Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 25 octobre 2019

Psychiatrie : le méa culpa des directions du Centre hospitalier de Cayenne et de l'Agence régionale de santé

Résultat de recherche d'images pour "france guyane 1 logo"
  
Conférence de presse CHAR
Au centre Christophe Robert directeur CHAR, à droite Clara De Bort directrice ARS  Karl Constable

La direction de l’ARS répond au rapport sur le Pôle de psychiatrie du CHAR. Un rapport accablant sur la situation des services de psychiatrie établi par le Contrôleur général des lieux de privation. L’ enquête a été réalisé en 2018. Depuis le Pôle psychiatrie a été réorganisé.
Ils assument. Les directions du Centre hospitalier Andrée Rosemon et de l’Agence régionale de la santé font face. Ils ne démentent pas les constats effectués dans ce rapport établi par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté. Ils ne contestent pas la gravité des faits et admettent la privation des droits et de la dignité des malades mentaux en Guyane jusqu’en 2019.
Clara de Bort directrice de l’ARS  :
 « Ce rapport décrit une situation qui était effectivement grave. Elle l’était à la fois pour les patients et leurs familles, mais aussi pour les personnels soignants qui y travaillent au quotidien. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’accompagner les équipes pour que des actions immédiates soient lancées. Nous le devons aux personnes hospitalisées en psychiatrie, qui ont droit à toute notre attention ».


Aucun commentaire: