Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

lundi 15 juin 2015

RTT à l’AP : la direction change de stratégie

15.06.2015

La direction de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) propose une "autre approche" aux syndicats pour "renouer" le dialogue sur l'organisation du temps de travail et les 35 heures. Dans un document transmis aux représentants du personnel, la direction de l'AP-HP dresse un "projet de relevé de conclusions" en six points "afin de renouer le fil du dialogue social et dans un souci d'apaisement". Elle dit aussi que les "inquiétudes du personnel ont été entendues".

La direction de l'institution hospitalière y affirme d’abord que "les 35 heures ne sont pas remises en cause à l'AP-HP". Il y est ensuite "pris acte" du désaccord des syndicats quant aux premières propositions de la direction. "C'est pourquoi la direction générale accepte de reprendre la démarche engagée selon une autre approche qui mettra au centre des discussions les questions relatives à la qualité de l'emploi, aux conditions de travail et aux progrès à accomplir en termes d'organisation", stipule le document, au lendemain d'une troisième journée de grève à l'AP-HP, avec manifestation depuis le siège parisien de l'institution hospitalière jusqu'à l'Elysée.


Concrètement, l'AP-HP propose d'ouvrir "des espaces d'expression et de discussion, dans les pôles ou services volontaires", sur l'organisation et les conditions de travail afin de dresser "un état des lieux sur le terrain", prélude à l'élaboration d'un nouveau document qui servirait de base à la reprise des négociations. La direction recherchera, "dans toute la mesure du possible, la conclusion d'un accord ’majoritaire’ " avec les syndicats, conclut le document.

Pour les syndicats CGT et SUD ce geste de la direction montre que la mobilisation des agents a été "entendue". Jeudi soir, l'intersyndicale (CGT, SUD, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Unsa) avait mis à l'ordre du jour la question d'une "grève totale des hôpitaux de l'AP-HP" si le projet du directeur général, Martin Hirsch, n'était "pas retiré". L'intersyndicale, qui a menacé d'une nouvelle grève dès jeudi, se réunit mardi. On devrait alors savoir quelle réponse elle réserve à cette "autre approche" de leur directeur général, transmise le jour même où la ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait appelé au "dialogue" à l'AP-HP.

Aucun commentaire: