Articles, témoignages, infos sur la psychiatrie, la psychanalyse, la clinique, etc.

mardi 27 septembre 2016

« Pediatre-online », le premier site de téléconseil lancé en France

21/09/2016

Le pédiatre Arnault Pfersdorff a officialisé « Pediatre-Online », un service de consultation en ligne réunissant une trentaine de pédiatres. Avec ce service de téléconseil, le spécialiste souhaite désengorger les urgences pédiatriques et combler le désert médical sur le territoire français.

Le pédiatre strasbourgeois Arnault Pfersdorff vient de lancer « Pediatre-online », un site internet dédié à la consultation pédiatrique. Une initiative qui part d'un constat simple fait par le médecin en 2014 : « 82 % des enfants qui viennent aux urgences pédiatriques n'ont rien à y faire. Car il y a beaucoup de bobologie en pédiatrie. Du coup, les internes sont submergés. »

Ouverte en dehors des horaires classiques
Ce nouveau service viendrait aussi palier au manque de pédiatres. « 68 % des lieux de vie, comme des agglomérations de villages n'ont pas accès à un pédiatre », a précisé le docteur cité par L'Alsace.fr.
Ouverte de 7 heures à 9 heures, de 12 heures à 14 heures et de 19 heures à 22 heures, soit en dehors des horaires de consultations classiques, la plateforme cible les familles qui résident dans des déserts médicaux, mais également les expatriés ou ceux qui sont en vacances. « Il ne s'agit pas de faire une consultation à distance mais on peut aider, par exemple, pour un problème d'allaitement ou pour traiter les boutons d'une varicelle », avance Arnault Pfersdorff. 
« Chat », entretien ou appel téléphonique
Pour joindre l'un des 30 spécialistes qui compose l'équipe de Pediatre-online, il y a deux méthodes. Un « chat » ou entretien, au tarif de 15 euros, soit un appel téléphonique au tarif de 3 euros la minute, payables via la carte bancaire.
Coté rémunération. Le fondateur du site se contente de préciser que tous les pédiatres, parmi lesquels de nombreux jeunes retraités
Découvrez cette berline compacte nouvelle génération qui affiche un style affirmé, plus sportif et racé.
, sont payés à l'heure, quel que soit le nombre de consultations qu'ils réalisent. A l'horizon 2017, ce service, qui a reçu l'appui du Conseil national de l'Ordre des médecins, devrait compter « une centaine de pédiatres répartis sur tout le territoire ».

Aucun commentaire: