Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 1 mars 2017

Après deux drames, un médecin incite à « libérer la parole pour éviter les suicides »


Par Cyril Masure28-02-17

Deux cadavres ont été découverts la semaine dernière sur le littoral, entre Le Touquet et Stella, puis au Portel. Il semble que les victimes se trouvaient dans une profonde détresse. Un médecin du service psychiatrique du CHRU de Lille explique comment repérer les personnes aux tendances suicidaires et comment les aider.

Le D
r

Pierre Grandgenèvre explique que des drames sont évitables
Le D r Pierre Grandgenèvre explique que des drames sont évitables

L’homme trouvé au Touquet s’est donné la mort. Celui du Portel aussi, selon toute vraisemblance. Le Dr Pierre Grandgenèvre, du service psychiatrique adulte du CHRU de Lille, fait partie du programme Papageno (qui œuvre à la prévention des suicides) et explique que des drames sont évitables.
– Comment repérer une personne qui a des envies suicidaires ?
« Le plus souvent, il y a plusieurs facteurs, très liés, qui apparaissent à la suite d’une accumulation de problèmes : un changement récent de comportement, des gens qui vont arrêter le sport, ou qui vont arrêter de sortir. D’une façon générale, des gens qui vont s’isoler. Et parfois, montrer une certaine irritabilité. Il y a aussi des symptômes dépressifs : une perte de goût, des difficultés à se concentrer, une tristesse inhabituelle, un manque d’envie. Il peut aussi y avoir une tendance à consommer plus d’alcool ou de produits toxiques. »


Aucun commentaire: