Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 13 septembre 2016

Les 35 heures sans douleur de l’hôpital de Rumilly

par Anne Fairise  19/11/2015
Depuis 2010, le centre hospitalier de cette commune de Haute-Savoie applique les 35 heures effectives pour le personnel non médical. Sans jour de RTT. Et en améliorant les conditions de travail. Un cas rare dans l’Hexagone.

Les 35 heures sans douleur de l’hôpital de Rumilly
© DR

« Nous n’avons jamais eu l’impression de faire quelque chose d’extraordinaire. Le bon sens nous a guidés. » Dans son vaste bureau aux murs couverts de photos, Christian Triquard, le directeur du centre hospitalier Gérard-Déplante de Rumilly (Haute-Savoie), spécialisé en rééducation cardiaque, ne cache pas sa surprise devant l’intérêt subit pour ses établissements. À peine 120 lits et quelque 435 employés en équivalent temps plein, si l’on inclut les personnels du centre de formation adjacent et des trois résidences, en face, hébergeant des personnes âgées.
Et pourtant. Les conseillers de Martin Hirsch – le directeur de l’AP-HP embourbé dans la renégociation du temps de travail des 75 000 agents (hors médecins) – l’ont appelé plusieurs fois. Christian Triquard a été également entendu par la mission d’évaluation du temps de travail dans la fonction publique, chargée cet été par le Premier ministre de dresser un état des lieux de la réglementation et des (bonnes) pratiques. Il est, enfin, devenu une guest star des colloques de la Fédération hospitalière de France, applaudi avant même de prendre la parole, au simple énoncé de ce qu’il a accompli.

Aucun commentaire: