Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 1 octobre 2019

"C’est un cri, un SOS, une bouteille à la mer lancée par la maternité de Lariboisière"

30.09.19

A l'hôpital Lariboisière, à Paris, la maternité et le personnel soignant sont sous la menace d’un craquage complet selon une tribune publiée par le Collectif Inter-Urgences cosignée par un quarantaine de soignants. En effet, des jeunes mamans en situation précaire et leurs bébés seraient "parqués" dans une salle qui leur servirait de lieu d’hébergement.
"Nous avons peur pour la sécurité des patientes, la sécurité des bébés. Si les conditions restent telles quelles une catastrophe va arriver comme il a pu se passer aux urgences générales".
Le service est à bout de souffle, n’a plus d’énergie, et rien n’est fait…. Nous sommes des infirmières puéricultrices, des infirmières, des auxiliaires de puériculture, des aides-soignantes, des sages- femmes…. A tous les niveaux c’est la menace d’un craquage complet de l’ensemble de l’équipe ! Sous-effectifs chroniques, locaux vétustes, difficultés de prises en charge, la lettre ouverte publiée sur le site d’Inter-Urgences et signée par les personnels de la maternité de Lariboisière (AP-HP) font état d’une situation désastreuse. Nous avons peur pour la sécurité des patientes, la sécurité des bébés. Si les conditions restent telles quelles une catastrophe va arriver comme il a pu se passer aux urgences générales, alertent les professionnels de santé, soucieux pour eux-mêmes et surtout pour leurs patientes.
Je couche au sol. On n'arrête pas de chercher des associations, de chercher de l'aide pour que les gens viennent à notre secours - une patiente à BFMTV


Aucun commentaire: