Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 18 juin 2015

Où et comment les ex-résidents de Bouya Omar seront-ils hébergés ?

logo aujourd'hui le Maroc
Par Sara El Majhad 16-06-2015

MAROC

Lhoussaine Louardi casse les prix
A A A
Louardi l’a fait. L’évacuation du mausolée Bouya Omar restera comme l’un des exploits du mandat de l’actuel ministre de la santé. Aussi courageuse soit-elle, cette décision soulève, néanmoins, une question primordiale: Les centres psychiatriques du Royaume ont-ils la capacité d’accueillir ces nouveaux malades ? Détails.
En avril dernier, le ministère avait mené une étude de terrain sur les personnes internées dans le mausolée. Il en avait dénombré près de 800, dont la plupart souffrent de troubles mentaux et portent des signes de maltraitance. Parmi elles, 177 ont aujourd’hui été évacuées: deux ont été accueillies par leurs familles tandis que le reste est réparti sur les différents centres psychiatriques du Royaume.
Pour placer ces malades, le ministère se base sur une règle de proximité, selon la ville d’origine de chacun d’eux. La région de Marrakech-Tensift-El Haouz se retrouve, ainsi, en tête de liste. Où sont passés ces ex-résidents du mausolée ? Le service de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech étant saturé, ces patients ont tous été transférés à l’hôpital psychiatrique régional Essaâda, dans la même ville.

Aucun commentaire: