Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 28 octobre 2016

Pays-Bas: le suicide assisté étendu à ceux qui estiment avoir "assez vécu

Sébastien Leurquin,  


Alors que les Pays-Bas s'apprêtent à débattre de la possibilité pour les personnes âgées, mais pas en phase terminale, de décider du moment de leur mort, le débat sur la fin de vie reste très passionné en France. (illustration)
Alors que les Pays-Bas s'apprêtent à débattre de la possibilité pour les personnes âgées, mais pas en phase terminale, de décider du moment de leur mort, le débat sur la fin de vie reste très passionné en France. (illustration)
AFP PHOTO/Philippe Huguen

Le gouvernement néerlandais a déposé un projet de loi visant à autoriser le suicide assisté pour les personnes âgées qui estiment que leur vie est "terminée". Sans être nécessairement en phase terminale.

Une liberté qui fait débat. Les Néerlandais qui ont le sentiment d'avoir fait le tour de la question pourraient bientôt être autorisés à décider du moment de leur mort. C'est le sens d'un projet de loi émis ce mercredi par le gouvernement des Pays-Bas. Le royaume avait déjà été le premier en 2002 à légaliser l'euthanasie pour les malades en phase terminale.  
La loi avait ensuite été étendue aux personnes sujettes à des "souffrances prolongées et insupportables". Le pays pourrait donc franchir un nouveau pas en ouvrant le suicide assisté aux néerlandais qui estiment "que leur vie est terminée". 
Critères rigoureux
Le projet de loi débattu au Parlement devra toutefois préciser les "critères stricts et rigoureux" d'application de la future loi, écrivent les ministres de la Santé et de la Justice dans une lettre au Parlement.  

Aucun commentaire: