Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mercredi 4 janvier 2017

L'autisme est une idée : métamorphoses.

L'autisme moderne a été, selon ses thuriféraires, arraché à la gangue préscientifique grâce, entre autre, aux classifications "athéoriques" telles CIM ou DSM, qui, essentiellement descriptives, auraient l'immense vertu d'être délivrées des passions de la psychiatrie antique, celle des théories d'un fonctionnement de l'esprit, tant normal que pathologique... Mais la réalité clinique est complexe..
Je ne résiste pas à vous faire partager ma (? - google est grand) traduction d'un petit article tout chaud de "Spectrum", qui rapporte une étude intéressante, qui parle justement de certaines réalités cliniques de l'autisme, telles qu'elles évoluent le long du temps.
On connaissait les "Optimal Outcomes" qui, bien qu'autiste un jour, autiste toujours soit un dogme, vous "sortent" de l'autisme (en tout cas de ses critères normalisés dans CIM/DSM), voici, en prime, les Métamorphoses de l'autisme.....
Les compulsions, l'anxiété remplacent l'autisme chez certains enfants
Par Ann Griswold / 2 janvier 2017


La plupart des enfants qui perdent leur diagnostic d'autisme développent des troubles psychiatriques, selon une nouvelle étudei. Les résultats suggèrent que les médecins devraient continuer à surveiller les enfants une fois diagnostiqué avec autisme.

Selon la nouvelle étude, près de 9% des enfants atteints d'autisme parviennent à ce que l'on appelle un «résultat optimal». Mais presque tous ces enfants, des années plus tard, développent des affections connexes comme le trouble obsessionnel-compulsif, le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, l'anxiété et la dépression.

Aucun commentaire: