, aides-soignants comme étudiants étaient en grève, rassemblés dans tout le pays pour manifester contre des conditions de travail déplorables et indécentes. Nous avons recueilli leurs témoignages.
Une nuée de blouses blanches, masques et charlottes a envahi les rues de France mardi 8 novembre. Et également les réseaux sociaux, derrière le hashtag #SoigneEtTaisToi. L’ensemble du corps soignant s’est mobilisé pour faire entendre au gouvernement que leur situation précaire n’avait que trop duré. Les journées de 12 heures sans manger, ce n’est plus possible. Le sous-effectif permanent, ce n’est plus possible. La surcharge de travail, de laquelle découle une incapacité à bien traiter les patients, ce n’est plus possible.
Des infirmières et infirmiers à travers la France nous ont livré leurs témoignages, petit aperçu sur l’enfer que peut être leur quotidien.
“20 minutes de pause déjeuner sur une journée de 12 heures : un vrai luxe”
Mélanie, 22 ans, étudiante en soins infirmiers à Aulnay-sous-Bois (93).

Aucun commentaire: