Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 15 mars 2017

Disparition de Michel Guibal, psychiatre et psychanalyste (1935-2017).

Né à Paris le 5 décembre 1935, Michel Guibal, psychiatre et psychanalyste, excellent clinicien de la folie, grand lecteur d’Artaud et des surréalistes, est mort à Paris le 10 mars 2017. Issu d’un milieu populaire, il poursuit d’abord des études médicales, songeant à devenir chirurgien puis il s’oriente vers la psychiatrie. En 1964, élève de Henri Ey à l’hôpital de Bonneval, il découvre l’univers asilaire et décide d’aller plus loin dans sa carrière. Trois ans plus tard, il passe le concours des hôpitaux psychiatriques de la Seine et se retrouve à l’hôpital Sainte Anne.
La même année, il assiste à une tragédie qui le marquera toute sa vie : le meurtre d’Yves Bertherat, à l'âge de 35 ans, par un malade mental. Poète, membre du comité de la revue Esprit, Bertherat était l’un des psychiatres les plus brillants de sa génération et l’événement sera répercuté dans toute la presse : « Le dimanche 15 octobre 1967 à 7 heures du matin, à l’hôpital de Perray-Vaucluse, un malade a blessé à coups de révolver un infirmier ; quelques instants plus tard il a tiré sur le Dr Y. Bertherat, Médecin-chef intérimaire du service, l’atteignant dans la région cardiaque de deux balles, puis il a blessé un de ses camarades ; il a ensuite retourné l’arme contre lui-même. »

Aucun commentaire: