Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 21 février 2017

L'espace éthique francilien édite une charte sur les valeurs du soin et de l'accompagnement

Dans la suite de sa charte Éthique et relations de soin au domicile diffusée en octobre dernier (lire notre article), l'espace de réflexion éthique de la région Île-de-France s'apprête à publier d'ici la fin février un deuxième opus cette fois intitulé Valeurs du soin et de l'accompagnement en institution (à télécharger ci-dessous). Cette nouvelle charte — dont Hospimedia a obtenu copie — fait suite à la concertation nationale lancée fin 2015 après les attentats à Paris et Saint-Denis précisément sur ces Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement, comme l'a rappelé Emmanuel Hirsch, directeur de l'espace éthique francilien, à Hospimedia.

Au moment où le débat public porte en France sur la refondation des valeurs du vivre ensemble, "la signification de l'engagement dans le soin et l'accompagnement de la personne que défendent et assument au quotidien les professionnels, les militants associatifs mais tout autant les personnes malades et leurs proches, se doit d'être pensée, analysée, discutée et mieux reconnue", glisse ainsi l'intéressé. Le document se propose donc en une quinzaine de pages de "susciterou du moins d'"aviverune "dynamique de la réflexion partagée" tant dans les structures hospitalières que médico-sociales. Dans "des lieux emblématiques de la vie démocratique", il s'agit de "créer les conditions d'une concertation argumentée qui dépasse les seuls aspects de la maladie, des dépendances ou des contingences gestionnaires". Objectif affiché par les auteurs de la charte : "enrichir la société de questionnements qui font sens et s'imposent à elle aujourd'hui".

Les quarante-deux principes énoncés sont classés en six thématiques : partager des valeurs ; garantir une gouvernance juste ; respecter la personne dans la relation de soins et l'accompagnement ; une hospitalité qui engage ; accompagner les innovations ; pour une démarche éthique. Et une chose est sûre : "Même si les missions des institutions relèvent de registres différents, qu'il s'agisse de structures publiques, associatives ou privées à but lucratif, de séjours de courte ou de longue durée dans un contexte plus ou moins médicalisé, les valeurs de référence sont celles qui sont partagées au sein de notre démocratie". Autre principe parmi d'autres : "Une bonne gouvernance impose des conditions d'exercice digne ainsi qu'une attention portée à la vie des équipes, à leur cohésion, aux relations interindividuelles, à la communication et à la concertation dans l'organisation, enfin à la prévention de tout risque psychosocial aux fins de respect des professionnels au sein de l'institution". Enfin, il est clairement indiqué dans la charte que la sécurité des personnes ne saurait être ramenée à la seule prise en compte administrative du principe de précaution.
Thomas Quéguiner
Tous droits réservés 2001/2017 — HOSPIMEDIA

Aucun commentaire: