Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 3 décembre 2016

Amiens aura son pôle psychiatrique

  Par TÉRÉZINHA DIAS   01/12/2016



La clinique du Campus, maison de santé psychiatrique, ouvrira à l’été 2017 à proximité du centre hospitalier Pinel. L’unité de soins réservée aux seniors accueille déjà des patients.


La clinique du Campus ouvrira ses portes à l’été 2017 route d’Amiens, à proximité immédiate du centre hospitalier Pinel avec lequel des accords de coopérations médicales ont été validés. Une unité spécifique accueillera les adolescents et jeunes adultes.

La clinique du Campus ouvrira ses portes à l’été 2017 route d’Amiens, à proximité immédiate du centre hospitalier Pinel avec lequel des accords de coopérations médicales ont été validés. Une unité spécifique accueillera les adolescents et jeunes adultes.

Elle a vocation à devenir, à termes, la première clinique psychiatrique privée de la Somme. Mais le chemin a été long avant d’aboutir, ce lundi 1er décembre, à la pose de la première pierre. Celle de la future clinique du Campus, maison de santé spécialisée dans les troubles psychosomatiques et psychiatriques, à Dury. Fruit d’un partenariat entre la Polyclinique de Picardie, le groupe de santé Victor Pauchet et Clinipsy, réseau des cliniques indépendantes de psychiatrie, elle ouvrira ses portes à l’été 2017 route d’Amiens, à proximité immédiate du centre hospitalier Pinel avec lequel des accords de coopérations médicales ont été validés. Une complémentarité saluée par les directeurs des groupes Polyclinique et Pauchet, qui y voient l’occasion de créer un véritable pôle public/privé de santé psychiatrique à Amiens et de rééquilibrer l’offre de soins sur le territoire de l’ex-Picardie. « Nous avions identifié, avec l’Agence régionale de santé, les lacunes en termes de prise en charge dans le département. Il s’avère que les capacités n’étaient jusqu’à présent pas assez bien réparties, au profit de Clermont (Ndlr : centre hospitalier interdépartemental basé dans l’Oise). Il nous fallait rééquilibrer l’offre au profit d’Amiens afin de répondre le mieux possible aux attentes de la population », explique Stephan De Butler, PDG du groupe Pauchet.

Aucun commentaire: