Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

samedi 4 mars 2017

Hypnose profonde : quelles utilisations pour les infirmiers ?

 

Benjamin Beaugé, infirmier et praticien en hypnose Ericksonienne, exerce l’hypnose dans deux activités complémentaires. Il raconte son expérience en la matière et décrit les bénéfices de la pratique de l'hypnose pour les patients, tant à l'hôpital qu'à domicile, lorsque l'on est soignant.

Benjamin Beaugé, infirmier et hypnothérapeute

Dans le cadre de son exercice infirmier en service de rééducation fonctionnelle neurologique, Benjamin Beaugé traite des patients pour les douleurs évidemment (y compris celles induites par les soins), mais aussi les angoisses, les pensées limitantes, les troubles du sommeil ou du transit... Dans le cadre de son exercice libéral, il prend en charge en hypnose toutes sortes de problématiques, et il y a de quoi faire : douleurs, phobies, estime de soi, préparation mentale, perte de poids, arrêt de tabac, cauchemars, et la liste est non exhaustive. Sur son site, il aborde des sujets ayant trait à l’hypnose pour le quotidien ou pour d’éventuels patients qui seraient intéressés.








L'hypnose pour induire des changements internes et soulager la douleur

L'hypnose comme relaxation
L'hypnose profonde amène le patient à être détendu et crée un sentiment de bien-être.
L'hypnose en effet, peut aider à créer des états de détente et de bien-être, certains propices à des changements internes, d’autres inductions (techniques d’entrée en hypnose) étant plus indiquées elles pour les hypno-analgésies. Il est toutefois un état hypnotique particulier qui retient mon attention aujourd’hui, une hypnose profonde : l'état Esdaile, ou coma hypnotique. Il est utile de rappeler que dans chacun de ces états modifiés de conscience, chacun reste totalement maître de lui-même.
En effet, le langage permissif Ericksonien permet à la personne de choisir uniquement parmi les suggestions du thérapeute, celles qui sont bonnes pour elle, autant sur le plan des ressentis internes que dans les changements que l'inconscient voudra bien intégrer. C'est dans ce cadre que l'on peut réaffirmer un des principes de base de l'hypnose Ericksonienne : l'hypnose est une auto-hypnose.

Aucun commentaire: