Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 5 janvier 2019

Les médecins vus par les infirmières : nous sommes leurs éponges

Résultat de recherche d'images pour "what's up doc logo"
Les médecins vus par les infirmières : nous sommes leurs éponges
Les médecins vus par les infirmières : nous sommes leurs éponges

Qu’ils le veuillent ou non, les médecins ont tendance à fonctionner dans une bulle qui les empêche parfois d’entendre ce que les autres soignants ont à dire. C’est pourquoi What’s up Doc a proposé à des infirmières de tendre un miroir à la profession. Et le reflet qui s’y dessine en surprendra plus d’un.
Ouvrez vos esgourdes !
 
La critique qui revient le plus souvent dans la bouche des infirmières à propos des médecins, c’est le manque d’écoute dont ils peuvent faire preuve dans certaines situations. « Je peux passer des journées entières à leur réclamer une ordonnance», soupire Mathilde*, infirmière de coordination en HAD. « Il y en a beaucoup qui comprennent qu’ils ne peuvent pas prescrire pour l’HAD comme pour leur service, et il y en a d’autres qui ont décidé qu’ils ne comprendraient pas. »
 
Un défaut de communication qui semble aussi parfois s’appliquer aux échanges que les praticiens ont avec les patients. « Ces derniers nous demandent souvent de décoder le message du médecin qui peut parfois s’exprimer dans des termes trop scientifiques », constate Thierry Amouroux, infirmier à l’AP-HP et porte-parole du Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI-CFE-CGC). Le problème, c’est que les médecins sont en revanche assez doués pour communiquer… leur stress.

Aucun commentaire: