Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 29 juin 2018

Un regard sur la désinhibition sexuelle de (certains) de nos vieux

 

Parmi les tabous liés à la sexualité des vieux, la désinhibition est sans doute le sujet le moins évoqué, le plus discret. La violence faite aux personnes dans cette situation est pourtant bien réelle.
Quand le vieux monsieur est entré dans l’ascenseur, une jeune femme et sa mère étaient déjà présentes. Elles venaient de rendre visite à leur grand mère qui était pensionnaire de l’EHPAD du quartier.
Georges, était un très vieux monsieur, qui toute sa vie avait eu une vie sexuelle bien remplie et son désir pour les femmes ne s’était pas estompé avec l’âge. Mais ses pulsions n’étaient plus contraintes par les interdits que l’éducation nous impose... il était desinhibé sexuellement. Ainsi la vue de cette jeune fille, de sa poitrine généreuse, éveilla en lui une pulsion sexuelle qui se traduisit immédiatement par un passage à l’acte. Il se précipita (façon de dire) les deux mains en avant pour saisir ces deux pommes qui n’entendaient que d’être cueillies par un vieil homme qui avait oublié qu’il fallait demander l’autorisation à son propriétaire...
Ces comportements qui se traduisent soit par des agressions sexuelles ou par des comportements inappropriés (masturbation en public) sont perçus comme des actes très gênants par l’entourage et qui selon les individus provoqueront au mieux des réactions d’incompréhension, de dégout et au pire de violence pour faire rentrer dans le droit chemin le délinquant sexuel.

Aucun commentaire: