Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 14 mai 2016

« Faire rire les gens et les soigner », la devise d’AviScène, carabin humoriste

Stéphane Long      14.05.2016


Aviscène
Comédien ou médecin ? AviScène ne veut pas choisir entre ses deux passions. Le jeune homme de 22 ans (qui préfère garder l'anonymat) est en cinquième année de médecine à la faculté publique de Lille. Et depuis près de deux ans, il s'adonne à la comédie dans de petits sketches humoristiques qu’il réalise lui-même. Avec quelques succès.

Sa page Facebook, sur laquelle il publie ses vidéos, enregistre plus de 28 000 fans. Un joli score alors que le carabin n’a bénéficié d’aucun relais pour se faire connaître.
Ses thèmes de prédilection ? Les études, bien sûr. Les galères, les révisions, les rattrapages, les angoisses avant les épreuves, les profs bizarres, les surligneurs (et les croquettes pour chat)... Tout ce qui parle aux étudiants (pas seulement en médecine) est sujet à dérision pour AviScène.
Il a tâtonné plusieurs mois avant de trouver la bonne formule. « Il a fallu que je trouve mon style. Je me suis pas mal inspiré d’un humoriste belge, GuiHome, surtout pour le format », reconnaît le jeune homme. Certaines vidéos font mouche. Son sketch, « Je suis pas étudiant, je suis juste malade », a engrangé près de 12 000 likes.
Un autre objectif que réussir aux ECN
Le carabin s’est pris au jeu. « Les études de médecine sont très exigeantes. Si je n’avais pas cette passion, il me manquerait quelque chose. J’ai besoin d’autres objectifs que de réussir les ECN l’année prochaine », confie AviScène.
Son rêve ? Faire du cinéma... Passionné depuis toujours par la comédie et les humoristes (Gad Elmaleh, Jamel Debbouze, Frank Dubosc…), l’étudiant a aussi tâté de la scène à plusieurs reprises en 2015, devant un vrai public, dans un café-théâtre lillois et au cours d’un festival du rire à Villeneuve-d’Ascq. Faute de temps, il a dû mettre entre parenthèses cette activité.
Pour le futur médecin, l'humour reflète aussi sa façon d'envisager les rapports avec les patients, avec beaucoup d'humilité et de respect. Sur sa page Facebook, il affiche sa devise :« Faire rire les gens et les soigner. [...] Je suis persuadé que l'on peut faire les deux en même temps tout en restant pro. En tout cas, c'est la médecine que je veux exercer plus tard ! »

Aucun commentaire: