Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 8 avril 2016

«À bout», le personnel des urgences du Chiva se met en grève

 07/04/2016


Hier, une partie du personnel a témoigné de ses difficultés de travail et de sa «souffrance» /Photo DDM, H.D.
Hier, une partie du personnel a témoigné de ses difficultés de travail et de sa «souffrance» /Photo DDM, H.D.
Depuis lundi, les personnels paramédicaux des urgences sont en grève illimitée. Ils veulent protester contre le manque de personnel et les mauvaises conditions de travail.
«On ne noircit pas le tableau. Nous sommes en souffrance, nous aimons notre travail, mais aujourd'hui il y a une grande fatigue psychologique». Les personnels paramédicaux des urgences n'en peuvent plus. Leurs nombreux témoignages le prouvent. Ils ont décidé de se mettre en grève illimitée pour mettre fin à une situation qui n'a que trop perduré. Et qui pourrait empirer lorsque l'agrandissement du service (en cours) sera effectif. «Les nouvelles urgences c'est bien mais pas à effectif constant», préviennent-ils.
Principal grief : le manque de personnel. Ils estiment que le service est sous-doté. Et encore le mot est faible si on se réfère aux préconisations du référentiel Samu-urgences de novembre 2011. Référentiel qui s‘appuie sur le nombre de passages aux urgences. D'après ce texte, il manque selon la CGT, 5 temps plein de secrétaire, 15 temps plein d'aide-soignant et 23 temps plein d'infirmier.

Aucun commentaire: