Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 5 juin 2015

De la prévention du suicide en ligne

Le Monde Blogs 

Sur Slate.com (@slate), la journaliste Amanda Hess (@amandahess) livre un long article sur l'état de la prévention au suicide en ligne aux Etats-Unis. Si les Etats-Unis ne sont pas le pays le plus touché par le suicide (cf. Wikipédia), la question de la prévention et des transformations des formes d'intervention à l'ère d'internet se posent avec autant d'acuité qu'ailleurs.

Elle revient en détail sur SuicideWatch, un espace dédié du forum géant Redditqui compte quelques 35 000 abonnés, qui a été créé par les utilisateurs eux-mêmes parce qu'il était naturel pour beaucoup d'entre eux de pouvoir en parler sur Reddit. Elle rappelle que si le premier service d'assistance par téléphone est né en 1953 aux Etats-Unis, aujourd'hui, les plus jeunes ne l'utilisent pas beaucoup. Pour eux, il est devenu plus simple, plus naturel d'utiliser la messagerie instantanée ou les SMS que de passer un coup de fil. Pourtant, les associations de prévention ont encore du mal à intégrer le numérique dans leurs services. Sur les 165 centres d'appels locaux de prévention du suicide américains, seuls 36 disposent de services d'assistance par SMS et 45 par tchat. Mais nombre de centres bataillent déjà pour financer leur ligne téléphonique et n'ont pas les moyens pour développer leurs services en ligne. L'association nationale de prévention du suicide américaine a mis en place un compte Twitter en 2009 (@800273TALK) qui publie régulièrement quelques messages d'une grande platitude (du type "votre vie est importante") et le rappel fréquent de son numéro de téléphone vert. Pas sûr que ce soit une communication très adaptée...

Aucun commentaire: