Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 1 mars 2016

Non à la destruction programmée de l’hôpital public de Melun !

AGORAVOX  par CHALOT 1er mars 2016

Un de mes amis vient d’avoir un accident.
Le médecin lui ayant prescrit une échographie du mollet droit, il a contacté l’hôpital public actuel pour prendre un rendez-vous….
La secrétaire d’accueil l’a informé que les radios et échographies étaient réalisées par les cliniques et plus par l’hôpital public.
Il y a quelques mois un autre patient avait réglé les frais d’une radio, effectuée à l’hôpital public mais facturée par une officine privée….
C’était là un premier pas vers la privatisation de la radio, le deuxième est franchi….
D’autres reculs du public sont prévus et programmés.
La plus grande destruction du service public de santé d’Ile de France est en cours à Melun avec le nouveau pôle public-privé qui va s’ouvrir fin 2017 ou 2018.
Les cliniques associées auront la part belle….
Les chiffres sont éloquents
« L’actuel CH de Melun comporte 647 lits (136 pour la médecine, 40 pour les urgences, 91 pour le pôle femme-enfant, 30 pour la chirurgie, 99 pour la psychiatrie et 251 pour la gériatrie) auxquels il faut ajouter 102 places alternatives à l’hospitalisation hospitalisation à domicile) : 30 en médecine, 3 pour le pôle femme-enfant, 2 en chirurgie, 66 en psychiatrie et 1 en gériatrie.
Au total l’hôpital Marc Jacquet dispose de 749 lits et places.
Le nouvel hôpital va perdre 50 lits de psychiatrie et 67 lits de gériatrie. A médecine et l’obstétrique vont gagner 57 lits. Perte sèche : 60 lits ! »
Ces informations sont rendues publiques par le Comité de défense de l’hôpital de Melun comme hôpital de plein exercice entièrement public.

Aucun commentaire: