Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 14 mars 2017

Sénèque, Lettres à Lucilius (2/4) Comment apprivoiser la mort ?

14.03.2017

Les Chemins de la philosophie par Adèle Van Reeth

La mort soulève des abîmes de complexité : si la mort n'est rien, pourquoi s'en préoccuper autant ?


Le suicide de Sénèque
Le suicide de Sénèque Crédits : Manuel Domínguez Sánchez

Y a-t-il une recette pour accueillir sereinement la mort ? A priori oui, il est possible de muscler son âme par l'exercice, comme on muscle son corps. Il est possible d'annihiler la peur en côtoyant la mort par la pensée. Mais cette recette demande une préparation opiniâtre et quotidienne, et la prescription de Sénèque est formelle : l'exercice de la philosophie est obligatoire.


Aucun commentaire: