Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

jeudi 25 décembre 2014

Debout, les damnés des écrans !

Le Monde Blogs


"Cela fait 12 mois que je ne travaille plus assis sur une chaise. Je suis programmeur. J'exerce en milieu rural, dans les Cévennes". C'est ainsi que se présente Benoit Pereira da Silva (@bpereiradasilva) sur la scène de Lift France, avec calme et douceur. Son titre s'affiche sur l'écran de sa présentation derrière lui : "marcheur-programmeur", version post-post moderne du "chasseur cueilleur".

pereira01
Image : Benoit Pereira da Silva arpentant de long en large la scène de Lift France.

La chaise tue beaucoup

pereira02
La bipédie est une caractéristique physique des homo sapiens et de quelques autres espèces. La nôtre est permanente, comme l'autruche, explique le développeur qui sait aussi se faire anthropologue. Nos corps et nos capacités cognitives fonctionnent de la même manière que nos ancêtres. "Notre corps biologique est celui du temps de l'évolution, plus que celui du temps de mutation des techniques ou du temps des transformations des modes de vie." Alors que nos capacités de traitement informatique n'ont cessé de progresser, nos capacités cognitives, elles n'évoluent pas. Et nos capacités physiques ? Benoit Pereira da Silva présente un amusant graphique où il rapproche l'évolution dans le temps de ses capacités cognitives (stables), des capacités de traitement des ordinateurs qu'il utilise et de son poids. Sur le graphique, sa prise de poids jusqu'en 2013, date où il s'est mis à travailler en marchant, est on ne peut plus régulière.

"Notre bipédie n'est plus permanente. Nous passons beaucoup de temps assis ou allongé alors que notre corps est un corps de marcheur, adapté au mode de vie actif des chasseurs cueilleurs", explique-t-il en arpentant la scène de droite à gauche sans jamais s'arrêter, comme si le fait de marcher était le meilleur moyen pour nous en convaincre. Pour lui, ce décalage, ce hiatus est le signe d'un problème de fond, de rythme entre nos modes de travail et de vie. "Les travailleurs du numérique sont tous assis devant des bureaux. Nos corps s'engraissent. Notre système lymphatique déraille. Les cancers et les maladies cardio-vasculaires augmentent. La chaise tue beaucoup."

pereira04


Aucun commentaire: