Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

vendredi 3 février 2017

Hellocare, l’appli qui permet d’avoir un médecin à portée de clic 7/7 j

Amandine Le Blanc
| 30.01.2017

hellocare
© Hellocare


En 2014 le Dr William Benichou est contacté par une de ses patientes qui, à l’étranger, ne parvient pas à trouver de médecin. Il décide donc de l’aider à distance à travers un échange de photo. Ce premier télé-conseil est le point de départ du généraliste pour la création de l’application Hellocare. Lancée ce 30 janvier, l’application mobile permet de mettre en relation audio ou vidéo des médecins et des patients sept jours sur sept de 7 h à 22h.

« Notre objectif avec Hellocare est notamment de travailler en étroite collaboration avec les différentes structures médicales et les urgences pour permettre de réduire les temps d’attente et de désengorger » explique le généraliste de 50 ans qui a construit cette application avec l’entrepreneuse Mathilde Le Rouzic. Le Dr Benichou qui se définit volontiers comme un féru de nouvelles technologies voit dans la e-santé une formidable opportunité pour la médecine. « La médecine doit s’adapter aux nouveaux modes de vie et notamment au numérique qui peut apporter des solutions intéressantes, particulièrement sur un enjeu comme celui des déserts médicaux » explique-t-il.

Dr William Benichou

L’application qui est téléchargeable gratuitement permet aux patients d’être mis en relation avec un médecin rapidement. Ils font une demande via sms puis, pendant le temps d’acceptation du rendez-vous, ils doivent renseigner un certain nombre d’informations médicales qui sont sécurisées via un hébergeur agréé pour les données de santé. Une cinquantaine de généralistes français inscrits à l’Ordre se relaient ensuite pour proposer du télé-conseil par visioconférence.
L'application est limitée pour l’instant à du télé-conseil, qui est autorisé en France. Mais le Dr Benichou espère par la suite pouvoir évoluer aussi vers de la téléconsultation. « Pour pouvoir le faire il faut une contractualisation avec une ARS. Il y a un paradoxe puisque nous sommes bridés par ce problème alors que des start-up étrangères avec des médecins qui travaillent à l’étranger peuvent le proposer en France », souligne-t-il. Pour les patients, ce conseil médical à distance leur est facturé 30 euros, les médecins eux sont rémunérés de 3 à 4,5 C de l’heure. Dans la foulée de son lancement, l’équipe d’Hellocare espère proposer de nouveaux services comme : « l’e-ordonnance, l’accès au dossier médical personnel (…) ou la possibilité aux patients d’être mis en relation avec le médecin de leur choix ». 

Aucun commentaire: