Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 31 janvier 2020

LES ÉTUDIANT.E.S DISENT NON À LA SCIEN­TO­LO­GIE SUR LE CAMPUS

Résultat de recherche d'images pour "la rotonde logo" La Rotonde


Publié le jeudi, 30 janvier 2020
Crédit visuel : Loïc Gauthier Le Coz – Photo­graphe 
Par Yasmine Hursault – Cheffe du pupitre Actua­li­tés  
L’Uni­ver­sité d’Ot­tawa (U d’O) accueille, depuis lundi 27 janvier, une expo­si­tion de la Commis­sion des citoyen.ne.s pour les droits humains (CCDH) inti­tu­lée Psychia­trie : une indus­trie de la mort.
L’ex­po­si­tion est prévue jusqu’au vendredi 31 janvier prochain. Elle est gratuite et ouverte tous les jours, de 8 h à 22 h, au Centre univer­si­taire Jock-Turcot, devant le Carre­four fran­co­phone. 
Les panneaux de l’ex­po­si­tion indiquent : «  soyez là et obte­nez les faits  ». Ils ques­tionnent aussi la source des abus en santé mentale.
L’ex­po­si­tion est accom­pa­gnée de trois sémi­naires orga­ni­sés par des membres de la CCDH : le mardi 28 janvier à 19 h, «  Que peut cacher une étiquette ?  », le mercredi 29 janvier à 19 h «  Sommes-nous tous fous ?  » et le jeudi 30 janvier à 19 h «  Elec­tro­choc ; théra­pie ou torture ?  ». 
Pourquoi cette expo­si­tion ?
Sur son site inter­net, la CCDH se présente comme un orga­nisme de surveillance de la santé mentale qui infor­me­rait le public et aler­te­rait les auto­ri­tés sur des abus dans le domaine.
Robert Dobson-Smith, président de la CCDH explique que la Commis­sion a été établie par l’Église de Scien­to­lo­gie. Il précise qu’elle a ses propres acti­vi­tés sans aucune influence de l’Église. «  Nous avons notre propre person­nel. Des scien­to­logues nous aident et nous l’ap­pré­cions  », décrit-il. 
[...] Protes­ta­tions des étudiant.e.s 
Une mobi­li­sa­tion étudiante aurait débu­tée sur l’ap­pli­ca­tion mobile Reddit. Plusieurs mani­fes­ta­tions étudiantes ont eu lieu devant l’ex­po­si­tion dont mardi le 28 janvier, à 17 h et mercredi le 29 janvier, à partir de 13 h. Des étudiant.e.s portaient des panneaux avec des mentions comme « stop à la propa­gande du fear monge­ring  ».
Une péti­tion contre l’ex­po­si­tion a aussi été lancée lundi 27 janvier par Avery Monette, sur le site inter­net Change.org, à l’adresse de Jacques Frémont, recteur de l’U d’O. Le but de la-dite péti­tion est de «  bannir les scien­to­logues du campus de l’U d’O  ». Elle a atteint les 900 signa­tures à 16 h 30, mercredi 29 janvier. 
La péti­tion avance que l’ex­po­si­tion est dange­reuse car elle serait fausse dans ses affir­ma­tions. Elle demande l’in­ter­dic­tion d’ex­po­si­tions et de sémi­naires orga­ni­sés par l’Église de Scien­to­lo­gie et ses affi­lié.e.s.

Aucun commentaire: