Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 14 mai 2016

Autisme : les enjeux de la démocratie, mémoire en défense.

Hier, j'ai publié un communiqué. Je voudrais vous faire mieux saisir les enjeux qu'il soulève dans le domaine de l'autisme.
Autisme : Comment vous faire mieux comprendre les enjeux soulevés ?
Plusieurs points 
  1. Ce qu’on nomme « Autisme » a eu plusieurs sens depuis son « invention » dans les années 1940, à son acceptation actuelle de « Troubles du Spectre de l’Autisme, qui regroupe de 1 à 2 % de la population, quand la fréquence ce de « l’autisme » des années 1940 état de 0,5 pour mille.
  2. Historiquement, en France, ce fut « la psychiatrie », essentiellement la psychiatrie de service public, à base hospitalière, épaulée ensuite par la psychiatrie d’intérêt général, dans les établissements dits « médico-sociaux » depuis 1975, qui était sensée s’occuper de ce problème.
  3. En France aussi, historiquement, la conception de « l’autisme » est restée très proche de celle décrite dans les années 40 par Leo Kanner, puisque, à tout ce qui, ensuite, aux États Unis, fut rattaché au Spectre de l’Autisme, on préféra donner d’autres noms : les « psychoses infantiles », les « dysharmonies dévolution » etc.
  4. Cette discordance entre l’usage français et l’usage américain, devenu international, entraîna beaucoup de discordances et de distorsions, d’autant que, dans le domaine de l’autisme, les besoins les plus élémentaires ne furent pas couvert par le système mis en place, ni dans le domaine éducatif ou des apprentissages, ni celui des soins, ou de l’insertion scolaire et sociale, et de tant d’autres.

Aucun commentaire: